dimanche 17 janvier 2016

Chronique : Les chiens d'Allan Stratton


Les chiens d’Allan Stratton.
(Genre : Jeunesse, Suspense).

Editions : Milan
Prix : 14,50€ (Partenariat)
Date de parution française : 21 octobre 2015
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : The Dogs.

  Résumé : Cameron devait être à l’abri pour de bon, dans cette vielle ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère. N’empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu’un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l’entend même parfois. Quels secrets va-t-il découvrir dans cette baraque ?


  LIVRE COUP DE CŒUR ! Aussitôt reçu, aussitôt lu et j’ai A-DO-RÉ ma lecture ! J’espère réussir à retranscrire ce que j’ai ressenti dans cette chronique. J’aimerai vous faire prendre conscience que ce bouquin est tout simplement génial. Une pépite dans la littérature jeunesse à suspense. La couverture donne le ton, sombre, mystérieuse. Une maison abandonnée qui donne froid dans le dos. Le titre… prend tout son sens une fois la lecture effectuée. Ce que je savais du résumé : une mère et son fils déménage et se retrouve dans la maison de la couverture ! J’ai passé un excellent moment de lecture, j’ai bien frissonné.

  Dès le début du livre, j’ai senti une tension dans l’écriture et dans l’histoire. Comme si on était sur un fil et qu’il ne fallait absolument pas tomber. Au bout de 20 pages, Allan Stratton amène ses personnages dans la ferme de la couverture. Je me suis senti mal à l’aise, d’une puissance incroyable. Bien sur, l’auteur présente ses personnages et le pourquoi du déménagement. Il incite sans cesse le lecteur à continuer. Même si on a peur, même si on frissonne, on est sadique et on continue. Une très bonne entame de roman qui ne laissera pas le lecteur indifférent.

  Cameron est le protagoniste. Je me suis totalement attaché à lui. Il a vécu des choses assez dures dans son enfance, sa mère le trimballe de déménagement en déménagement pour fuir son père. Dans ce cadre, difficile de se faire des amis, de voir sa famille et d’avoir une relation saine avec sa mère. Je vous jure que Cameron m’a fait flipper. L’auteur met des phrases en italique quand il se parle à lui-même… c’est comme s’il était fou. Du coup, on se demande si ce qu’il vit dans la maison est réel ou pas. S’il n’invente pas des événements. Je l’ai adoré par sa perspicacité, son intelligence et son grand courage. Je n’aurai pas été capable de faire un tiers de ses actes. J’aurai juste aimé avoir un peu d’approfondissement sur son passé. Sa mère, Ken, M Sinclair et d’autres personnages auront une grande importance dans cette histoire. Chaque personne a sa part d’ombre et de secret. Et chacun va se révéler être important pour l’intrigue.

  Oh my god, le rythme est totalement dingue. J’ai lu 77% du livre en 3h30 de temps. Tout est fait dans ce bouquin pour qu’on ne s’arrête pas de tourner les pages. Les chapitres sont super courts : fluidité gagnée. Il ne se passe pas un temps mort dans l’intrigue. Cameron mène une véritable enquête sur le passé de la maison et on est curieux de savoir. Le côté peur et frisson du récit devient au fur et à mesure oppressant quand on lit. A chaque fois que je finissais un chapitre, j’avais des frissons et je disais : « punaise ce n’est pas possible ». Le roman est addictif parce que l’intrigue est très bien construite. On apprend les éléments d’une certaine manière, ça nous rend curieux. Et la curiosité emporte sur la peur. Du coup on réfléchit aussi avec Cameron pour démêler le vrai du faux et pour trouver les secrets de la maison et des personnages. J’ai adoré !

  Ce roman est un mélange de Sherlock, de suspense, de peur, de surnaturel et de relations malsaines. L’auteur a très bien pensé ses éléments. Il les disperse progressivement dans le récit. Comme Cameron on se sent épié, regardé. On devient fou comme lui, on doute, on se remet en question. Les émotions sont très fortes dans ce bouquin. Je n’ai jamais autant eu peur et frissonné à chaque fois que je lisais un chapitre. On se prend au jeu de l’enquête. Le côté surnaturel est très subtil mais il fait ici toute la différence. Le titre prend tout son sens, a un réel impact sur l’histoire, sur le passé de la maison. Une histoire de famille dans le passé qui fait étrangement écho à celle de Cameron, sous un nouvel angle.

  Le style d’Allan Stratton est excellent. Déjà qu’il nous fait ressentir tout un panel de sentiments, il nous fait des descriptions qu’on visualise parfaitement. Quand on lit page 23 : « La nuque me picote. Quelqu’un dans mon dos me regarde […] Silence. Je me retourne avec lenteur. Je ne vois personne. Pourtant, il y a quelqu’un. Je le sens » ; On ressent cette présence aussi bien que Cameron, on l’imagine à chaque fois et c’est ce qui rend le roman oppressant. L’auteur installe une atmosphère intense qui ne vous lâchera pas du début à la fin. D’ailleurs cette fin… oh mon dieu j’ai halluciné par la tournure que prenait l’histoire. Les toutes dernières pages sont en tout cas très belles. Si vous ne l’avez pas compris, je vous conseille 1000 fois ce livre. Si vous aimez frissonner, les enquêtes à résoudre et les maisons hantées… ce livre est fait pour vous !

Ma note : 9,5/10.

Merci à Elodie et aux éditions Milan pour ce partenariat !

16 commentaires:

  1. Ah ben tu as aimé je vois moi j'ai adoré aussi! On ressent que tu en parles à chaud et c'est très bien on ressent tout ton ressenti, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis content d'avoir autant adoré surtout que tu me l'avais bien conseillé pour le sortir :)
      Merci à toi !

      Supprimer
  2. Je l'avais repéré, et voilà une chronique qui me donne encore plus envie de m'y plonger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiiii ! J'espère que tu vas aimer si tu le lis bientôt :D

      Supprimer
  3. Ce roman me tentait déjà beaucoup, ta chronique me donne une furieuse envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vraiment envie de me le prendre celui-là *__*

    RépondreSupprimer
  5. Tu me donnes plutôt pas mal envie de le lire là ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je suis d'accord, le style de l'auteur est génial. J'ai vraiment frissonné au fil des pages !

    RépondreSupprimer
  7. Et bien, tu as parfaitement rempli ton job, tu le vends bien ce livre ! Et quel livre... parfaitement dosé entre le creepy et les émotions, complexe mais pas trop, bref, super additif, ça c'est sur.
    Un excellente découverte pour presque tout le monde j'en ai l'impression :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Simi !! Ça fait plaisir de savoir que j'ai rempli mon job ;)
      Quel roman en même temps :D

      Supprimer