mardi 10 septembre 2013

Chronique : La Femme Sans Peur - Volume 1 de Jean-Philippe Touzeau


La Femme Sans Peur – Volume 1 de Jean-Philippe Touzeau. (Genre : Policier, Psychologie).

Editions : 88SEEDS
Prix : 5,61€
Année de parution originale : 2012

  .Résumé : Imaginez une seconde que l’on vous propose de prendre une pilule et que cette pilule vous permette d’effacer, pendant 24 heures, toutes vos peurs et vos doutes. L’accepteriez-vous ? Une petite pilule blanche en échange d’une confiance en vous inébranlable, comme vous n’en avez jamais fait l’expérience. La prendriez-vous vraiment ? Et si, en plus, la personne qui vous l’offrait était un chercheur réputé, travaillant pour l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques au monde ?


  .C’est un livre dont j’ai entendu parler récemment, sur certaines chaînes YouTube et sur Facebook. Le visuel de la couverture m’avait tapé dans l’œil, et comme les avis étaient positifs je l’avais ajouté dans ma wish-list. Par un heureux hasard, c’est l’auteur qui m’a contacté pour que je puisse découvrir son ouvrage, et je le remercie encore sincèrement ! Couverture magnifique, résumé intrigant, autant dire que j’étais fort tenté… J’ai passé un très bon moment avec ce livre même s’il y a quelques bémols.

  .Ce que j’ai fortement apprécié c’est qu’on rentre directement dans le vif du sujet. Ce qu’on nous résume dans le synopsis (que j’ai raccourci volontairement), Trinity va devoir y faire face très vite. Et très rapidement aussi, on doit faire face avec elle à ses doutes et à ses choix par rapport à la pilule blanche et à ses effets. Comment aurait-on réagi à sa place si un chercheur nous avait proposé ce genre de chose ?

  .Trinity est un personnage auquel on s’attache. L’auteur nous livre un pan de son histoire, de son enfance, de son parcours et on ne peut pas rester insensible. On s’identifie facilement à elle parce que c’est un personnage de fiction, qui pourrait nous ressembler dans la vraie vie. Timide, angoissée et peut être un peu introverti, sont les adjectifs qui la caractérisent. Bien qu’elle soit aussi belle, gentille, généreuse et talentueuse. Cette rencontre avec le chercheur va alors bouleverser sa vie…

  .C’est un récit très rythmé où Trinity va apprendre sur elle-même et sur sa volonté. Les chapitres sont très courts, ce qui nous incite toujours plus à tourner les pages. L’auteur ne nous laisse pas respirer une seule seconde. Les personnages bougent souvent et se posent beaucoup de questions notamment le petit Speedy. Ce dernier est un personnage à part entière du roman, et j’ai apprécié découvrir un petit peu plus son univers bien particulier. On voit que l’auteur a su faire des recherches pour nous les enseigner.

  .L’évolution de Trinity est remarquable dans le roman. Et elle se livre à nous, avec ses émotions et ses ressentis. Le personnage de Christina est vraiment très intéressant, même s’il pouvait être plus travaillé. Elle va jouer un rôle majeur dans l’histoire de notre protagoniste. Ce qui est positif, c’est qu’au fil de l’évolution de l’histoire, on se pose des questions sur tel ou tel personnage. Et les révélations même si elles ne m’ont pas surprise, parce que les indices sont trop gros, m’ont fait ressentir une vague de tension. Parce que, ce que j’avais pensé, je ne voulais pas que cela se réalise.

  .Ce qui m’a perturbé dans ma lecture c’est que l’auteur commence le récit à la 1ère personne et dès le chapitre 4, il nous parle à la 3ème personne. Je ne sais pas si cela est fait exprès, mais le changement de point de vue m’a troublé. Je reconnais qu’il apporte un plus à l’histoire parce que le narrateur omniscient voit tout et sait tout. Mais peut être que rester à la 1ère personne, aurait aidé encore plus à marquer le trouble dans les sentiments de Trinity. L’autre petit reproche c’est que je ne voyais pas où l’auteur voulait nous amener. Je percevais ce qui pouvait clocher, mais je n’arrivais pas à savoir quel était le fil conducteur de tout ça.

  .L’écriture de l’auteur est vraiment concise et précise. Son roman se lit de manière fluide et sans contrainte, et c’est ce qui joue vraiment dans l’histoire. Ce volume 1 est vraiment un volume d’introduction, le temps de poser les bases, de les solidifier et de faire avancer un peu l’histoire. Même si le dernier quart du roman se ralentie un peu, la fin rattrape vraiment cette baisse de régime ! Une fin qui fait réfléchir et on se pose une multitude de questions, je vous l’assure. Même si ce n’est pas un livre qui nous retourne le cerveau, comme je pensais qu’il allait l’être, j’ai passé un super moment. J’ai vraiment hâte de retrouver Trinity, Speedy et Christina pour lever le voile sur le mystère de cette pilule blanche !

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.

Merci à l’auteur Jean-Philippe Touzeau pour ce partenariat !

9 commentaires:

  1. Ce livre se trouve dans ma PAL numérique. Ton avis m'incite à le mettre dans la tête de liste des livres à en sortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il pourrait te plaire même si tu es habitué aux bons thrillers psychologiques !
      Ce n'est qu'un roman policier mais il fait largement son travail ! :)

      Supprimer
  2. Merci beaucoup Mathieu pour les compliments et les remarques très constructives. Je les apprécie beaucoup car elles me font avancer dans mon travail. ;)

    PS : Oui, le passga du "je" à l'omniscient est voulu et on le retrouvera dans les prochains volumes. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien j'ai été objectif à 100 % et c'est temps mieux si ma chronique peut vous aider :)
      Je suis content d'avoir pu lire votre ouvrage !
      D'accord pour le point de vue je le note pour le prochain tome ;)

      Supprimer
  3. Le résumé m'intrigue beaucoup ^^ Je pense qu'étant assez naïve, je l'aurais prise moi cette petite pilule magique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le résumé ce n'est que les 10 premières pages :D
      Oh je l'aurai prise aussi cette pilule !!

      Supprimer
    2. Oui j'ai lu dans ton avis que tu l'avais raccourcie mais j'en ai pas besoin de plus pour être tentée : si jamais on me le proposait, je ne réfléchirais pas aux contres, je foncerais, surtout si c'est une mauvaise journée ^^

      Supprimer
  4. o-read-or-dead-o12 octobre 2013 à 00:19

    Je ne connaissais pas mais il me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer