dimanche 12 juin 2016

Chronique : Miss Peregrine et les enfants particuliers - Tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs


Miss Peregrine et les enfants particuliers – Tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs.
(Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Bayard
Prix : 16,90€
Date de parution française : 19 juin 2014
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children, Book 2 : Hollow City.

  Résumé (SPOILERS SUR LE TOME 1 !) : Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.


  J’ai lu ce livre en lecture commune avec Guillaume (son blog) et Emilie (son blog). Avec mon coup de cœur pour le tome 1 (mon avis), j’avais très hâte de retrouver cette histoire. Cet univers original et audacieux ainsi que ces personnages attachants et dotés de particularités… Encore une fois ce tome 2 est un objet livre parfait. Soigné, robuste et de qualité. Les photos inspirent largement l’histoire de Ransom Riggs pour notre plus grand bonheur. Avec la fin du tome 1 j’avais hâte de m’y replonger et je n’ai pas été déçu. Même si on sent le tome 2 de transition, l’histoire était top !

  Je vous avoue qu’au départ j’ai eu du mal à resituer tous les personnages. Jacob est accompagné de 9 compagnons et les associer à leur don a été difficile. Mais après une cinquantaine de pages tout est rentré dans l’ordre. L’auteur reprend son histoire là où il l’avait arrêtée dans le tome 1. Du coup on est immédiatement plongé au cœur du récit. On se confronte vite aux problèmes et aux potentielles éventualités concernant l’évolution de l’intrigue. La sauce prend bien et notre curiosité nous pousse à continuer… faisant de ce livre un vrai page-turner (comme le 1er opus).

 Les personnages sont tous très intéressants. Jacob notre protagoniste est très attachant. C’est un garçon réfléchi, mature et consciencieux. Son évolution concerne sa personnalité, sa place dans le groupe des particuliers… mais aussi l’ampleur que prend son don. Ce dernier devient plus facile à maitriser et à exploiter malgré les conséquences qui en découlent. Les autres personnages sont presque aussi importants que Jacob. Chacun apporte sa pierre à l’édifice, chacun a son importance. Chaque don particulier va permettre de faire avancer l’histoire, de démêler certaines situations. C’est un maelstrom de personnalités aussi attendrissantes les unes que les autres… et ça rend le groupe hyper attachant.

  Le rythme est dingue de chez dingue ! Pourtant les chapitres sont assez longs mais les photos plus tout ce qui se passe dans l’histoire… ça rend le tout passionnant. On suit les péripéties de nos personnages, leurs réflexions, les problèmes qu’ils ont. On passe d’un point A à un point B, on voyage beaucoup et on sent la traque des méchants sur le groupe. Le tout est exaltant et on tourne les pages sans s’en rendre compte. Pourtant le gros bémol dans ce tome 2 c’est l’intrigue principale. Ce n’est qu’à trente pages de la fin qu’elle avance enfin. Pourtant les intrigues secondaires sont géniales et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Mais le fait qu’on attende LE moment du début jusqu’à la presque toute fin… pour moi ça ne passe pas.

 Le gros point négatif sur l’intrigue est contrebalancé par l’univers et les intrigues secondaires. Ransom Riggs a tout misé là-dessus et c’est GÉ-NIAL ! Déjà on en apprend plus au fur et à mesure sur les particuliers, sur leur histoire ainsi que sur leurs origines. On fait la connaissance de nouveaux dons et on en prend plein la vue. L’auteur arrive aussi à insérer de l’histoire dans son récit. Ça le rend plus intéressant, plus riche et plus original aussi. Pour ceux qui ont lu le tome 1 (je ne vous spoile pas, aucun souci), le phénomène des boucles prend davantage d’ampleur et j’ai adoré me perdre dans ces espaces. Bien que l’auteur explique très bien son univers. Ransom est un génie et son univers complexe m’a encore une fois ravi du début à la fin.

  Sa plume a vraiment du style. Il mélange les moments de dialogues avec les moments descriptifs d’une très belle manière. On s’imagine bien l’histoire de la 2nde Guerre Mondiale, le Londres de cette époque et les difficultés qui en découlent. Une plume immersive avec laquelle on se sent bien. Ransom Riggs arrive dans le roman à nous surprendre… mais les 30 dernières pages sont WTF. Rien n’est laissé au hasard, les décisions prises dans le livre sont remises en question. Et punaise ce que j’ai hâte de lire ce tome 3. Ça promet de grands moments avec la révélation de la fin. Je ne peux que vous recommander ce livre. Un tome 1 coup de cœur et un tome 2 un peu en dessous mais qui reste vraiment excellent.

Ma note : 8/10.

Les chroniques de Guillaume et Emilie : ICI & ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire