samedi 20 mai 2017

Chronique, La loi du cœur - Tome 2 : Le chant du cœur d'Amy Harmon


La loi du cœur – Tome 2 : Le chant du cœur d’Amy Harmon.
(Genre : Contemporain).

Editions : Robert Laffont
Prix : 17,90€ (Partenariat)
Date de parution française : 13 avril 2017
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : The Law of Moses, Book 2 : The Song of David.

  Résumé : « Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie. Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner. »


  La loi du cœur avait été pour moi une bonne lecture malgré quelques défauts. Cependant j’étais curieux de découvrir l’histoire de David, dit Tag. Surtout que tout le monde disait que ce 2nd tome était bien supérieur au 1er. Et je ne peux qu’approuver en ce sens. La couverture est sublime, le résumé accrocheur… Au final, je suis ressorti conquis de ma lecture ! Pas un coup de cœur, mais presque.

  Au début j’avoue avoir été un peu perdu. J’étais censé trouver l’histoire de David et finalement, je me retrouvais avec le point de vue de Moïse, le personnage du 1er livre. Du coup, j’ai continué perplexe ma lecture sans vraiment comprendre. Et à la fin du 1er chapitre, j’ai compris. J’ai compris que l’auteur allait instaurer une narration particulière entre le présent et le passé. Pour le coup, c’est quelque chose que j’adore et j’ai eu envie de continuer à lire pour découvrir.

  Découvrir David dans ce livre a pour moi été un immense plaisir. Je ne pense pas avoir autant été touché par un personnage masculin depuis longtemps. Sous ses airs de brute, il se cache un mec avec un cœur énorme. Et c’est pour ça qu’on l’apprécie. Certes il a des défauts, se la joue bad boys et prétentieux… mais c’est une carapace que Millie a su creuser pour faire ressortir le meilleur. David a juste de vieux démons qui l’empêchent de se sentir aimé. Emilie, dit Millie, m’a aussi beaucoup touché. Même avec son handicap, elle ne baisse pas les bras. Elle s’occupe de son petit frère toute seule, se démène pour lui en travaillant. C’est une mère/sœur courage que j’ai admiré pendant tout le roman. Sa force et ses sentiments pour David m’ont totalement bouleversé. J’ai aussi pris plaisir à retrouver Moïse et Georgie. C’était sympa de voir là où ils en sont.

  Comme tous les romans d’Amy Harmon, celui-ci ne fait pas exception à la règle. Une fois que vous l’avez commencé, vous ne pourrez plus vous arrêter. L’alternance des points de vue, le jeu entre le présent et le passé, les chapitres courts et les respirations dans le récit : tout ça le rend très dynamique. Il y a une bonne maîtrise des dialogues et de la narration. Rien ne prend le dessus, tout est bien équilibré. On avale ces 386 pages avec curiosité, envie, mystère et avec la boule au ventre.

  A travers le passé de David (en soit le passé de quelques semaines), on se rend compte de l’évolution de sa relation avec Millie. De ses remarques, de ses doutes, de ses peurs et de sa protection envers elle. C’est une relation qui prend son temps, qui évolue petit à petit. Je dois avouer que cela fait du bien de voir deux personnages qui ne se jettent pas dessus dès le départ. Même si l’alchimie entre les deux est palpable très vite. Ce que j’ai adoré (bien que ce soit contradictoire) c’est que l’handicap de Millie permet au lecteur d’amplifier ses sens. On imagine tout d’une puissance X10 et c’est extraordinaire. Les émotions sont aussi au centre de ce livre. J’ai failli chialer dans le métro tellement David m’a touché. Les révélations que nous fait l’auteur à son sujet sont fortes. Et en connaissant son passé, tout comme celui de Millie, on se dit que la vie est parfois trop injuste.

  La plume d’Amy Harmon est incroyable et je crois que la traduction a magnifiquement été faite ! « Notre cœur chante » avec les personnages et il bat à l’unisson avec eux. On aimerait que tout aille bien pour eux et que leurs obstacles ne les séparent pas. Le chant du cœur est une lecture belle mais douloureuse. Vous allez prendre conscience à quel point vous aimez vos proches et surtout qu’il est important de leur dire. La fin m’a beaucoup plu, l’épilogue encore plus. J’en ai même eu des frissons c’est pour vous dire… Je m’arrête ici pour cette chronique. Je ne peux que vous recommander ce livre. Très peu de choses à redire dessus. Moïse, et surtout David, sont des mecs avec un passé difficile mais qu’il est important de découvrir.

Ma note : 8,5/10.

Merci à Margaux et à la Collection R pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire