mercredi 16 octobre 2013

Chronique : Le Livre de Saskia - Tome 3 : Enkidare de Marie Pavlenko


Le Livre de Saskia – Tome 3 : Enkidare de Marie Pavlenko. (Genre : Fantastique, Jeunesse).

Editions : Scrineo Jeunesse
Prix : 16,90€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2013

  .Résumé : Après l’attaque du Nid, c’est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent. Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets…


 .LIVRE COUP DE CŒUR ! Je voudrais déjà remercier Babelio et les éditions Scrineo Jeunesse pour ce partenariat. Cette trilogie, je l’affectionne tout particulièrement et d’avoir pu recevoir ce livre avant sa sortie, c’est un immense honneur et une immense joie. Même si la couverture n’est pas à mon goût, elle reflète un moment de l’histoire et depuis je ne cesse de la regarder. En tout cas, les dessins des personnages sont très bien réalisés et Saskia est juste magnifique ! Avant de commencer le bouquin, j’avais peur et j’avais des appréhensions quant au contenu du récit. Peur que ce tome là ne clôture pas correctement cette trilogie et qu’il ne me plaise pas. Mais c’est sans compter sur le génie et sur l’imagination de Marie Pavlenko, que ce dernier tome est explosif.

  .Ce que je tiens à dire, c’est que Marie Pavlenko a eu la talentueuse idée de nous remémorer les éléments principaux des deux premiers tomes. C’est une chose que j’ai apprécié, parce que cela m’a permis de me remémorer les points clefs de l’histoire. Chose aussi importante, elle a listé les personnages principaux avec leurs liens et leurs dons de telle sorte qu’on ne soit pas perdu au moment de la lecture. Et enfin, l’auteure a ajouté à la fin du livre un glossaire sur les mots de son univers avec les définitions. Ce sont peut être des éléments bêtes, mais le fait est, qu’y penser apporte un plus et je me devais de le souligner.

  .C’est un 3ème tome très rythmé que nous offre l’auteure. En effet, elle va jouer sur le rythme en alternant de l’action pure et dure c'est-à-dire des combats et des attaques ennemis. Mais aussi dans le fait que nos personnages ne restent jamais au même endroit. Saskia et ses amis vont voyager et aller en Jordanie, au Vietnam et en Islande. Et puis le rythme est soutenu par rapport aux révélations que met en place l’auteure. Croyez-moi, il y en a un paquet concernant certains personnages, les dons des Enkidars, sa mythologie et l’histoire originelle du peuple du ciel… C’est un tome riche en tout ce qu’on pouvait attendre d’un tome final. Mais attention tout est bien ficelé et tout est bien organisé pour que le récit soit addictif.

  .Les personnages sont toujours autant attachants. Saskia est mon personnage féminin préférée, on a pu voir son évolution spectaculaire au fil des tomes et être à ses côtés. Elle est plus persévérante, courageuse, ambitieuse, curieuse, même si au fond d’elle-même, son amour pour Tod la rend parfois inattentive et désorienté. Tod, Yselda, Niels et quelques autres personnages sont aussi très sympas à suivre. Ce sont des personnages importants pour l’histoire, qu’on a appris à connaitre et qui portent Saskia dans le récit. On va faire la connaissance de deux nouveaux personnages, en relation avec Saskia qui m’ont beaucoup plu et que j’ai apprécié découvrir. Dans cette histoire les personnages sont un point clef, que Marie Pavlenko n’a pas mis de côté, alors chapeau !

  .Dans ce troisième tome, avec les révélations sur son univers, l’auteure nous confirme à quel point il est riche et ambitieux. On sent le travail de recherche, l’implication dans son histoire. En finissant le livre je me suis demandé comment elle avait pu mettre au point un univers aussi passionnant et aussi bien ficelé. La révélation sur le commencement, celle qui nous apprend tout, m’a beaucoup plu. Elle nous apprend le pourquoi du comment sur la prophétie, sur la double nature, sur l’animosité entre les Faucheurs et les Gardiens et surtout qu’est ce que le Surclan et le Cercle des cent.

  .Mais ce que j’aime par-dessus tout dans cette histoire et chez Marie Pavlenko c’est sa plume. Sa plume, son style narratif, est juste magique. Cette auteure a la faculté de nous embarquer dans son univers, de telle sorte que quand on lit, tout autour de nous plus rien n’existe. On est plongé dans le récit avec une facilité déconcertante, on se croirait dans l’histoire, au cœur des batailles et des conflits. On prend facilement partie pour tel ou tel clan, on se sent impliqué dans l’histoire. Les descriptions des lieux sont vraiment superbes. On voit que Marie est allée sur le terrain parce qu’elle nous décrit des choses vraiment magnifiques. Les sentiments des personnages sont superbement bien retranscrits. Avec Saskia j’ai failli verser ma larme au moins trois fois. Et puis durant le récit j’ai eu une ribambelle de frissons que seule la plume de Marie Pavlenko peut m’apporter.

  .Avec Saskia je suis conquis. En quittant et en refermant ce 3ème et ultime tome j’ai tout compris. Tout compris sur l’univers, sur les facultés de Saskia, sur les dons, sur la mythologie originelle et je n’ai pas de questions en suspend. Marie Pavlenko a su parfaitement faire son travail d’auteure, de telle sorte qu’au début du récit je me posais énormément de questions. Et à la dernière ligne, mes questions avaient disparues parce qu’elle avait pris le temps de réfléchir à tous les aspects de son histoire, pour que les questions s’évanouissent dans la tête de son lecteur. Pourquoi ne pas attribuer un 10/10 me direz-vous ? Parce que je n’ai pas compris le prologue, le lien qu’il pouvait avoir avec l’histoire. Un prologue a généralement un but mais je n’ai pas su le mettre à jour.

  .Je ne peux que vous recommander cette saga si vous ne l’avez pas commencé. Et je ne peux que vous inciter à lire ce tome 3 parce qu’il est juste superbe, explosif et on en voudrait encore plus tout simplement. Marie je n’aurai qu’une chose à vous dire : « Quel le ciel vous porte loin ! »

.Ma note : 9,5/10 sur Livraddict.

Merci à Babelio, aux éditions Srineo Jeunesse et à Marie Pavlenko pour ce partenariat !

8 commentaires:

  1. Un gros coup de cœur pour moi également ! J'ai dévoré et adoré toute la trilogie, mais ce dernier volume est vraiment à part. A lire absolument :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce dernier volume est... ouaahhh trop bien :D

      Supprimer
  2. Vous avez eu de la chance de le lire en avant première !! Vivement sa parution ; on l'attend de pied ferme ma fille (10 ans et elle a adoré !) et moi !

    RépondreSupprimer
  3. Waouh magnifique chronique je trouve :) ! Tu donnes vraiment envie de découvrir cette trilogie ! J'ai d'ailleurs mis le premier tome dans une liste de swap, à voir si je le reçois ou pas ^^ Si ce n'est pas le cas, je l'achèterais bien entendu, car tu m'intrigues assez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil !
      Je croise les doigts pour que tu puisse découvrir ce 1er tome :D
      Mais si tu ne le reçoit pas, sache que les 2 premiers tomes sortent en poche le 2 janvier prochain ;)

      Supprimer
  4. Waouh, j'ai adoré cette trilogie. Un véritable coup de coeur. Les livres étaient meilleur à chaque tome et la fin est juste merveilleuse (quoi que un peu triste quand même :-p)
    En refermant le dernier tome, j'étais triste de quitter ses personnages tout aussi attachant les uns que les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Saskia <3 Aucun mot pour définir cette trilogie géniale !

      Supprimer