Nos dernières chroniques...

Nos dernières chroniques...


vendredi 26 juillet 2019

Chronique : L'Homme craie de C.J. Tudor

L'Homme craie
C.J. Tudor

Editions : J'ai Lu
Prix : 8€ (Partenariat)
Date de parution française : 3 avril 2019
Année de parution originale : 2019
Titre version originale : The Chalk Man

Résumé : 1986. Le jeune Eddie et ses amis élaborent un langage secret pour communiquer : de petits bonshommes tracés à la craie. Ce qui n’est qu’un jeu prend une tournure tragique lorsque l’un de ces dessins les conduit jusqu’au cadavre d’une jeune fille. Trente ans après le drame, alors qu’Eddie le pense derrière lui, le passé refait surface… Le jeu n’est pas terminé.


Arrivez-vous à deviner le nom du tueur dans les thrillers ? Perso je me trompe toujours... Ça n'a pas loupé avec le roman de C.J. Tudor publié chez les éditions J'ai Lu.

L'histoire est celle d'un groupe d'amis en 1986, qui pour communiquer, va utiliser des craies pour dessiner des bonhommes de craie. Mais un jour, un tueur va reprendre leur idée pour un crime... En 2016, on retrouve Eddie, faisant partie de ce groupe. Et le passé va refaire surface 😱

J'ai beaucoup aimé ce thriller et sa construction. Je trouve intéressant l'alternance entre le passé et le présent. Surtout comment chaque période a une influence sur l'autre. L'auteur rend curieux le lecteur et c'est top 😏

J'ai apprécié toute la galerie des personnages. Autant le groupe d'amis que ceux qui gravitent autour. Vous avez les personnages louches, ceux dont on se méfie et ceux qu'on n'aurait pas soupçonné ! Bravo à l'auteur pour ce travail 😊

L'enquête menée par Eddie et ses amis, autant en 1986 qu'en 2016 est addictive ! On cherche les indices pour trouver le coupable... au final je me suis bien fait berner 😂 Mais la fin comme l'épilogue sont dingues !!

➡️ Si vous aimez les thrillers rétro, ce livre est fait pour vous ! Tout y est : l'ambiance, les personnages un peu glauques et l'intrigue maîtrisée 😁

Ma note : 8/10
Merci aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire