mardi 9 mai 2017

Chronique : À fleur de peau de Saverio Tomasella


À fleur de peau de Saverio Tomasella.
(Genre : Contemporain, Pratique).

Editions : Leduc.s
Prix : 15€
Date de parution originale : 15 mai 2017

  Résumé : Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu’elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l’impression que son extrême sensibilité la rend difficile à comprendre, perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga… Comment l’aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?


  Ce livre m’a de suite tenté par le sujet abordé et par son côté pratique mis en avant. En effet, les éditions Leduc.s sont connues pour leurs ouvrages pratiques. Et l’idée de faire un roman tout en initiant un apprentissage pour le lecteur, c’est une bonne idée. De plus l’auteur est docteur en psychologie, il sait donc de quoi il parle. Je trouve la couverture canon et le titre très bien trouvé. Il n’en fallait pas plus pour me laisser tenter. Et j’ai passé un très bon moment !

  On commence directement par être confronté aux problèmes de Flora. Et c’est super de se mettre directement dans le contexte de l’histoire. Flora est une jeune femme hypersensible qui avec le moindre grain de sable se renferme sur elle-même. Pourtant grâce à sa rencontre avec Marc, elle va faire un travail sur sa psychologie et son stress presque permanent. J’ai de suite eu envie de voir cette évolution.

  Flora, notre protagoniste, m’a touché dès le départ. J’ai pris un plaisir à la suivre et à voir son évolution. Elle va être confrontée à plein de choses dans sa vie et Marc va lui faire ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. Sur son couple, son fils, son travail, ses amis et sur ses habitudes. On voit les étapes franchies, on est derrière Flora et on la soutient avec plaisir. Elle se fait plus forte et plus déterminée, et c’est super à voir. Marc est un personnage hyper important aussi. C’est le pilier de Flora et son moteur. Les astuces qu’il lui donne sont excellentes et on est content de les avoir aussi, finalement, pour nous. Théo, le fils de Flora, est aussi très touchant et très mature pour son âge. Il y a d’autres personnages qu’on aime, d’autres qu’on déteste, mais c’est ça qui est bien ! Par contre certains personnages auraient mérité d’être plus approfondis.

  Le rythme est intéressant puisque le roman se découpe en saisons. Cela permet de voir l’évolution de Flora dans son esprit et son corps, elle qui est très sensible au changement des périodes. Le livre alterne entre moments de dialogues et moments narratifs. J’ai apprécié le bon dosage entre les deux, cela permet de dynamiser l’histoire. Les chapitres et le roman sont aussi courts et du coup, l’histoire se lit très vite.

  Ce que j’ai apprécié, c’est le côté initiatique du livre. Le fait qu’on se retrouve dans les réflexions de Flora, qu’on s’identifie à elle facilement. On prend les conseils de Marc pour soi (en fait de Saverio Tomasella) et cela nous permet aussi d’avancer de notre côté. Il y a des fois où je me suis retrouvé en Flora. Cette histoire m’a permis de réfléchir sur ma sensibilité et à l’accepter. Parce qu’être un garçon et être sensible, en fait, ce n’est pas grave. Au contraire, c’est une force. Le guide pratique à la fin du roman est aussi un bon moyen d’entamer un processus pour accepter son hypersensibilité.

  La plume de l'auteur est simple mais fluide. On peut ressentir des choses et c’est intéressant. La fin est appréciable même si elle est un peu précipitée. De même que la relation qu’entame Flora avec Pascal. Mais je cherche la petite bête. C’est en tout cas un roman que je vous recommande, vous passerez un très bon moment !

Ma note : 7,5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire