samedi 22 octobre 2016

Chronique : Léo - Tome 1 de Mia Sheridan


Léo – Tome 1 de Mia Sheridan.
(Genre : New Adult).

Editions : Hugo Roman
Prix : 17€ (Partenariat)
Date de parution française : 1er septembre 2016
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : Leo, Book 1.

  Résumé : Lorsque Léo quitte le foyer d’accueil pour sa famille adoptive, il fait une promesse à Evie. Elle l’attendra en vain… Huit ans plus tard, Evie a construit sa vie. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu’à ce qu’un homme étrange et séduisant fasse irruption dans sa vie. Il dit être un ami de Léo. Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s’il cache un secret au sujet de la disparition de Léo.


  Mia Sheridan est connue en France avec le roman « Archer’s Voice ». Un roman que j’ai déjà lu et que j’avais adoré, un presque coup de cœur (ma chronique). Les romans de cette auteure sont en fait regroupés sous un même nom de série : « Sign of love ». Un nom lié aux signes astrologiques. Archer est sagittaire alors que Léo est Lion. Pour ce qui est de la couverture, je la trouve pas mal ! Pour une fois qu’Hugo Roman s’en sort bien ! Je n’avais pas tellement lu le résumé, je voulais être surpris. Au final, j’ai beaucoup apprécié ce roman. Même si pour moi il reste en dessous d’ « Archer’s Voice ».

  L’auteure commence directement avec un souvenir d’Evie, 8 ans auparavant. Un souvenir marquant, empreint de promesses et d’espoir. Un souvenir avec Léo, son ami, son amour de jeunesse, son confident. C’est une bonne manière d’attaquer le récit. On pose les bases de l’histoire, on sait à quoi s’en tenir. Et puis à la fin de ce chapitre, c’est déjà la révélation ! Le lecteur devient curieux (je l’ai été aussi), et le chapitre suivant passe au présent. On retrouve une Evie adulte qu’on a forcément envie de connaître. Une très bonne entame donc.

  J’ai de suite été sous le charme d’Evie. C’est un personnage bien construit, avec un passé lourd et dur. La vie n’a pas été tendre avec elle et malgré ça, elle prend toujours les choses du bon côté. Une jeune femme battante, qui sait se satisfaire des petits bonheurs du quotidien. J’aime ces personnages qui n’ont pas besoin de trop pour être bien. Evie est un personnage complet qui saura vous émouvoir autant qu’elle vous fera rire parfois. Vient ensuite le personnage de Jake, l’ami de Léo. Il ne m’a pas touché autant qu’Evie mais c’est un personnage sympathique. Il sait ce qu’il veut (peut-être un poil trop autoritaire), mais ses mensonges envers Evie vont le desservir. Ces deux personnages vont créer une alchimie incroyable dans le roman. Les voir ensemble est un vrai plaisir des sens.

  Le rythme de l’histoire est intéressant. L’alternance des temporalités entre les souvenirs d’Evie au foyer et sa vie d’adulte amène une très bonne fluidité. Cette dernière est renforcée par des chapitres courts. Il se passe aussi beaucoup de choses dans l’histoire. Evie et Jake bougent sans cesse, se découvrent et on est curieux de voir l’évolution de leur relation. Mais personnellement j’avais une chose en tête… quelle est le lien entre Léo et Jake ? Au final, j’avais trouvé dès le départ alors que d’habitude je suis nul pour deviner. Mais ça n’a pas gâché ma lecture. Bien au contraire je voulais savoir si j’avais raison ou si je me trompais sur toute la ligne.

  La relation d’amour, les passés des personnages dans le foyer, leur évolution, leur vie actuelle… Tous ces thèmes sont bien abordés par l’auteure. Si j’avais été Evie j’aurais sûrement moins fait confiance à Jake dès le départ. Mais l’ensemble des sujets permet une bonne alchimie dans le roman. L’amitié, l’amour, le travail, le sport, les démons du passé ou encore les premières fois. Mia Sheridan maîtrise sont histoire et son intrigue. Elle porte le lecteur d’un point A à un point B en nous offrant des révélations au fur et à mesure. J’ai peut-être un peu moins ressenti de choses qu’avec « Archer’s Voice ». Mais la lecture reste très plaisante.

  L’écriture de Mia Sheridan est vraiment top ! C’est grâce à son style qu’on se sent embarqué et qu’elle nous fait ressentir des choses. Tout est visuel, sensuel… on peut presque toucher du regard tellement la plume est intéressante. La fin m’a énormément plu ! J’ai hâte de lire le tome 2 du point de vue de Léo. Hâte de savoir ce qu’il s’est passé dans sa vie, lorsqu’il a quitté Evie au foyer huit ans plus tôt. Je vous recommande évidemment ce livre… un bon new-adult avec ce qu’il faut, là où il faut.

Ma note : 8/10.

Merci à Babelio et à Hugo Roman pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Un roman qui me tente depuis pas mal de temps! Ta chronique est une vile tentatrice :p

    RépondreSupprimer