jeudi 24 septembre 2015

Chronique : Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry


Le petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry. (Genre : Jeunesse, Philosophie).

Editions : Gallimard
Prix : 6,60€
Année de parution originale : 1946

  Résumé : Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand un drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait :
« -S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !
-          Hein !
-          Dessine-moi un mouton… »
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre.


  La célèbre histoire du petit prince, connue je pense dans le monde entier. En tout cas en France, c’est un classique qu’il faut absolument avoir lu. Comme quoi j’ai pris mon temps avant de le lire. A presque 24 ans c’est parce que je l’ai offert à mon frère de 9 ans que je l’ai lu. En tout cas, les nombreuses éditions ont eu le mérite de garder la couverture originale ainsi que les illustrations à l’intérieur du bouquin. Pour l’histoire, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre… En tout cas, pas à ce que j’ai pu lire. J’ai bien aimé grâce aux messages portés par le roman.

  Dès le début j’ai été surpris. Peut-être pas dans le bon sens du terme d’ailleurs. Je ne savais pas si c’était Antoine de Saint-Exupéry qui narrait l’histoire ou si c’était une autre personne. Quoi qu’il en soit, l’auteur nous plonge directement dans le récit. A la découverte du petit prince et de ses interrogations. C’est un personnage que j’ai aimé par sa curiosité et par sa réflexion. Il faut aussi se dire que c’est un livre pour les plus jeunes. Du coup, on ne connait pas tellement sa vie. Sauf qu’il a deux volcans qu’il ramone souvent et une rose qu’il met sous verre pour la protéger. Je pense que c’est un bouquin plus porté sur les messages humains. Ou même philosophique d’ailleurs. Prendre l’histoire au premier degré ne facilitera pas la compréhension. Du coup, je me demande si un gosse de 9 ans pourra décrypter les messages subliminaux.

  Parce que le gros point fort du livre ce sont tous les personnes que va rencontrer le petit prince au cours de son périple. Chaque personne pense avoir raison sur sa propre planète, mais chaque nouvelle personne va remettre en cause ce qu’a dit la précédente. De telle sorte que le petit prince devra se forger sa propre opinion. Il y a aussi une remise en question sur notre mode de vie terrien, sur comment on appréhende les relations humaines. Ou encore les relations entre les humains et les animaux. On n’y croirait pas au premier abord, mais le bouquin fait travailler les méninges.

  L’écriture d’Antoine de Saint-Exupéry est simple et abordable pour les jeunes. Je me suis parfois demandé si l’auteur avait trouvé son histoire parce qu’il délirait… ou s’il était vraiment sérieux. En tout cas, la fin je l’ai trouvé très belle et bien trouvé. Comme si le petit prince était venu pour échanger avec un homme perdu, lui donner un peu de chance, de compagnie. Jusqu’à ce qu’on se demande si son apparition était un mirage ou s’il était vraiment réel. Je ne vous jetterai pas la pierre si vous ne l’avez pas lu. J’ai moi-même mis trop de temps à le lire. En tout cas, il faut l’avoir lu au moins une fois pour apprendre à voir notre monde d’une autre façon.

Ma note : 7/10.

5 commentaires:

  1. Je suis contente que tu es aimé ce roman, qui est mon livre favori. Et je suis encore plus contente que tu l'aies offert à ton petit frère. Il pourra le lire enfant, ado, près-adulte, adulte, etc... C'est une œuvre dont il faut l'avoir lu à plusieurs âges et périodes différentes de la vie pour en savourer toute la magie et en comprend tout le fond!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis content de l'avoir apprécié !
      Il est en train de le lire ;)

      Supprimer
  2. Ce livre, c'est l'instit de ce2/CM qui nous le lisais. A chaque stade de la vie on le comprend différemment. Enfant, on voit surtout un écho de lébsurdité du monde des adultes et bien sûr l'importance de prendre le temps d'avoir de vrais ami. Plus tard, il prend un sens plus philosophique. Je possède une version anniversaire, je ne sais plus si c'est dans celle-ci ou dans mon livre qui regroupe tous les dessins de St Ex (c''était un grand dessinateur), mais j'ai lu qu'en fait à travers les baobabs et les comportements obtus des habitants des différentes planètes, l'écrivain, pilote de guerre, met en exergue la montée du nazisme. Comme beaucoup d'ouvrages parus à cette époque... En tout cas, il fait rêver et peut ouvrir sur de grandes discussions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups l'absurdité. Mes neurones ont eu un léger problème orthographique. Désolée s'il y en a d'autres. Je suis confuse...

      Supprimer
    2. Merci pour ce beau commentaire et sur l'éclairage que tu y apportes ;)

      Supprimer