mardi 15 décembre 2015

Chronique : Animale - Tome 2 : La prophétie de la Reine des neiges de Victor Dixen


Animale – Tome 2 : La prophétie de la Reine des neiges de Victor Dixen.
(Genre : Science-fiction, Jeunesse).

Editions : Gallimard Jeunesse
Prix : 18,50€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2015

  Résumé : Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ? 1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?


  Le tome 1 de « Animale » a été un coup de cœur quand je l’ai lu il y a 2 ans. Vous pouvez retrouver ma chronique : ICI. J’ai été curieux de lire ce tome 2, même s’il est publié plus de 2 ans après. J’avais hâte de retrouver la plume de Victor Dixen, ce remake du conte de Boucle d’Or. Tout comme l’ambiance qu’il a su créer au fil des pages. La couverture de ce tome 2 est très jolie. En accord avec l’histoire, la nouvelle intrigue. Elle a le mérite d’attirer l’œil. Je dois vous avouer que je n’ai pas lu le résumé. Je voulais partir la tête baissée, sans rien savoir. Au final même si j’ai passé un bon moment, je l’ai trouvé en dessous du 1er tome pour plusieurs raisons.

  Quand j’ai commencé à lire, j’ai pris plaisir à retrouver les personnages. Je me suis replongé très facilement dans le récit même 2 ans après. J’ai adoré retrouver le style particulier de Victor Dixen. Cette ambiance un peu historique et fantastique. L’auteur met très vite les choses en place et le périple de Blonde commence tôt. Pourtant je me suis vite dit qu’on n’avançait pas des masses. L’auteur prend son temps et j’ai trouvé que ça se ressentait. Je vais revenir sur ce point mais le début est en tout cas prometteur.

  Blonde c’est le personnage complexe que j’avais adoré dans le tome 1. Dans ce tome 2 on la retrouve plus forte et changée avec son amour pour Gaspard. Ce sont vraiment deux personnages qui se complètent dans plusieurs domaines. Au fond de Blonde, on sent encore quelques petites gênes concernant sa nature. Mais avec la solution apportée à la fin du tome 1, on sent qu’elle arrive quand même à gérer et c’est super. Blonde est vraiment un personnage intéressant avec un passé difficile. Mais on s’attache à elle au fil du roman, au fil des épreuves de sa vie. Dans ce tome on va aussi suivre Hans Christian Andersen. Un jeune homme en manque d’inspiration pour écrire son 1er roman. C’est lui qui va recevoir les lettres de Blonde. Les lettres que le lecteur va lire au fur et à mesure que l’intrigue se construit. C’est un bon personnage, pas aussi attachant que Blonde. Cependant, on sent qu’il a un bon fond, que l’amitié qu’il porte à Blonde est forte. Au final, ils vont créer un lien important et unique et c’est franchement beau. Je crois que Victor Dixen mise beaucoup sur ses personnages. Bien sur il y en a d’autres, je vous laisse les découvrir. Mais il fait bien de miser sur eux parce qu’ils sont le ciment du récit, c’est très appréciable.

  Le rythme est ce qui m’a le plus perturbé durant ma lecture. Même si Blonde bouge beaucoup, que l’histoire est teintée de mystères et de non-dit… je l’ai trouvé assez lente. Je pense qu’il y a des descriptions qui n’apportent franchement rien au récit. Les troubles de Blonde sont mis parfois trop en avant. Du coup, on a l’impression de faire du surplace. Je regrette que le roman n’ait pas été plus court d’une cinquantaine de pages. Il aurait été plus addictif et plus prenant, même s’il l’est au départ. Certains chapitres sont parfois longs et c’est dommage. Cependant, l’idée des missives envoyées sert à tenir le lecteur et à le faire avancer.

  Même si l’univers met du temps à se révéler au lecteur, il n’en reste pas moins intéressant. Cette réécriture du conte de la Reine des neiges est vraiment bien trouvée. On ressent vraiment le travail de recherche pour rester fidèle tout en essayant d’apporter une touche personnelle. Il avait réussi à me transporter avec Boucle d’Or, Victor Dixen récidive pour notre plus grand plaisir dans ce tome 2. Il se dégage du roman une atmosphère froide, glaciale, teintée de peur et de suspicions. Un univers à découvrir, je pense qu’il en surprendra plus d’un.

  L’écriture de Victor Dixen est vraiment sympathique. Dans le tome 1 elle m’avait vraiment chamboulée. Je dirai un petit peu moins avec ce tome 2. Je pense que le côté descriptif de l’histoire n’a pas aidé. Après elle reste belle par les détails qu’on peut avoir lors de l’intrigue. Le bouquin se lit très bien, il n’y a pas de souci là-dessus. La fin m’a beaucoup plu, je trouve qu’elle clôt très bien le roman. Je ne crois pas qu’il y ait un tome 3, je ne le trouve pas nécessaire personnellement. Même si ce tome 2 est en dessous du 1, j’ai adoré retrouver Blonde et son univers. Voyager auprès d’elle et de ses acolytes a été super et l’ambiance instaurée est très particulière. Je vous le recommande !

Ma note : 7,5/10.

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Je n'arrive pas à trouver ce premier en tome en grand format, est-ce que tu sais s'il n'est plus édité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne sera malheureusement pas réédité en GF... une pétition a d'ailleurs tourné sur le net sur ce sujet là :/

      Supprimer