samedi 6 juillet 2013

Chronique : Possession - Tome 1 de Elana Johnson


Possession – Tome 1 de Elana Johnson. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).

Editions : Michel Lafon
Prix : 15,95€ (Lecture Commune)
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2011
Titre version originale : Possession, Book 1.

  .Résumé : Dans le monde de Violette, personne n’imagine transgresser les règles des Penseurs. Eux seuls décident des lois et ont le pouvoir d’influencer les esprits. Mais Violette refuse de se soumettre. Alors qu’un soir de couvre-feu elle rend secrètement visite à Zenn, celui qu’elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, un membre actif des Rebelles. Elle va vite comprendre que ce jeune homme aussi mystérieux qu’irrésistible peut la conduire vers de nouveaux horizons affranchis de l’emprise des Penseurs. Mais elle découvre également le prix de la liberté. Violette saura-t-elle affronter la vérité sur les siens ?


 .Ce livre me tentait depuis sa sortie en version française. D’abord par la couverture qui est vraiment magnifique ! Et puis même l’objet livre en lui-même est super, au début de chaque chapitre il y a un petit sigle original. Et le résumé est aussi attirant, un univers science-fiction qui promet d’être riche et palpitant. J’ai passé un agréable moment de lecture malgré quelques fausses notes.

  .Ce que j’ai apprécié dès le début, c’est que le résumé fait référence aux 3-4 premiers chapitres. Ce qui fait que la majorité de l’histoire est inédite pour nous. C’est vraiment ce que j’adore dans les bouquins. On a vraiment l’impression d’avancer dès le début et on ne se sent pas rebuté parce qu’il va falloir attendre, je ne sais quel page avant que l’histoire débute vraiment. Ici, tout va très vite et l’histoire se met en place.

 .On va faire la rencontre de Violette notre personnage féminin principal, qui va évoluer tout au long de l’histoire. Elle va évoluer tant psychologiquement qu’extérieurement. C'est-à-dire qu’elle va prendre conscience du monde qui l’entoure, des méfaits et du bien qu’il peut avoir sur les hommes. Qu’on peut être contrôlé ou contrôler. Violette est très intéressante à suivre, de par son histoire personnelle difficile, je me suis attaché à elle. Mais attention, il ne faut pas croire qu’elle est toute mignonne ! Elle a son caractère et ne se laisse pas faire, c’est même parfois une vraie tête de mule qui fonce avant de réfléchir. C’est vraiment un personnage bien travaillé, malgré qu’elle soit parfois énervante avec ses réflexions redondantes.

 .En ce qui concerne les deux personnages masculins qui portent Violette dans l’histoire, il y a Zenn et Jag. Ce sont deux personnages différents mais qui se ressemblent sur un même point… Jag est un personnage beaucoup plus intéressant que Zenn, selon moi. Mais le contexte de l’histoire y fait beaucoup. On apprendra à les connaître, soit on les aime, soit on les déteste, soit on est dans l’incertitude la plus totale. Ce triangle ne m’a pas dérangé, je l’ai même trouvé intrigant. Ce qui m’a déplu c’est le fait qu’on ne sache pas à qui faire confiance. Une fois qu’on se dit « c’est bon il est du côté de Violette », elle est délaissée et notre confiance est bafouée.

 .En ce qui concerne l’histoire, elle est beaucoup rythmée. De part les personnages qui bougent tout le temps. Ils sont sans cesse en mouvement ce qui amène de la vie au récit. Et d’autre part, grâce aux chapitres qui sont très courts (pas plus de cinq pages), ce qui fait qu’on tourne les pages à une grande vitesse. L’intrigue est bien menée par l’auteure. Je me suis posé beaucoup de questions pendant ma lecture sur la famille de Violette, son père disparu, sa sœur morte… Et puis sur l’univers qui m’a beaucoup plu.

.L’univers en lui-même est bien conçu et on sent que l’auteure a travaillé derrière, qu’elle a mis en place des règles. Au fil de notre lecture, on en apprend plus sur ce que signifie le « contrôler ou être contrôlé » de la couverture. Ce qui m’a surpris c’est que certains personnages possèdent des pouvoirs. Et je ne pensais vraiment pas qu’il y en aurait dans ce roman. Mais malgré tout, j’ai comme un sentiment amer, un sentiment d’inachevé qui me frustre. Comme-ci l’auteure n’avait pas su exploiter à fond tout les filons. J’aurai apprécié en savoir plus sur le passé de ce monde. Comment tout ça avait commencé (même si on a des bribes d’explications). Et je n’ai pas retrouvé le côté oppressant que je pensais y trouver.

  .Pour finir, le style d’Elana Johnson est vraiment super. Son écriture est fluide et son roman se lit vite. Elle utilise des mots et des expressions simples. Même si c’est un roman jeunesse, je ne l’ai pas trouvé too much dans le cliché triangle amoureux et pouvoirs. Au fur et à mesure de l’histoire, les révélations s’enchaînent et j’ai vraiment apprécié la tournure que prenait l’histoire. La fin… comment dire, je suis dégouté de la façon dont cela se fini. Dans le sens où, je ne pensais pas que ça allait finir comme ça. Elle est très frustrante parce qu’on se dit que tout est à recommencer. Possession est le 1er tome d’une trilogie, qui a vu le jour en VO, mais qui ne sortira sans doute pas en VF. C’est dommage, parce que j’aurai apprécié lire la suite. Il ne me reste plus qu’à reprendre la lecture VO !

.La chronique de ma partenaire pour cette Lecture Commune : ICI.

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.

14 commentaires:

  1. Dommage en effet que la suite ne va pas être publié en français... C'est une trilogie qui m'aurais plus à lire et l'anglais n'est pas mon fort :S
    Dommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure l'anglais n'est pas mon fort non plus ^^
      Oui c'est dommage !

      Supprimer
  2. C'est un livre qui m'à l'air sympa, je l'ajoute de suite dans ma wish-list :)

    RépondreSupprimer
  3. Bon, si ça ne sort pas en VF, je passe mon chemin :p
    C'est la première fois que je ne vois pas un avis trop négatif sur ce tome, ouf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi chacun ses goûts ^^ Mais c'est vrai que s'il ne sort pas en VF :/

      Supprimer
  4. Je suis fan de la couverture mais niveau résumé et avis, ça ne me tente pas plus que ça ^^

    RépondreSupprimer
  5. o-read-or-dead-o6 août 2013 à 00:19

    Ce n'est pas un livre qui me tente

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi je suis très déçue de la fin de ce premier tome, et j'ai failli balancer mon livre par la fenêtre ^^'. Je n'aime vraiment pas le personnage de Zenn, et le fait qu'il lui fasse oublier Jag, lui, et le Père de Vi, m'a vraiment mise en colère.

    Enfin bref, j'aimerais vraiment que le tome 2 sorte en français car possession est désormais pour moi un coup de coeur et j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite ^^

    J'ai aussi beaucoup aimé ta critique et je te souhaite une bonne continuation ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai quelques souvenirs de ma lecture mais sans plus ^^ Tu sais je pense que la suite ne sortira jamais ! Michel Lafon l'a réédité en poche avec une nouvelle couverture et un nouveau titre mais je ne pense pas qu'il marche... c'est dommage :/
      Merci beaucoup à bientôt !

      Supprimer