jeudi 18 mai 2017

Chronique : Un peu plus que des amis de Michael Kun & Susan Mullen


Un peu plus que des amis de Michael Kun & Susan Mullen.
(Genre : Historique, Épistolaire).

Editions : Casterman
Prix : 16€ (Partenariat)
Date de parution française : 12 avril 2017
Année de parution originale : 2016
Titre version originale : We Are Still Tornadoes.

  Résumé : Si vous êtes romantique, plein d’humour et d’espoir, si vous adorez l’idée d’un garçon et d’une fille qui s’écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu’il est fan de vous… Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.


  Je vous le dis d’entrée ce roman est une pure merveille. J’ai tout adoré dans cette histoire que j’ai dégustée avec tellement de plaisir. Le résumé m’a attiré parce qu’il ne dit rien mais en même temps, il révèle les points forts du livre. Et c’est tout ce que j’aime en fait. La couverture est pas mal, c’est ce côté rétro qui m’a enchanté, si représentatif de l’histoire. Au final, je me suis régalé à suivre Scott et Catherine. Je suis passé à un cheveu du coup de cœur.

  Le ton est donné dès le départ. On sent l’humour dans les échanges épistolaires et la très grande amitié qui lie nos deux protagonistes. Cath part à l’université, laissant Scott dans leur ville natale, à travailler avec son père dans leur magasin. J’ai été curieux de voir leurs échanges. Les réactions de chacun lorsque l’un ou l’autre allait faire telle ou telle chose. On se prend très vite au jeu des lettres et je dois dire que ça rend le roman parfaitement addictif.

  Autant vous dire que j’ai adoré Cath et Scott de la même manière. Cath est une brillante élève, un peu naïve peut-être, qui va découvrir l’université et tout ce qu’elle comporte. J’ai aimé sa manière de penser et de voir les choses, son attachement à Scott et à sa vie. C’est une jeune femme sincère et franche mais qui en même temps a une très forte sensibilité. C’est une amie que j’aurais aimé avoir. Scott a vraiment de la chance de l’avoir : elle le soutient, lui remonte le moral et se livre en toute amitié. Scott, c’est le mec qui fait le pitre à l’école pour amuser la galerie. Le mec qui se cache derrière son humour pour faire le rigolo. Pourtant, c’est un jeune homme intelligent, travailleur, humble et d’une très grande loyauté. Cath a aussi beaucoup de chance de l’avoir comme ami. Leur relation m’a touché, leurs échanges m’ont captivé et cette complicité m’a fait beaucoup de bien.

  Le rythme de l’histoire est hyper dynamique. Les lettres sont parfois courtes, parfois longues (5 pages environ), mais le format épistolaire rend le tout très fluide. On tourne les pages, toujours curieux de connaitre les réponses de l’autre. Le fait est que oui, c’est leur vie qu’ils se racontent, mais des vies mouvementés aussi bien pour Cath que pour Scott. Le roman fait 345 pages mais j’avais déjà lu plus de la moitié (si ne n’est pas les 2/3) en 4 heures de temps. Vous allez le dévorer, vous laisser emporter et la magie va opérer.

  Les auteurs abordent des sujets qui m’ont personnellement beaucoup plu. Le changement de vie lorsqu’on va à l’université ou qu’on travaille pour de vrai. Les premiers vrais amours et dans le cadre d’une si belle amitié, la jalousie ou la peur de ne plus voir l’autre autant qu’avant. Les familles des protagonistes vont en prendre un coup (je ne vous dirai pas quoi) et chacun va devoir être là pour soutenir l’autre. C’est un roman plein de sensibilité, de complicité, de confiance et de seconde chance. Et surtout, un roman sur les choix qu’on prend dans sa vie. Des thèmes importants aussi bien en 1982 que de nos jours.

  Les écritures des auteurs sont bonnes. C’est cette amitié dans la vie des auteurs qu’on ressent aussi sur le papier. Cette complicité, ces moments de taquinerie et cette profonde reconnaissance envers l’autre. Le seul regret que j’ai, c’est que la fin soit un peu précipitée. J’aurais aimé avoir des lettres plutôt que des petits mots de quelques lignes. Mais en soi, la fin est belle, tout comme le reste du roman. Un peu plus que des amis est MA belle découverte de ce mois de mai. Un roman que j’ai dévoré en une journée. Des personnages attachants, une histoire épistolaire bien faite et une amitié indéfectible. Je vous le recommande fortement !

Ma note : 9/10.

Merci à Agnès et aux éditions Casterman pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. J'attendais des retours sur ce livre, et le tien me conforte dans l'idée de l'acheter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment top ! Tu peux foncer ;)

      Supprimer