dimanche 29 mars 2015

Chronique : Sinder - Tome 1 : Expérimentation de Jane Devreaux


Sinder – Tome 1 : Expérimentation de Jane Devreaux. (Genre : Romance érotique).

Editions : Books on Demand.
Prix : 9,99€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2015

  .Résumé : Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer. Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River. Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde. Celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson. Jamais, Sandre ne reconnaitra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies.


  .Je remercie l’auteure de m’avoir contacté pour ce partenariat. En effet, avec son mail j’ai été tenté de découvrir son univers et sa plume. Elle a bien réussi à me vendre son livre. La couverture est sympathique mais elle détonne avec le personnage principal féminin au niveau de l’âge… ce qui est dommage. Le résumé est ce qui m’avait attiré en sachant que le roman est érotique. Au final, j’ai passé un bon moment même si quelques bémols sont à soulever.

  .Dès le début, j’ai été pris dans l’histoire de cette fille un peu mystérieuse. Là n’est en aucun cas le problème. Ce qui m’a dérangé voir choqué, c’est que la gamine de 17 ans fasse des phrases avec des gros mots à chaque fois. Je vous avoue qu’au début, j’ai trouvé ça drôle, je me suis dit que ce n’était qu’un passage. Quand je me suis rendu compte que ça allait durer tout le bouquin… j’ai essayé de faire comme s’ils n’existaient pas. En tout cas, sans ses gros mots, le début aurait été beaucoup mieux.

 .En ce qui concerne les personnages, on va faire la rencontre de Sandre. Lorsque le bouquin commence, on ne sait pas quoi penser d’elle. Je me suis demandé s’il fallait lui mettre des baffes, si elle jouait un rôle ou si elle était vraiment sérieuse dans son comportement. Cependant, au fur et à mesure de l’histoire, l’auteure insinue des petites choses sur son passé. On sent qu’elle cherche à fuir quelque chose sans vraiment savoir quoi. En tout cas, même si c’est un personnage attachant, sa vulgarité aura vite fait de me décevoir. Puis il y a Josh, le beau gosse du lycée. Ce mec a la nana de ses rêves, une bonne situation au lycée parce qu’il fait partie de l’équipe de rugby. Même s’il est attachant, j’ai eu l’impression que ses hormones lui donnaient des ordres. Je me suis dit, aucune conscience le gars ! Si les personnages sont attachants, je déplore cependant un manque d’approfondissement. J’aurai aimé des souvenirs du passé, qu’on apprenne plus à les connaître. On se contente du présent et le lecteur n’est pas rassasié à mon goût.

  .Le rythme est bon, je n’ai rien à lui reprocher. Les chapitres sont courts ce qui permet de saccader la lecture et d’avancer plus vite. L’auteure joue aussi avec l’alternance des points de vue entre Josh et Sandre. Cela permet d’avoir un temps d’avance sur les personnages et de savoir vraiment ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Franchement, ça amène un petit plus. Après, j’aurai peut-être aimé que les choses aillent plus vite pour que la fin arrive plus vite. Ainsi, l’auteure aurait pu développer autre chose autour de cette histoire naissante. Par exemple une construction psychologique plus profonde et un passé plus mis en avant.

  .Le contexte de l’histoire le classe dans un genre érotique, il n’y a pas de doute. Cependant, le genre érotique ne veut pas forcément dire vulgarité et mots de travers. En soi, les scènes de sexes ne sont pas trash ou hard, ce sont deux personnes qui découvrent les joies de l’amour et du sexe. Deux personnes qui cherchent à s’aider l’une l’autre. Si la vulgarité n’avait pas été là, l’histoire aurait été meilleure, j’en suis sur. Je pense que l’alchimie entre Josh et Sinder aurait été renforcée. Les sentiments auraient été mis plus en lumière et l’histoire naissante de ces deux là auraient davantage chamboulée mon petit cœur fragile.

  .La plume de l’auteure n’est pas exceptionnelle. Son style est simple, efficace, elle ne cherche pas à faire des figures de style ou autre. Elle a réussi à me faire rire, à me faire lever les yeux au ciel, à m’arracher des sourires… et c’est déjà pas mal. La fin de ce tome 1 est juste horrible. Je ne m’y attendais pas du tout alors bravo pour la surprise ! En tout cas, si le tome 2 développe plus les personnages et s’il est moins vulgaire, je le lirai avec plaisir. Je vous conseille tout de même ce tome 1, apparemment l’auteure aurait déjà modifié certaines choses. Donc une version améliorée vous attend !

.Ma note : 7/10.

Merci à Jane Devreaux pour ce partenariat !

4 commentaires:

  1. Le résumé est très tentant même si tu as soulevés quelques petits bémols dans ta chronique ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteure a amélioré le roman sur les bémols que j'ai soulevé donc tu ne devrais pas avoir trop de souci à la lecture :)

      Supprimer
  2. Je ne suis pas tellement tentée : déjà la couverture ne me plait pas, le résumé est sympa mais sans plus et puis, ton avis, avec les nombreux bémols, ne me fait pas changer d'avis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends mais :
      -La couverture a changé
      -Le roman a été amélioré :D
      Après c'est toi qui voit lol !!

      Supprimer