mercredi 15 octobre 2014

Chronique : Boys Out ! de Rawia Arroum


Boys Out ! de Rawia Arroum. (Genre : Science-fiction, Jeunesse).

Editons : Hachette
Prix : 16€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2014 (Sortie le 8 octobre)

  .Résumé : Dans le monde de Lyra, les hommes sont des fugitifs. Les hommes sont des proies qu’il faut éliminer. Ils n’ont qu’une utilité : la procréation. Une fois cette unique tâche accomplie, ils sont exécutés. Lyra s’entraîne dur pour être un des meilleurs éléments de cette société d’amazones. Jusqu’au jour où c’est à son tour d’être en contact avec un garçon…


  .LIVRE COUP DE CŒUR ! Voilà un roman qui me tentait, depuis qu’il est le coup de cœur des internautes dans le Tremplin Black Moon. J’avais envie de le découvrir, notamment grâce à son univers original. C’est certes la mode des dystopies, mais ici, le thème abordé est différent. Ma curiosité a donc été piquée et j’en suis ravi. La couverture est très jolie, le résumé m’a intrigué. Et je dois dire que j’ai été totalement surpris par ce roman parce qu’à part la trame de fond, je ne m’attendais pas à grand-chose. J’ai donc passé un excellent moment de lecture.

  .Dès le début, l’auteure nous plonge dans une scène d’action et nous explique les aspects de sa dystopie. On rentre directement dans le vif du sujet et c’est ce qui est intéressant. Pas de perte de temps, Rawia Arroum nous pose ses bases concernant ses personnages, les règles de son univers. Un début qui m’a beaucoup plu, qui est accrocheur et qui donne forcément envie de connaître la suite.

  .Pour les personnages, je les ai trouvés vraiment sympathiques à suivre. Lyra, notre personnage principal, est très attachante. C’est au fil de l’histoire qu’on va avoir de l’empathie pour elle. En effet, elle va évoluer d’une manière spectaculaire quand elle va se rendre compte des aspects de sa société. Elle devient alors plus humaine. Loan, on s’en méfie, tout comme Lyra le fait. On est nous-mêmes embrigadés par les ficelles de ce monde alors on est sur nos gardes. Mais ce personnage masculin est très intéressant parce qu’il est le déclencheur de tellement de choses. Vient ensuite les personnages plus secondaires que j’ai aussi apprécié. La famille de Lyra et son amie. Des personnages qui sont donc très bien travaillés, je regrette cependant de ne pas en connaître davantage sur leur passé (oui je suis exigeant ^^).

  .Le rythme est exceptionnel et le livre en devient prenant à souhait. Les chapitres sont courts, l’auteure alterne parfaitement entre, la narration pour nous raconter comment son univers a été créé, et les dialogues. J’ai cependant senti une petite baisse de régime vers le milieu mais c’est pour repartir de plus belle. Lyra n’arrête pas de bouger, elle va se remettre en question sans cesse et on est pris par ses tourments et ses problèmes. L’histoire d’amour qui va se développer entre Lyra et Loan est tellement folle que ça la rend plus belle. On ne tombe pas dans le cliché « je te vois, je t’aime », l’auteure prend son temps.

  .L’univers est ce qui m’a le plus subjugué. Etant un garçon j’ai trouvé ce monde particulièrement avant-gardiste et féministe mais au final, ce sont ces côtés qui m’ont énormément plu. L’histoire de la prise de pouvoir par les femmes nous est relatée et ça tient la route. Tout leur système est expliqué, que ce soit les emplois, les manières de se vêtir, les règles et les interdits. C’est un monde qui m’a beaucoup touché par son originalité et par la prise de risque qu’à pris l’auteure. En tout cas, sa dystopie aura eu le mérite d’être originale. Même si certains points du début m’ont « choqué », notamment par le détritus que peut être l’homme, je tire mon chapeau parce que c’est un univers qui regorge de ressources et de surprises.

  .Là où l’auteure va encore plus loin, c’est qu’elle m’a permis de me rendre compte à quel point les femmes et les hommes sont interdépendants. Même si les femmes ont pris le pouvoir, Lyra se pose des questions essentielles. C’est un univers qui laisse transparaître des messages forts qui peuvent se retrouver dans notre société. On parle du viol, on parle de procréation, de femmes battues et ce que j’ai relevé de plus important c’est qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Et je crois que Loan en est la parfaite illustration.

  .Enfin la plume de l’auteure fait de ce roman quelque chose d’addictif. Elle est simple mais efficace (comme j’ai coutume de le dire). Ce roman est un page turner assuré. A chaque fois que vous finissez un chapitre vous allez avoir envie d’en lire un autre. Et puis les 100 dernières pages sont purement addictives. On arrive trop vite à la fin et quelle fin. Mon dieu comment Rawia Arroum peut être aussi cruelle avec ses lecteurs ? Comment peut-elle nous laisser dans une telle situation ? La fin m’a achevé et franchement Rawia, j’espère que vous ferez une suite parce que j’ai encore plein de questions en tête ! Je vais m’arrêter là, mais foncez sur ce roman qui vous surprendra par son originalité et ses surprises !

.Ma note : 9/10

Merci à Matéïa et aux éditions Hachette – Black Moon pour ce partenariat !

18 commentaires:

  1. ahhhh je suis contente de lire une chronique comme celle-ci, j'ai cru être la seule à avoir eu un coup de coeur pour ce roman ^^.
    j'ai discuté un peu avec l'auteure qui est en plus très très gentille. j'attends une suite moi aussi :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure tu n'es pas la seule ;)
      Oui j'ai discuté avec elle aussi, super sympa !!

      Supprimer
  2. Content de voir que tu as aimé ce roman toi aussi.
    C'est clair qu'avec ce roman, on ne s'ennui vraiment pas pendant notre lecture.
    Que ce soit l'univers, les personnages... tout se révèle génial et la fin... je pensais carrément qu'il me manquait des pages dans mon livre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'avais déjà donné envie avec ton ressenti ^^
      Pareil que toi je voyais que j'arrivais à la fin et je me suis dit... "c'est pas possible !"

      Supprimer
  3. Très belle chronique :) maintenant j'ai très envie de découvrir ce roman qui a vraiment l'ai super :)
    Bonnes lectures à toi :)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec toi la fin omg ce n'est pas possible il faut un Tome 2, j'ai eu ce livre hier soir et je l'ai dévoré il est tellement bien.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette magnifique chronique, tu m'as charmée ! Je veux troooooop ce livre, bien plus qu'avant *.* ♥

    RépondreSupprimer
  6. Il ne figurait pas dans ma wish-lit avant de lire ton avis, malgré le thème que j'apprécie (cette aspect féministe et tout !) mais là, après lecture, j'ai très envie de le découvrir! Ca a l'air d'être une dystopie très intéressante et originale, donc pourquoi pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement n'hésite pas si tu as l'occasion de te le procurer pour le lire tu vas adorer ! :)

      Supprimer
  7. Coucou^^
    Ce livre me fait envie depuis sa sortie =D En tout cas, très belle chronique =)
    Je trouve aussi ton blog super ! Venant de finir Love Letters to the Dead, et ayant a.d.o.r.é.♥ je suis donc une fan de ta bannière x')
    En tout cas, ton blog est très agréable à lire *-* Les couleurs sont douces et très jolies !
    Bon brefff, ta compris, j'adoreee :D
    A bientôt (=
    Léna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, désolé pour le retard dans mes réponses :/
      Merci beaucoup ! J'espère que si tu le lis il te plaira !
      J'ai adoré aussi "Love letters to the dead" ça avait été un coup de coeur :D
      Ton commentaire me fait énormément plaisir !
      A très bientôt !

      Supprimer
  8. C'est bon tu m'as donné envie de le lire :-D.

    RépondreSupprimer
  9. Il est dans ma pal, j'ai hâte de le lire !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ! ;)

      Supprimer