lundi 28 avril 2014

Chronique : Fate/Zero - Volume 2 de Shinjirô & Gen Urobuchi


Fate/Zero – Volume 2 de Shinjirô & Gen Urobuchi. (Genre : Action, Heroic-fantasy).

Editions : Ototo
Type : Seinen
Prix : 7,99€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2011

  .Résumé : La quatrième Guerre sainte avec pour enjeu le Saint Graal, coupe sacrée permettant à son possesseur de réaliser  n’importe lequel de ses vœux, vient de débuter. Sous les yeux des autres Maîtres et Servants, Saber, accompagnée de son Maître provisoire Irisviel, affronte Lancer, un esprit héroïque à la puissance redoutable, lorsque le Maître de ce dernier l’autorise à faire usage de son Noble Phantasme…


  .Fate/Zero est une série de manga que j’apprécie beaucoup notamment grâce au côté fantastique qui se dégage de l’histoire. J’avais adoré le 1er tome qui mettait petit à petit les bases de l’intrigue. Les couvertures sont toujours aussi belles et le résumé toujours aussi tentant. J’avais hâte d’avancer dans l’histoire et je n’ai pas été déçu parce que l’auteur nous laisse sur une fin de dingue.

  .On reprend l’histoire juste à la fin du tome 1 comme si on avait juste tourné la page. Ainsi il n’y a pas de coupure et c’est très agréable parce qu’on est de suite plongé dans l’action. On retrouve Saber qui va se battre contre Lancer et je peux vous dire que dans ce tome, l’action est au rendez-vous ! On est beaucoup sur leur combat et c’est ce que j’ai apprécié parce que l’histoire tourne principalement autour des batailles.

  .Ce que j’apprécie beaucoup c’est le côté historique/fantastique qui est très original. L’auteur connaît son univers et met petit à petit en place des scénarios, qui en dessin ressortent parfaitement bien. On en apprend plus sur les pouvoirs de chacun et sur leurs capacités. On sait que Saber joue une place importante dans le récit, mais des questions sont encore en suspend.

  .Les dessins sont très agréables à regarder et sont bien réalisés. Beaucoup de détails dans les finitions, les expressions, les regards, les costumes et les arrières plans. Ce sont des dessins absolument bien faits pour l’action qui se trouve dans le manga. Puis l’écriture des scénarios est bien faites, parce qu’on a toujours envie d’en connaître davantage. Et puis la fin… les mangas finissent toujours sur des fins horribles où il va se passer un truc de dingue et c’est aussi le cas avec ce tome 2 ! Bref, je lirai la suite avec plaisir, rien que pour les dessins et pour l’originalité de l’univers.

.Ma note : 8,5/10

Merci à Ophélia et aux éditions Ototo pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire