dimanche 10 août 2014

Chronique : L'été des lucioles de Gilles Paris


L’été des lucioles de Gilles Paris. (Genre : Jeunesse, Contemporain).

Editions : Héloïse d’Ormesson
Prix : 17€
Année de parution originale : 2014

  .Résumé : Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c’est parce que François, son père, n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard. Les vacances au Cap-Martin, cet été là, seront pour Victor et son copain Gaspard l’occasion de partir à l’aventure sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte. En guidant les garçons jusqu’aux passages secrets menant aux somptueuses villas, papillons, baronne et jumeaux feront bien plus que leur ouvrir la porte des jardins enchantés.


  .Lire un livre totalement à l’improviste de mon prévisionnel du mois, ça arrive ! Mais celui-là n’était pas du tout prévu. C’est à l’occasion de la rencontre avec l’auteur Gilles Paris, qui est un homme hyper gentil, que j’ai eu envie de le lire de suite. Bah oui, il m’a trop tenté ! Je trouve la couverture vraiment mignonne et reflète bien le côté enfantin que l’on peut percevoir dans le roman. Quant au résumé… je ne le connaissais pas et j’ai acheté le livre grâce aux bons avis. Finalement, j’ai passé une agréable lecture.

  .Le 1er chapitre m’a de suite interpellé. L’histoire de ce petit garçon ne m’a pas paru banale dès les premières phrases et j’ai eu raison. L’auteur a su titiller ma curiosité et c’est un point qu’il faut souligner. Cependant je dois admettre que j’ai du mettre une cinquantaine de pages avant de rentrer totalement dans l’histoire. Mais une fois qu’on s’est glissé dans la peau de Victor, tout coule de source et on comprend parfaitement ses idées de petit garçon.

  .Beaucoup de personnages vont être développés dans cette histoire. D’abord il y a Victor, qui est notre narrateur et est un garçon touchant avec ses réflexions et ses idées de petit bonhomme. L’auteur arrive à le rendre touchant, à nous le faire découvrir petit à petit et à décortiquer son histoire. Il est un personnage bien travaillé, on se prend d’affection pour son passé et ses petits problèmes. Puis il y a Claire, Pilar, François, Alicia, Gaspard et Justine pour l’essentiel. La famille de Victor le porte dans le récit et on découvre les petits problèmes de chacun d’eux. Certes, ce ne sont pas des personnages aussi attachants que notre petit héros mais on sent une certains sensibilité à travers les yeux de cet enfant. Cela rend le tout mignon et tellement plus accessible alors qu’au final presque tout lui échappe.

  .Au départ, je dois vous avouer que j’ai été un peu sceptique par l’intrigue en elle-même. Je ne voyais pas vraiment où l’auteur voulait m’amener. Certes on suivait Victor, sa famille et ses amis en vacances mais vers quoi on se dirigeait… c’était le grand mystère ! Mais petit à petit, certains éléments font leur apparition, de nouveaux personnages entrent en scène et je dois dire que c’est finement joué. Je me suis pris au jeu de me poser des questions, de m’interroger sur certaines choses. Tout cela mêlé aux réflexions de Victor, ce qui nous fait douter. Mais je dois dire que le petit côté fantastique presque réaliste m’a beaucoup plu ! Et si l’auteur lit cette chronique, il reconnaîtra ses propres mots lors de notre entrevu.

  .Mais au-delà de la petite intrigue qui se cache au final derrière l’histoire de Victor et de sa famille, l’auteur aborde des thèmes qui pour moi sont essentiels. Il met en avant les relations entre les êtres humains, que ce soit au niveau familial, amical ou amoureux. Le tout à travers le regard d’un garçon de 9 ans, cela rend le tout attendrissant. Et les questions qui nous paraissent difficiles deviennent plus simples parce qu’un jeune garçon, ça a réponse à tout même si les réponses ne sont pas forcément les bonnes. Le rythme est aussi très bon. Les chapitres sont courts et l’histoire nous rend curieux donc cela nous pousse toujours à continuer.

  .Le style de Gilles Paris m’a beaucoup plu. Il écrit et décrit bien et même à travers une narration à la première personne d’un enfant de 9 ans, il réussit à ne pas avoir une plume jeunesse et je l’en félicite. Même si certaines phrases sont assez longues ou si certaines constructions m’ont fait relire des passages, sa plume est efficace. On ne s’arrête jamais de lire et notre lecture s’accélère plus on avance dans l’histoire. Et la fin… les cinquante dernières pages m’ont beaucoup plu et j’ai ressenti des choses. Gilles Paris m’a même tiré le frisson à trois reprises. Une très belle fin, qui conclut le livre sur une note positive d’espoir que j’ai particulièrement apprécié.

  .Enfin, je vous recommande ce roman. Il est une très bonne découverte contemporaine et Gilles Paris est un auteur français, raison de plus. Une histoire originale où vous retomberez en enfance grâce à Victor, un jeune garçon attachant. Un bon rythme, une plume qui ne cesse de progresser au long du roman et qui se fait de plus en plus prenante. Et une touche de fantastique bien abordée que j’ai apprécié !

.Ma note : 8/10

12 commentaires:

  1. Ce livre me fait juste trop envie depuis sa sortie ;_;

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup le titre de ce livre, je le lirai probablement un de ses quatre :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un livre qui me tente énormément :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire alors !

      Supprimer
  4. Malheureusement ce n'est pas un livre qui me tente ...

    RépondreSupprimer
  5. La couverture est vraiment très belle, c'est ce qui m'a attirée lors de la sortie du livre ! Ton avis très positif est tentant en tout cas, je le retiens, même si ce n'est pas un achat que je ferais en priorité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une belle histoire :)
      C'est vrai que la couverture est très jolie !

      Supprimer
  6. Ha "L'été des lucioles", je l'ai également suite à ma rencontre avec Gilles Paris et j'ai adoré ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super ! J'ai hâte d'en découvrir d'autres :)

      Supprimer