mardi 1 mai 2018

Chronique : Sauveur & Fils - Saison 4 de Marie-Aude Murail

Sauveur & Fils - Saison 4 
Marie-Aude Murail

Editions : L’école des loisirs
Prix : 17€ (Partenariat)
Date de parution originale : 17 janvier 2018

Résumé : Comment résoudre tous nos problèmes ? On peut, comme Jean-Jacques, s’enfermer dans sa chambre et ne plus penser à rien en dégommant des terroristes sur son ordinateur. On peut, comme Gabin, s’enfoncer des écouteurs dans les oreilles et passer ses nuits en compagnie des zombis de The Walking Dead. On peut aussi, comme Frédérique, demander à une voyante de lire l’avenir, ou bien, comme Jérôme, s’enfuir en abandonnant femme et enfants. Mais on peut également consulter monsieur Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien, comme Solo, comme Margaux, comme Samuel, comme Ella, et regarder la vie en face. Le bonheur sera peut-être au rendez-vous.


  Je ne pense pas que ma chronique sera super longue. C’est un tome 4 et je ne vais pas en dire beaucoup. Pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’apprécie cette série. Les tomes 1, 2 et 3 ont été des lectures fraiches qui m’ont fait un bien fou ! Marie-Aude Murail reprend tout ce qui a fait le succès de ses précédents ouvrages… et réussi à faire aussi bien, voir mieux ! Cette saison 4 a tenu toutes ses promesses.

  J’apprécie toujours autant les personnages. Qu’ils soient du côté médical de Sauveur ou du côté de sa vie privée. Toutes les personnes que l’on rencontre apportent ce petit quelque chose en plus qui rend le récit fascinant. On s’attache à eux, on les déteste parfois… mais ce qui est sûr c’est qu’on espère le meilleur pour chacun. Qu’ils aient des problèmes avec leurs enfants, dans leur couple ou de manière solitaire : je voulais qu’ils ressortent du cabinet de consultation un peu plus fort. Parce que Marie-Aude Murail a cette capacité à rendre empathique son lecteur. On l’est aussi avec la famille recomposée de Sauveur : Lazare son fils, Louise sa compagne et ses enfants Paul et Alice. C’est comme si l’auteur avait créé une énorme famille avec tous ses personnages. Et ça met du baume au cœur !

  L’histoire se lit vite… voir trop vite peut-être (à prendre comme une qualité !) Il y a beaucoup de dialogues ce qui permet de fluidifier l’ensemble du récit. On est constamment dans l’échange, dans l’introspection, la recherche de solutions. C’est une histoire avec laquelle on se sent bien. Avec laquelle on a toujours envie de revenir. Le gros point fort également c’est le rire. Que ce soient les enfants ou les adultes, certains personnages ont une sacrée répartie !! Et quand on me fait rire, c’est que je suis à fond dans l’histoire. Donc au final, c’est qu’elle me plait.

  Ce que j’apprécie aussi dans cette série, ce sont les divers thèmes abordés. La famille recomposée, l’identité familiale, la scarification, les problèmes d’école etc. Chaque adulte ou adolescent peut s’y reconnaître et avoir un questionnement sur un sujet particulier. La plume de l’auteur est super. L’histoire se lit hyper bien. Il n’y a pas de temps mort, ni de longues descriptions. On ne lâche pas le texte et c’est super dynamique. Bref vous l’aurez compris, j’adore cette série. N’hésitez pas à commencer par le 1er tome qui j’en suis sûr, saura vous convaincre !

Ma note : 8/10.

Merci à L’école des loisirs pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire