mardi 26 mai 2015

Chronique : Legend - Tome 1 de Marie Lu


Legend – Tome 1 de Marie Lu. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).

Editions : Le livre de poche jeunesse
Prix : 6,90€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015 (Sortie le 28 janvier)
Année de parution originale : 2011
Titre version originale : Legend, Book 1.

  .Résumé : June est un prodige. A quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day, lui, est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci.


  .Le roman de Marie Lu m’est passé sous le nez lors de sa parution en grand format. Pourtant ce n’est pas l’envie qui me manquait pour le lire. Quand il a été proposé en partenariat, j’ai sauté sur l’occasion. Sachant que ce livre a d’excellents avis sur la toile, je ne pouvais pas passer à côté. La couverture est la même que celle du grand format et elle est vraiment jolie ! Je n’avais pas lu le résumé, donc je ne savais pas à quoi m’attendre. Même si la première partie m’a paru assez lente… j’ai passé un excellent moment !

  .J’ai de suite accroché au début, notamment grâce aux points de vue alternés entre June et Day. Cela nous permet de prendre conscience qu’on va suivre deux personnages que tout oppose. C’est un contraste intéressant que l’auteure a su mettre en relief. Et puis très vite, l’élément déclencheur va arriver. Ainsi, le lecteur n’a pas le temps de réfléchir. June va se faire enrôler pour traquer Day… et c’est peut-être cette partie qui m’a semblé plus lente. En tout cas, un très bon début !

  .On va donc suivre deux personnages principaux. Je vais commencer par June. C’est la fille hyper douée, hyper intelligente et aisée financièrement. Malgré cela, on sent une adolescente de 15 ans mature avec une blessure profonde. June est une fonceuse, une battante qui a un caractère limite individualiste. Elle fait une confiance aveugle en la République et comme elle, on croit tout. Sa rencontre avec Day va progressivement la faire changer. Day… c’est le gars qui contrairement à June a échoué aux examens. C’est le mec le plus recherché de la République, le mec le plus dangereux aussi. Mais en le suivant, on se rend compte qu’il est altruiste. Il veut aider sa famille et la petite Tess, qu’il a aidée il y a quelques années. Day et June sont deux personnages différents mais en fait, ils se ressemblent tellement. Vient ensuite des personnages secondaires comme John, Eden, Jameson ou encore Thomas et Metias. Je ne vous en dirai rien, mais ils sont à découvrir absolument.

  .Le rythme est bon mais pas sur la totalité du roman et c’est dommage. Au milieu de la première partie, j’ai ressenti un manque d’actions, un manque de révélations sur l’univers. Rien ne faisait vraiment avancer l’intrigue et ça m’a vraiment gêné. Je me suis même dit que je passais à côté du roman… et puis un évènement à la fin de cette première partie va tout déclencher et là, ça pète dans tous les sens. La deuxième partie est explosive, les révélations arrivent à foison. On en apprend plus sur l’univers, sur les dessous de la République et mon dieu que c’était bon ! L’alternance des points de vue permet de rendre le roman intéressant. La narration à la première personne permet de s’attacher aux personnages. Et à partir de cette deuxième partie, actions et réflexions intenses font la paire pour que le roman déboite à donf !

  .L’univers m’a beaucoup plu. Si au début j’avais des a priori sur sa construction, ils ont vite été balayés lors des révélations de la deuxième partie. On en apprend plus sur les dessous de la République, nos certitudes sont fracassées d’un revers de main. Et j’ai adoré la façon dont June a réussi à se remettre en question. Elle a évolué d’une manière incroyable et son intelligence est juste fascinante. C’est un univers dystopique qui tient finalement ses promesses et j’ai trouvé tout ce que j’adore. Un monde idéal, une forte héroïne et des règles bâties faites pour être détruites. Et j’ai apprécié cet espèce de compte à rebours à la fin… un truc de malade.

  .Le style de Marie Lu est simple, mais quand on est pris dans l’histoire, on ne peut pas en décrocher. On est avide de curiosité sur l’univers, sur le passé des personnages. On est pris d’empathie pour June et pour Day. Leur relation m’a beaucoup plu parce qu’elle évolue, ils s’aident mutuellement sans vraiment le savoir, jusqu’à l’explosion ! La fin est juste démente et l’auteure a placé ses pions pour nous en révéler encore plus lors du 2nd tome. Des révélations sur une partie de l’univers dystopique qui m’attire grandement. J’ai donc hâte, hâte, hâte ! Ma note aurait été plus élevée si la première partie avait été plus entraînante.

.Ma note : 7,5/10.

Merci à Betty et aux éditions Le livre de poche jeunesse pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Je viens à peine de le commencer et pour l'instant je trouve vraiment le début assez lent et je trouve que Marie Lu ne nous donne quasi pas d'information sur son monde, je trouve ça dommage :p
    Après avoir lu ta chronique, j'espère que je vais plus accrocher à la suite ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin de la première partie relance vraiment le roman ! J'espère que tu vas adorer la seconde moitié en tout cas :D N'hésites pas à me dire ce que tu en auras pensé !

      Supprimer