lundi 22 mai 2017

Chronique : Tour B2 mon amour de Pierre Bottero


Tour B2 mon Amour de Pierre Bottero.
(Genre : Contemporain, Jeunesse).

Éditions : Flammarion Jeunesse
Prix : 10€ (Partenariat)
Date de parution française : 24 mai 2017.

  Résumé : « Un coup frappé à la porte. Un surveillant entra. Je vous amène la nouvelle élève, elle s'était égarée dans les couloirs... La fille pénétra dans la classe. C'était elle, bien sûr, pensa Tristan. Comme si tout était écrit à l'avance. Je le crois pas ! tonitrua Said. Tristan a flashé sur cette meuf ! Un silence total s'abattit sur la classe. Tristan avait une drôle de boule nouée à l'intérieur du ventre. Une boule faite d'un sentiment étrange qu'il n'avait pas envie d'analyser. Pas encore. » Dans la rue de Vienne où se dresse la tour B2, un premier amour s'écrit sur le béton.


  Cette nouvelle édition m’a donné très envie dès que je l’ai vue ! La couverture déjà m’attirait et puis ce titre… il était dans ma wish-list depuis tellement longtemps !!! Et, ne me jetez pas la pierre, mais je n’avais encore jamais lu de Pierre Bottero… Découvrir sa plume avec ce livre a été un pur plaisir !!

  Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l’histoire, ici nous suivons Tristan, un adolescent de 16 ans qui habite avec sa mère dans la tour B2 d’une citée. Il essaye tant bien que mal de ne pas se laisser influencer par ses amis qui commencent à mal tourner. Sa vie va être bouleversée avec l’arrivée de Clélia. Cette jeune fille du même âge vient de quitter la campagne pour s’installer avec son père écrivain dans une tour voisine. De leur rencontre va naître un premier Amour.

« La vérité est amour, le reste est illusion ! »

  Pierre Bottero aborde de façon douce et poétique plusieurs thèmes : le regard des autres, la vie dans les quartiers difficiles, la différence, le rapport à la scolarité et aussi la naissance d’un premier Amour. Il les approche sans les enjoliver, ni les dramatiser. Tout est incroyablement juste. Les sentiments et les émotions sont particulièrement bien représentés. J’ai ressenti cette tendresse unique et spéciale que chacun de nous garde au fond de lui en repensant à son premier Amour. J’ai adoré les références à certains livres. Notamment l’avis que donne Tristan au sujet d’un grand classique de Stendhal. Surtout que par la suite, il se rend compte qu’il agit comme le personnage qu’il a tant critiqué.

  J’ai beaucoup aimé les courts chapitres du point de vue de Clélia. Dans ceux-ci, nous avons des extraits des pensées qu’elle couche dans son cahier. Elle s’y exprime avec un langage soutenu, comme une personne d’un autre âge, d’une autre époque. Elle aurait très bien pu évoluer au XIXème siècle. Cela peut paraître incohérent, puisqu’il est vrai que de nos jours plus personne ne parle comme ça. Mais tout s’explique avec la passion qu’elle partage avec son père pour la littérature. En fait, elle m’a beaucoup fait penser à une certaine Hermione ^^

  Si je devais faire un reproche à ce roman, c’est qu’il est trop court. L’histoire nous transporte tant qu’on aimerait le prolonger un peu plus. Ce livre est enrichissant, tendre, romantique, court mais incroyablement efficace. Pierre Bottero arrive à retranscrire parfaitement un contexte, une sensation, un sentiment. Un roman jeunesse si beau que je le relirai avec plaisir. Je le conseille à tous ! Jeunes et moins jeunes devraient l’apprécier autant que moi.

Ma note : 9,5/10

Merci à Brigitte et aux éditions Flammarion Jeunesse pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. J'adoooore Pierre Bottero mais je n'ai pas encore lu ce livre. je ne le trouve nulle part à la médiathèque et je suis en challenge zéro achat, c'est dur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sortait le 24 mai dernier ;) Peut-être l'as-tu trouvé depuis ! Courage :D

      Supprimer