mercredi 6 août 2014

Chronique : Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard


Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard. (Genre : Thriller).

Editions : Fleuve Editions
Prix : 18,50€ (Lecture Commune)
Année de parution originale : 2014

  .Résumé (RACCOURCI POUR PLUS DE SURPRISES !) : Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa sœur adolescente, Valérie, et leur mère. Cette dernière arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, occupant un job ingrat qui lui prend tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial…


  .LIVRE COUP DE CŒUR ! Tant de choses se sont bousculées dans ma tête au cours de cette lecture. Le plaisir de découvrir un auteur français, un nouveau thriller et je dois dire qu’avec mon binôme, on a bien fait de le sortir de notre PAL. Une couverture tellement représentative du roman quand on connaît l’histoire. Je n’avais pas lu le résumé et ce sont tous les avis positifs qui m’ont poussé à l’acheter pour un ami… qui me l’a alors gentiment prêté parce qu’il avait beaucoup aimé ! Et j’ai aussi plus qu’adoré ce roman qui m’a fait passer un excellent moment.

  .Le début nous projette dans les 70’s où une scène choquante va se dérouler. Si vous pouvez ne pas lire le résumé en entier, faites-le, parce que cela vous permettra d’avoir plus de surprises. Un commencement choquant, prenant, assourdissant. On se demande comment cela peut arriver malgré les difficultés des familles. L’auteur joue, joue tellement bien avec ses personnages qu’il en devient sadique. Mais il manie tellement bien son histoire que ce début est juste parfait !

  .Plusieurs personnages feront leur apparition dans l’histoire. Sébastien, Claire et Léa qui sont les trois personnages centraux du récit. On s’attache à Sébastien, à son histoire difficile et aux difficultés auxquelles il a dû faire face. Mais aussi aux problèmes contre lesquels il se bat chaque jour, pour tourner la page. C’est un personnage complexe, travaillé, à la limite de la folie qui m’a parfois fait peur par ses réactions… mais qui ne réagirait pas comme ça, après une enfance aussi bouleversante. Claire elle aussi n’a pas été épargnée lors de sa relation avec son ex-mari. On s’attache aussi à elle, à ses tourments, à ses troubles et à ses remises en question. Sébastien et Claire, sont des personnages qui essaient de tourner la page sans vraiment y arriver et on sent au fond d’eux une culpabilité ancrée… Puis Léa, la fille de Sébastien, toute mignonne qu’on a envie de protéger. Et ce qui va lui arriver va bouleverser sa vie, indubitablement. Quand je repense aux scènes, j’en suis encore choqué. L’auteur a réussi à gérer trois personnages centraux à la perfection, les révélant, les mettant à nue. Il les connaît très bien et joue avec eux. Mais il y a aussi d’autres personnages comme Valérie ou la mère de Sébastien… mais je vous laisse le soin de les connaître.

  .Ce roman est archi rythmé du début à la fin. Je n’ai pas vu les pages défilées tellement il est addictif. L’auteur place ses personnages efficacement, nous les dévoile et met leurs histoires à nue. C’est un roman qui est beaucoup tourné sur la psychologie dans la première moitié du livre. Mais c’est une psychologie qui nous pousse à continuer et à en savoir toujours plus. Et passé un certain évènement, tout va s’enchaîner et là, on va être dans la véritable action. Dans une course contre la montre, contre la folie et la peur d’un destin s’éteignant trop vite. L’alternance des points de vue renforce le rythme effréné du roman. On a le point de vue de Sébastien à la troisième personne tout comme celui de Claire. Et le point de vue de Léa… fort intéressant à la première personne. Et enfin un quatrième point de vue qui nous amène des années en arrière pour connaître la vérité !

  .La narration à la troisième personne en ce qui concerne Claire et Sébastien amène une véritable richesse au roman. Elle nous permet de voir au-delà des personnages principaux. D’être au courant de presque tout ce qui se passe. Je pense que c’est grâce à cette narration que l’auteur arrive à nous surprendre toujours plus. Il y a beaucoup de révélations et de retournements de situation que je n’ai pas vu venir. Combien de fois je me suis dit « ce roman est horrible ! » ; « comment peut-on être aussi vache avec ses personnages ? » ; « comment en arriver là, à ce point ? » Et puis il y a la narration à la première personne de Léa qui va nous permettre d’aborder sa relation avec son papa et de le voir à travers ses yeux. C’est une très bonne idée de l’avoir intégré parce qu’au début cela amène un regard innocent sur l’histoire. Mais par la suite cela va nous permettre de réaliser certaines choses.

  .Enfin, la plume de François-Xavier Dillard est TOP ! C’est un auteur qui choisi ses mots, qui fait des phrases lourdes de sens et de répercutions. Les phrases formulées ne sont pas faites par hasard. Ce sont des phrases qui vous emportent dans l’histoire, qui vous font découvrir toute l’horreur de cette intrigue et vous rendent fous. Et puis la fin… j’en suis encore choqué et retourné. Comment peut-on encore faire cela à ses personnages alors qu’on les a maltraités pendant tout le récit ? Cet auteur est fou, il est insensé, on s’attend à tout sauf à cette fin qui m’a bouleversé tant elle était dur. Certes, on comprend le pourquoi du comment et on se rend compte qu’il faut se méfier de tout le monde… mais à quel prix ? Je ne mets cependant pas la note maximale parce que j’aurai aimé ressentir plus de choses au cours de ma lecture. Mais je vous le recommande fortement de le sortir de votre PAL ou de courir l’acheter. Parce que cet auteur, est assurément à suivre !!

.Ma note : 9/10

La chronique de Guillaume pour cette Lecture Commune : ICI.

17 commentaires:

  1. Il me faut ce livre lol
    C'est vrai que dans beaucoup de résumé maintenant il gâche un peu les choses alors qu'en le tournant différent ils peuvent totalement nous surprendre, je trouve que de côté là, les maisons d'éditions n'assurent pas forcément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui il te le faut :D
      Tu as raison ! Des fois, rien qu'une petite phrase sert à tenter le lecteur :)

      Supprimer
  2. Je décrète que toutes nos futures lectures communes devront être de même qualité.
    Belle chronique binôme :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je le décrète aussi ! :D François-Xavier Dillard a partagé ta chronique sur son compte Facebook ;)
      Merci !!

      Supprimer
  3. Ton avis donne vraiment vraiment envie de le lire *_*

    RépondreSupprimer
  4. Je suis super content que tu ais aimé ce livre, on finit par ne plus savoir qui a permis à qui de le lire, mais c'est bien comme ça ! Comme c'est je crois la première chronique de toi que je lis pour un livre que j'ai déjà lu, j'avoue que je suis admiratif de ce que tu arrives à écrire, poser un regard technique et en même temps faire passer tes sentiments de lecture ! Pas facile alors chapeau Monsieur !
    Et sinon, je suis tout à fait d'accord avec le fond de ta chronique, effectivement c'est un super bouquin, on se plonge dedans et on en ressort que quand on a a fini. De plus l'écriture est vraiment plaisante ! Merci pour cette belle découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est grâce à moi lol *-*
      Merci c'est super gentil mon ami !
      De rien :D

      Supprimer
  5. BRAVO Mathieu !!
    Ce livre a la couverture et au titre ne me tente absolument pas ! Puis, je lis ton avis ... et ... Je le veux !
    Tu as un réel talent de conviction/tentation/ruine de compte bancaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aahhh merci c'est un beau compliment ! :D
      Hihihi !!!

      Supprimer
    2. Oui un joli compliment ! Même si ma banquière va moins apprécié les conséquences

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais merci pour la découverte. Il a l'air vraiment intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment super, n'hésites pas !

      Supprimer
  7. Très belle chronique qui encore une fois, m'intrigue beaucoup ! Je n'étais pas spécialement tentée par ce titre mais je vais peut-être revoir ça ^^ ! Ca a l'air d'être un thriller très prenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement n'hésites vraiment pas ! Si tu veux te laisser tenter par un thriller, celui-là est parfait :D

      Supprimer
  8. Je ne peux plus résister, il faut que je le lise, il fera partie de mes prochaines lectures :)

    RépondreSupprimer