dimanche 7 mai 2017

Chronique : Fragiles de Sarah Morant


Fragiles de Sarah Morant.
(Genre : Romance jeunesse).

Éditions : Hachette
Prix : 17.90€ (Partenariat)
Date de parution originale : 5 avril 2017

  Résumé : Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s’attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement… Se trouveront-ils ?


  Après avoir beaucoup aimé le premier roman de cette jeune auteur, j’avais très envie de découvrir une nouvelle histoire. Et puis il faut dire que quand le résumé parle de bad boy, j’en suis d’autant plus tentée. Je remercie les éditions Hachette de m’avoir permis de faire cette belle lecture. Je me suis laissée emporter par l’histoire malgré ses petits défauts.

  Avec Fragiles, nous allons suivre plusieurs jeunes personnages écorchés par la vie. Il y a d’abord Gabriel, 18 ans, qui a hâte de finir le lycée pour partir faire le tour des États-Unis. Il est celui qui cache le plus sombre secret mais c’est aussi celui auquel on s’attache le plus. Il a la réputation d’être un séducteur qui profite de ses conquêtes avant de s’en débarrasser sans le moindre scrupule. Mais il est aussi très bagarreur et colérique. Au moindre mot de travers, il peut exploser. Nous rencontrons également Brittany et Vanessa. Les deux meilleures amies, reines du lycée. Des petites pestes inabordables qui semblent autant superficielles l’une que l’autre de prime abord.

  Au départ, nous suivons en alternance Gabriel et Brittany. Nous apprenons à les connaitre au fil de leur point de vue et à travers un défi qu’ils se lancent. Petit à petit nous découvrons ce qui les torture et progressivement ils livrent leur secret. Mais Gabriel, s’est forgé très jeune une carapace et parvient à ne pas trop se dévoiler. J’ai beaucoup aimé les chapitres de Gabriel. Ils sont souvent accompagnés de bribes de ses souvenirs d’enfance. Alors qu’il n’est âgé que de 6 à 8 ans, nous comprenons que quelque chose de grave est arrivé.

  Au fil de l’histoire, l’auteur donne voix à d’autres personnages. Le lecteur découvre ainsi les pensées de Vanessa, de Jake le petit frère de Gabriel, mais aussi de Patrick leur père adoptif. Avec ces interventions, Sarah Morant réussit à mêler plusieurs intrigues. Elles captivent le lecteur qui veut connaitre le dénouement de chacune. Et puis vient la voix d’Evangeline qui accentue notre curiosité. Le début peut paraître un peu lent mais dans cette histoire, chaque détail a son importance. Je me suis laissée prendre aux jeux de Gabriel et Brittany. Je n’avais aucun parti pris, tous les deux devaient gagner. Et malgré toute mon attention, j’ai été surprise par la révélation finale.

  J’ai vraiment beaucoup aimé Fragiles. Encore une fois l’auteur ne passe pas loin du coup de cœur avec moi. J’ai malheureusement été gênée par des petits défauts. Des répétitions, trop d’incises dans les dialogues alourdissent un peu le texte. Mais franchement, l’histoire est tellement prenante que tous ces petits défauts sont vite oubliés. Les personnages sont biens travaillés et le lecteur peut s’attacher à chacun d’entre eux. J’ai eu plusieurs fois l’estomac noué et les larmes aux yeux tant je vivais l’histoire avec eux.

  Avec Fragiles, Sarah Morant confirme son don pour écrire des romances profondes et riches en émotions. Elle n’a que 17 ans et je suis persuadée qu’avec le temps, sa plume s’affirmera. Cette jeune fille est à surveiller de près et je lirai avec grand plaisir ses prochains romans !!

Ma note : 8/10

Merci à Myriam et aux éditions Hachette pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire