jeudi 17 septembre 2015

Chronique : Zodiaque - Tome 1 de Romina Russell


Zodiaque – Tome 1 de Romina Russell. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).

Editions : Michel Lafon
Prix : 16,95€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015 (Sortie le 22 octobre)
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Zodiac, Book 1.

  Résumé : Rhoma, jeune étudiante du signe du Cancer, est hantée par des visions cataclysmiques. Personne ne la croit, mais l’impensable se produit : une des lunes de sa planète explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Et pour elle il n’y a aucun doute : une puissance malfaisante est à l’œuvre…


  Voilà un bouquin que j’avais hâte de découvrir. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours été fasciné par les signes du zodiaque. Même si je ne me fie pas forcément à l’horoscope, c’est un univers qui m’a toujours attiré. Mystérieux et inaccessible, un roman proposant ce thème ne devait que m’attirer. C’est pour cette raison que j’ai décidé de lire le bouquin écrit par Romina Russell. La couverture française, bien que différente de la VO, est très sympathique. Sans même lire le résumé, je me suis lancé dans ma lecture… et j’ai adoré !

  Dès le prologue j’ai été emporté dans l’histoire. L’auteure captive dès les toutes premières pages son lecteur grâce à son univers. Un prologue intéressant qui m’a laissé plein de questions sur la maman de Rhoma. Puis le premier chapitre commence et Rhoma est étudiante du signe du Cancer. Elle doit repasser un examen avant de jouer sur scène avec son groupe d’amis. On peut croire que Rhoma est une jeune fille tête en l’air qui n’apprend rien. Mais dès le début, on se rend compte que c’est tout le contraire et très vite Rhoma va avoir une importance capitale.

  L’histoire repose essentiellement sur les épaules de la jeune Cancer. Rhoma est une jeune fille particulière attachée aux valeurs de sa maison zodiacale. Proche de sa famille, même si elle ne la voit pas souvent, elle se pose des questions sur sa mère… disparue. C’est aussi une étudiante très douée dans l’interprétation des astres, sans le savoir. L’éducation que lui a donnée sa mère en est la principale source. Toujours travailler et travailler encore… ce qui en fait l’élève la plus forte. Rhoma va beaucoup évoluer dans le roman. De simple étudiante elle va acquérir un titre impensable pour elle après la catastrophe. Mais en a-t-elle les épaules ? J’ai aimé chez elle ce côté fragile, pas sur d’elle… et en même temps, son côté convaincu et courageuse pour faire entendre raison aux plus bornés. Rhoma est un personnage particulier et bien construit autour de laquelle gravite Mathias et Hysan… Deux jeunes hommes qui le laissent pas la jeune fille indifférente. Je vous le dis, le triangle amoureux est acceptable ! On n’est pas autant dans l’indécision que Bella dans Twilight. En tout cas tous les personnages ont un lien avec Rhoma et vont la porter… autant vers le haut que vers le bas.

  Ce qui m’a le plus gêné c’est le rythme de l’histoire. Vous savez que je ne suis pas du genre à m’attarder sur des récits, en général je lis vite. Pourtant il m’a fallu 6 jours pour lire ce roman de 470 pages. C’est un bouquin très dense, qui nécessite beaucoup d’explications sur l’univers et sur les choix de Rhoma. Cependant, j’ai trouvé des longueurs et le rythme s’en fait ressentir. Je pense que le roman aurait largement pu être réduit de 100 pages pour le rendre plus dynamique. Le voyage dans les constellations perd de son charme et c’est un peu dommage. Sinon, heureusement que les chapitres ne sont pas à rallonge. Et l’écriture à la troisième personne, mais toujours du point de vue de Rhoma, permet d’appréhender un peu les autres personnages. Cela rend le tout un peu moins long. Je pense que le rythme est le gros point faible de ce 1er tome. Qui ne fait que consolider un univers et une intrigue qui sera plus poussée dans le tome 2.

  Justement l’univers développé par l’auteure m’a parfaitement enchanté. J’ai été avec Rhoma dans les constellations pour visiter les différentes maisons. Avec elle, j’ai appris à interpréter les astres et à voir un peu l’avenir. Je trouve que l’auteure a très bien su expliquer son univers sans le rendre lourd et barbant. Elle s’est contentée des choses essentielles à apprendre dans ce tome 1. Les descriptions qu’elle fait sont aussi bien faites, de telle sorte que je m’y suis cru. Je pense que Romina Russell en a encore sous le pied. Qu’elle n’a pas encore tout dévoilé… notamment avec l’évolution que fait Rhoma dans les 100 dernières pages. Mais je la félicite pour son travail et pour les coutumes créées pour chaque maison.

  Sa plume n’est pas exceptionnelle, mais elle réussi tout de même à installer une atmosphère particulière. Elle nous projette dans son monde, dans ses descriptions et dans les détails qu’elle souhaite faire partager à son lecteur. Elle est généreuse et ça se ressent. Peut-être que c’est d’ailleurs cette générosité qui rend le roman plus lent que ce qu’il devrait être. Et puis la fin m’a totalement captivé, notamment un événement important… Je suis sur que le roman « Zodiaque » trouvera son public. Même s’il est lent par moment, dès le début, des choses se passent et on est curieux d’en apprendre plus sur l’univers créé par Romina Russell. Suite au prochain tome !

Ma note : 7,5/10.

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !

8 commentaires:

  1. Superbe chronique !! J'espère pouvoir découvrir cet univers prochainement et pouvoir aussi interpréter les astres ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      J'espère que tu pourras toi aussi déchiffrer les astres en compagnie de Rhoma et la maison des Cancer ;)

      Supprimer
  2. J'avais hésité en voyant le résumé : je le trouvais complexe et j'avais peur que ça soit un peu trop fouilli. Mais si l'auteur prend le temps de présenter son univers, je pense me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce qui est bien personnellement j'ai tout compris :D

      Supprimer
  3. Moi aussi les signes du Zodiaque attisent ma curiosité. Je pense que je lirai ce roman! Et puis, je suis Cancer, alors peut-être verrais-je des similitudes entre Rhoma et moi?? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super j'espère qu'il te plaira lors de sa sortie !!
      Ah peut-être ce sera l'occasion de comparer ;)

      Supprimer
  4. J'avais repéré ce livre en VO, et j'attends sa sortie en VF avec impatience :) !
    Superbe chronique en tout cas ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      J'espère qu'il te plaira, encore 19 jours d'attente ^^ ;)

      Supprimer