jeudi 9 juillet 2015

Chronique : Evolutis - Livre 1 : De chair et de sang de Christie Bronn


Evolutis – Livre 1 : De chair et de sang de Christie Bronn. (Genre : Fantastique, Romance).

Editions : Editions de la Reine
Prix : 18,90€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2015

  Résumé : 2033, Ebola a ravagé notre monde. Les Evolutis protègent ce qui reste de l’humanité. Traquée, Emma doit lutter pour sa survie et contre elle-même. Son sang est la clé. Dans sa fuite solitaire, elle rencontre Ian qui lui fait entrevoir ce qui peut la sauver ou la détruire : l’espoir. Ami ou ennemi ? Tiraillée dans sa chair et son sang, elle devra choisir.


  Christie Bronn, je la connais pour son premier roman « Eveille-moi » qui avait été une agréable surprise. Je l’avais trouvé bien écrit, addictif et l’histoire se révélait intéressante. Avec le tome 1 d’ « Evolutis », on change totalement de genre puisqu’on est dans de la dystopie. Je vous avoue que j’ai eu peur de ce changement, mais j’ai eu tort. La couverture de ce roman est vraiment bien réalisée. Les finitions des personnages les rendent d’autant plus réels qu’ils restent fictifs. Au final, même si c’est un gros tome d’introduction à l’univers et à l’histoire, j’ai adoré !

  Dès le début, je me suis senti attiré dans ce monde. Je me suis senti proche d’Emma et de ses problèmes. Une chose est certaine, la plume y a été pour beaucoup. L’auteure ne tourne pas autour du pot et nous fait les présentations de son personnage principal. Elle rentre dans le vif du sujet avec le virus Ebola qui a décimé presque toute la planète. C’est une bonne entrée en matière qui laisse le lecteur curieux de connaître la suite.

  Emma est un personnage qui m’a beaucoup plu et je me suis bien sur attaché à elle. Alors oui, elle se pose beaucoup de question sur les personnes qu’elle va rencontrer. C’est une jeune fille torturée par ce qu’elle est devenue et par sa fuite qu’elle va entreprendre. Mais Emma est une héroïne forte, qui a un bon caractère bien trempé. Même si elle tombe en pamoison devant Ian sans cesse, on la comprend par un élément important. Emma va quand même évoluer au fil du récit et c’est très appréciable. Ian est aussi un personnage important dans l’histoire. Il va soutenir Emma et en quelque sorte lui montrer le chemin à suivre. Ian est son pilier, un amour inexplicable qui n’était au début pas prévu pour tous les deux. Ce duo de personnage marche bien. Même si pour Emma, on a des flashs back montrant son passé, j’aurai aimé en apprendre davantage sur Ian.

  Le rythme est monstrueusement addictif. Je ne sais pas comment fait Christie Bronn pour écrire des romans aussi rythmé. Le fait est que les personnages bougent beaucoup, apprennent énormément de choses et évoluent ensemble. Mais les chapitres sont aussi assez courts, ce qui renforce cette impression de fluidité. Il y a aussi beaucoup d’actions puisqu’Emma n’hésitera pas à se battre contre ses ennemis. L’auteure réussi aussi à nous faire ressentir pas mal d’émotions à travers sa plume et c’est fort agréable.

  En ce qui concerne l’univers de cette dystopie, je l’ai trouvé original et novateur. Cependant, ce tome 1 reste un gros tome d’introduction. Le fait est qu’on a des éléments sur le virus Ebola et sur ses conséquences au niveau de la planète. J’aurai aimé avoir plus de précision, peut-être rencontrer à travers Emma quelqu’un atteint du virus. Pour moi, on en connait aussi très peu sur les Evolutis (mais je pense que c’est normal dans ce tome 1), qui sont importants dans le récit. En ce qui concerne les capacités d’Emma, j’ai trouvé qu’elles étaient bien amenées dans l’intrigue. Mais peut-être que tout ce qu’elle peut faire est un peu too much. Je ne sais pas j’ai eu l’impression qu’on lui rajoutait des facultés au fur et à mesure du roman. Après, c’est ce qui fait d’elle une héroïne forte. Donc ce n’est pas plus mal pour la suite.

  La plume de Christie Bronn a ce petit quelque chose en plus qui rend le roman hyper addictif. Déjà, elle a l’avantage de savoir transmettre les émotions de ses personnages au lecteur. Et puis elle a une manière de décrire les évènements et les paysages… on se les imagine parfaitement. Jusqu’au bout, j’ai cru à un destin différent pour Emma, finalement elle a fait un choix et j’espère qu’elle ne le regrettera pas dans le tome 2. C’est une dystopie française que je vous conseille fortement. Malgré des petits défauts sur l’univers et le passé des personnages c’est un livre complètement fou ! Un tome d’introduction qui insère de bonnes bases pour la suite. Franchement n’hésitez pas et foncez… sans être atteint par le virus Ebola !

Ma note : 8,5/10.

Merci à Christine et aux éditions de la Reine pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire