mercredi 23 décembre 2015

Chronique : Les pierres de fumée - Tome 2 : La Révélation d’Éric Boisset


Les pierres de fumée – Tome 2 : La Révélation d’Éric Boisset.
(Genre : Fantasy, Jeunesse).

Editions : Magnard Jeunesse
Prix : 16,90€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2015

  Résumé : Séparés contre leur gré, Liam et Éléa poursuivent leur initiation de part et d’autre des pierres de fumée. Liam s’exerce à devenir maître bâtonnier sur l’île de Porphyria, tandis qu’Éléa apprend la Magie des Souffles à Val Karko. À l’heure où trahisons et alliances secrètes mettent en péril le fragile équilibre entre les deux mondes, des révélations inattendues viennent remettre en question tout ce en quoi les jumeaux croyaient. Parviendront-ils à échapper à l’emprise des puissances qui les manipulent et à prendre leur destin en main ?


  Le tome 1 de la nouvelle série d’Éric Boisset a été lors de sa lecture une très belle découverte. Même s’il était un tome introductif, j’avais beaucoup aimé l’univers et les personnages. Ça sortait de l’ordinaire et c’était original. J’avais donc très hâte de me plonger dans le tome 2 des « Pierres de fumée ». Je trouve que la couverture est beaucoup plus belle que celle du tome 1. Il se dégage une force incroyable des personnages. Sans lire le résumé j’avais hâte de retrouver l’histoire. Même si j’ai aimé ce 2ème tome, quelques défauts viennent ternir l’avancée de l’histoire.

  J’ai trouvé astucieux que l’auteur mette en début de roman un résumé du tome 1. Cela permet de se remémorer l’histoire et d’attaquer directement le tome 2 dans le vif du sujet. Ce qui est aussi intelligent c’est le glossaire de l’ensemble des personnages. Quand j’ai commencé l’histoire je m’y suis souvent reporté et ça a été fort utile. Lorsque j’ai commencé le récit, j’ai de suite était happé dans l’histoire par le style bien particulier d’Éric Boisset. Je m’y suis senti bien et j’étais curieux de savoir ce qu’il allait nous réserver.

  Les personnages sont vraiment attachants, notamment Liam et Éléa. Ce sont les jumeaux au centre de l’histoire et chacun développe sa propre personnalité. Liam est un jeune bâtonnier en apprentissage déterminé et courageux. Il est altruiste et loyal. Ce jeune garçon est très attachant par sa façon de penser. Éléa est une jeune fille très intelligente qui se méfie de tout le monde. Elle sait choisir ses amis et sait à qui elle peut faire confiance. Chacun va évoluer et grandir dans ce tome 2. Je regrette que leur relation ne soit pas plus développée. Dommage qu’ils ne se retrouvent pas encore. D’autres personnages permettent à l’histoire de devenir complémentaire et riche : Tobias, Ny Iangouti, Gofraidh ou encore Caëla. On en déteste certain tandis qu’on en apprécie d’autres. Si au départ on ne se rappelle plus qui est qui. Le glossaire permet de faire le tri et de se souvenir.

  La construction des chapitres n’est pas ce qui pose problème. Ils ne sont pas très longs et apportent de la fluidité au récit. De plus les personnages bougent beaucoup et les multiples points de vue permettent de rester curieux. Cette diversité permet de donner du souffle à l’intrigue. Cependant, c’est l’histoire en elle-même qui n’avance pas des masses. On est encore dans le tâtonnement et ça m’a dérangé. J’aurai aimé que ça aille plus vite, qu’on rentre au cœur de l’action plus rapidement. Ce qu’on lit est très intéressant mais l’avancée de l’histoire n’est pas significative. J’espère que le 3ème tome sera explosif et qu’il se passera beaucoup de choses.

  L’univers est vraiment original et sympathique. Mais tout comme le rythme je ne l’ai pas trouvé très approfondi et c’est dommage. C’est un univers qui sort des sentiers battus et j’aurai aimé que le côté magique ressorte plus. On n’en connait pas assez sur les capacités des jumeaux et de ce qu’ils peuvent faire. L’initiation est trop mise à l’écart et je trouve qu’il aurait été judicieux de plus s’y attarder. Mais je persiste à dire que c’est un univers à connaitre. Il y a certains points qui sont plus mis en valeur, mais pas les plus importants à mes yeux.

  Le style d’Éric Boisset me plaît beaucoup. Il a une manière bien à lui de narrer l’histoire. Même ses descriptions ne sont pas lourdes, elles apportent une vraie authenticité au récit. J’aime la façon qu’il a de décrire les scènes. Qu’on puisse se les imaginer c’est vraiment un bon point. Les 100 dernières pages sont celles qui m’ont le plus plu. On est dans l’action, on est dans les révélations et les coups bas. J’ai adoré ce maelstrom de retournements de situation incroyables. Savoir que certains personnages auraient pu se rencontrer et au final… bah non c’est raté. La fin donne juste envie de savoir la suite. J’ai très hâte de lire le 3ème (et dernier ?) tome de la saga ! J’espère qu’il sera explosif et bourré d’actions, ce qui a manqué aux deux premiers tomes.

Ma note : 7,5/10.

Merci à Émilie aux éditions Magnard Jeunesse pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire