dimanche 25 septembre 2016

Chronique : Sweet d'Emmy Laybourne


Sweet d’Emmy Laybourne.
(Genre : Aventure, Thriller).

Editions : Hachette
Prix : 15,90€ (Partenariat)
Date de parution française : 14 septembre 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Sweet

  Résumé : Bienvenue à bord de l’Extravagance, la croisière de luxe où tout est possible, y compris se sculpter un corps idéal ! En avant-première exclusive, découvrez le SOLU, la solution miracle à tous vos complexes. Il n’y a rien de plus doux que de fondre en se faisant plaisir. Effet garanti : on se battrait pour y goûter !*
*Attention : la compagnie ne pourra être tenue pour responsable en cas de dépendance ou d’effets secondaires éventuels…


  Je ne vais pas vous mentir, ce qui m’a attiré dans ce livre c’est sa couverture. Alors oui on a l’habitude des bouts de visage avec quelques décorations. Pourtant, la couverture de « Sweet » a ce quelque chose en plus. Ces lèvres pleines de sucre, ces mains disposées de part et d’autre du visage… ces tâches de sang. En fait, la couverture peut résumer à elle seule l’ensemble du livre. Et puis arrive le résumé et là j’ai été doublement tenté ! Je suis sûr que vous l’avez été aussi. Au final j’ai passé un excellent moment avec ce bouquin… absolument addictif !

  Dès le début on fait la rencontre de Lauren, notre protagoniste, et de sa meilleure amie Vivika. C’est grâce à cette dernière que Lauren va pouvoir faire la croisière de luxe. On rencontre également Tom, journaliste présent pour promouvoir le SOLU et ses effets sur le corps. On se rend vite compte qu’on rentre dans un univers de paillettes, d’argents et de course à la gloire. Le lecteur se place en spectateur, attendant que les passagers goûtent au SOLU… pour enfin voir si les résultats escomptés sur les passagers.

  J’ai beaucoup aimé les personnages. Tout d’abord Lauren et sa manière de penser. Le fait que malgré ses rondeurs elle se trouve normale et non pas grosse comme Vivika. C’est une jeune fille mature, réfléchie et parfois naïve. Au fil du livre elle va évoluer et se dépasser avec les événements qui arrivent. Et puis… vive le mal de mer (je dis ça, je dis rien ^^). Tom est également un personnage intéressant. Tout le monde le prend encore pour un enfant à cause d’une série tournée étant plus jeune. C’est un homme qui fait attention à son apparence, qui mange équilibré et qui fait du sport. Autant dire que pour lui, le SOLU est inconcevable. Le scénario de la rencontre entre nos deux protagonistes peut paraître cliché. Pourtant c’est cette rencontre qui va tout changer. Lauren va tirer sa force de Tom et inversement. Et je dois dire qu’ils sont mignons tous les deux. D’autres personnages rentrent en compte mais je vous laisse les découvrir.

  Le rythme m’a laissé un peu perplexe. Emmy Laybourne met un certain temps à faire démarrer son histoire… je parle du côté thriller et sang. Elle prend son temps, installe son intrigue, distille quelques pistes au lecteur sans vraiment qu’il s’en rende compte. L’humour du bouquin permet de tourner les pages tout comme l’alternance de points de vue entre Lauren et Tom. Cela permet d’avoir une richesse dans le récit et de voir les deux côtés de l’intrigue. J’ai personnellement eu une curiosité assez malsaine dans les 150 premières pages. Une fois ce cap passé tout s’accélère pour notre plus grand plaisir et c’est super flippant !

  Je trouve le thème abordé très intéressant. Il est rare que les auteurs parlent de minceur et de solution miracle. Emmy Laybourne traite en plus son sujet en connaissance de cause et ça se sent. Des messages importants sont envoyés au lecteur dans ce livre : la dépendance, le poids, les régimes, les solutions minceurs dont on ne sait pas si elles sont efficaces. La mise en scène est vraiment remarquable. Ce paquebot luxueux, la primeur de pouvoir tester le SOLU, tout ce tape à l’œil. Mais le versant noir du récit est mené magnifiquement. Ça va bien au-delà d’une simple petite croisière pour tester un produit miracle… je vous le garantis, vous allez être servis !

  L’écriture d’Emmy Laybourne est assez simple mais qu’est-ce qu’elle est addictive. L’auteure use de beaucoup de dialogues dans son récit et fait de courts chapitres. J’ai aussi très bien pu imaginer toute cette splendeur des lieux, tout comme l’horreur du SOLU. C’était à glacer le sang. Franchement la fin mais WTF comment c’est possible. « Sweet » est un one-shot avec un final totalement ouvert qui laisse le lecteur pantois. J’ai été très choqué et en même temps, je suis super curieux d’avoir un après. Je ne peux que vous recommander ce livre. Si le rythme met du temps à démarrer, c’est un livre prenant et bien mené qui vous fera frissonner !

Ma note : 8/10.

Merci à Marie et aux éditions Hachette pour ce partenariat !

Pour lire un extrait : ICI.

12 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture est attirante dès le premier coup d’œil et le résumé super intriguant !Ton avis donne encore plus envie de découvrir cette histoire ! Un livre de plus à ma WL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire sous peu ;) Merci !

      Supprimer
  2. Lorsque j ai vu pout la première fois la couverture, j ai ete attirée, le résumé n a fait que renforcer mon rnvir de le lire, ton avis n a fait que me convaincre que ce livre sera un de mes premiers achats d octobre 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool ! J'espère qu'il saura te plaire autant que moi :D

      Supprimer
  3. J'adore la couverture et je l'avais repéré peu avant sa sortie mais.... J'hésite, j'hésite, à tel point que je l'avais pris à la librairie avant de le reposer, trop peur d'être déçue :/ Je ne sais toujours pas si je vais l'acheter bien qu'il me tente beaucoup. À suivre donc ;)
    Bonnes prochaines lectures à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut toujours être déçu... tout dépend ce que tu attends de ce livre ?
      Merci à toi aussi ;)

      Supprimer
    2. Oui c'est sûr, rien n'est jamais certain ;) J'ai un peur de trouver le début trop lent et la fin trop ouverte et frustrante (après ça dépend comment elle est amenée, des fois ça passe mais c'est rare que j'aime les fins ouvertes) surtout que c'est un one-shot. Je l'imagine plein d'action et... de sang (je pense que le résumé en dit un peu trop d'ailleurs ;p), c'est cet aspect qui me tente :)
      À voir donc :) en tout cas, il est dans ma wish list :)
      Et je suis aussi assez intriguée par ta prochaine lecture: The Graces, hâte d'avoir ton avis :)
      À bientôt :)

      Supprimer
    3. Après le début se lit tout seul, tu t'enfiles les pages sans t'en rendre compte. C'est juste que l'action en elle-même arrive assez tard ^^ Et la fin est bien amenée... elle te laisse sur les fesses ;)
      The Graces pour l'instant j'aime beaucoup :D
      A très bientôt !

      Supprimer
  4. Coucou, je l'avais déjà repéré en magasin et maintenant c'est sur qu'il finit dans ma wish liste. Ta chronique donne vraiment très envie. Bonne soirée!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Super j'espère qu'il te plaira si tu l'achètes :D
      Bonne soirée :)

      Supprimer
  5. Ce livre me rend très curieuse ! Comme toi j'ai été séduite par la couverture et puis par le résumé, j'ai bien envie d'en apprendre plus :)

    RépondreSupprimer