dimanche 7 août 2016

Chronique : Commençons par l'éternité - Tome 1 de Camille Revlann


Commençons par l’éternité – Tome 1 de Camille Revlann.
(Genre : Romance érotique).

Editions : Publishroom
Prix : 2,99€ (Partenariat)
Date de parution originale : 7 juin 2016

  Résumé : Calie, une jeune femme exubérante et sexy, vit un amour passionné avec Terry. Tout leur sourit. Jusqu’au jour où les obligations professionnelles de Terry vont faire basculer la vie des deux amants. Maxime, le meilleur ami de cette dernière, va l’aider à faire face à ses démons. Calie va-t-elle supporter la situation ?


  Quand l’auteure m’a proposé son roman, je dois dire qu’elle m’a tenté. J’avoue que la couverture n’a pas joué en la faveur du livre. Trop explicite, ne reflétant absolument pas l’ensemble du bouquin. C’est dommage parce que c’est limite provocateur. Le résumé lui, m’a bien plu. J’ai donc eu envie de découvrir le récit pour laisser une chance à Camille Revlann. Au final le roman s’avère être décevant. Je n’ai pas trouvé en cette lecture ce que j’y avais cherché. De plus, le livre possède plusieurs gros défauts.

  Le 1er chapitre avait bien commencé. L’auteure pose ses bases, raconte comment ses personnages se sont connus. Elle a une manière originale de s’adresser presque directement au lecteur à travers Calie, notre protagoniste. Le style ne m’a pas dérangé et heureusement, sinon j’aurais abandonné ma lecture. Mais… là où ça n’a pas fonctionné, c’est que dès le 2ème chapitre il y a une scène de sexe. Et on va les enchaîner, ce qui m’a assez dérangé. Je restais tout de même curieux de savoir la suite.

 En repensant à ma lecture, je ne me suis pas tant que ça attaché aux personnages. Calie est sympathique et on la suit avec plaisir. Il en est de même avec Terry, Maxime et les autres. Cependant, l’auteure ne prend pas le temps d’approfondir ses personnages. Comme j’aurais aimé en apprendre plus sur leur passé respectif. Alors oui, Camille Revlann dévoile les rencontres des amis et des amants. Mais ça s’arrête là. Des souvenirs familiaux, quelques anecdotes bien tournées ou encore des moments clefs auraient été largement mieux. Il y a tout un contexte à créer et à revoir pour que l’histoire soit encore meilleure.

  En ce qui concerne le rythme, il est vrai qu’on ne perd pas son temps. Des scènes hots, quelques moments d’actions et une suite de roman bien plus prometteuse. Pourtant, je me suis un peu ennuyé avec ce que je lisais. Je trouvais les choses répétitives, notamment au niveau des scènes érotiques. Calie se fait effleurer et hop c’est la fiesta dans son bas ventre. Euh non, ce n’est pas super crédible. Et puis je ne sais pas, le scénario aurait pu me surprendre mais même la fin j’y avais pensé en lisant. Du coup, je ressors assez frustré et déçu de ma lecture.

  Au niveau des émotions, je n’ai pratiquement rien ressenti. Je n’ai pas été émoustillé. J’ai trouvé les scènes crues, l’auteure n’a pas assez pris le temps lors de ces moments. Ça manquait de sensualité, de jeu de séduction… tout ce que j’aime dans une bonne romance de ce style. Après il est vrai que j’ai apprécié la Calie retranchée sur elle-même. J’ai davantage ressenti des choses. Encore une fois le scénario de l’histoire se déroule vite et c’est très dommage.

  Le style de l’auteure est sympa. On sent quand même que c’est un 1er roman. Elle se cherche dans son écriture, dans sa manière de tourner les phrases, d’happer le lecteur et c’est normal. En tout cas elle a le mérite d’avoir une plume imagée. La représentation dans l’espace est importante. Bon la fin… sans plus pour moi. Je m’y attendais comme je l’ai dit plus haut et ça ne m’a pas donné envie de lire la suite. Voilà ma chronique sincère. Je sais que l’auteure a plus de succès avec les filles pour son histoire. Elle voulait avoir un avis masculin… en espérant qu’il soit positif, mais c’est raté avec moi. En tout cas, vous devez seul choisir de lire ou pas ce livre.

Ma note : 4,5/10.

Merci à Camille Revlann pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire