dimanche 12 juillet 2015

Chronique : Thompson Sisters - Tome 4 : N'oublie pas de respirer de Charles Sheehan-Miles


Thompson Sisters – Tome 4 : N’oublie pas de respirer de Charles Sheehan-Miles. (Genre : Romance).

Editions : Cincinnatus Press
Prix : 3,75€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2012
Titre version originale : Thompson Sisters, Book 4 : Just remember to breathe.

  Résumé : La vie d’Alex Thompson suit le script. Etudiante en droit à l’université de Columbia, elle est concentrée sur ses notes, sa vie, son avenir. La dernière chose dont elle ait besoin est de reprendre contact avec celui qui lui a brisé le cœur. Dylan Paris rentre d’Afghanistan grièvement blessé et il sait que la seule chose qu’il ne peut pas se permettre est de traîner Alex dans sa vie chaotique. Quand Dylan et Alex son assignés à la même mission de travail-études et forcés à travailler côte à côte, ils doivent mettre en place de nouvelles règles pour ne pas s’entretuer. Le problème est qu’ils n’arrêtent pas d’enfreindre les règles. La première règle est de ne jamais, jamais parler de comment ils sont tombés amoureux.


  Je tiens à remercier Veronika la traductrice, pour l’envoie de ce livre en version numérique. Grâce à elle, j’ai pu découvrir l’histoire d’Alex et Dylan. Le résumé m’avait fortement tapé dans l’œil, je dois bien le dire. La couverture a fini de me convaincre. Comme celle en VO, elle est forte et laisse transparaître dans les regards un amour presque impossible. Je sors donc de cette lecture comblé, mais je pense qu’avec certains points qui auraient pu être améliorés… j’aurai eu probablement un coup de cœur pour ce livre.

  Ce qui m’a plu dès le début c’est l’alternance des points de vue entre Alex et Dylan. On voit un peu où ils en sont, ce qui les chagrine, et comment ils envisagent leur avenir. Mais leur rencontre inopinée va faire ressurgir de vieux démons. L’auteur plante un peu son décor, explique ce qu’il en est de la famille de l’un et de l’autre. Les relations qu’ils entretiennent avec leurs amis et leurs problèmes actuels. Cependant, j’ai de suite senti que quelque chose n’allait pas et c’est ce qui m’a en parti gêné tout au long de ma lecture : la traduction (j’y reviendrai).

  Les personnages m’ont beaucoup plu par la profondeur de leurs sentiments l’un envers l’autre. Aussi par leur façon de réfléchir et par leur comportement. Dylan et Alex sont deux personnages attachants, dont le duo fait des étincelles tout au long du bouquin. Alex, la jeune femme qui réussi à l’école mais qui n’a jamais vraiment oublié son premier amour : Dylan. Le cœur brisé et en miette elle a refait surface et l’a oublié. Alex a un caractère de battant et est intelligente. Dylan quant à lui a été meurtri en Afghanistan. Plongé dans les remords et dans les « et si », il n’arrive pas vraiment à refaire surface. Lui aussi tiraillé par son premier amour : Alex. Ces deux personnages m’ont presque brisé le cœur tellement leur amour est fort, puissant et sincère. J’ai vraiment adoré le travail de fond de ces personnages. D’autres personnages plus secondaires comme Ray, Carrie ou la meilleure amie d’Alex (dont le nom m’échappe) sont aussi intéressants.

  Le rythme est assez bien mené. L’alternante des points de vue amène une fluidité au récit. Et on est curieux de connaître ce que pense l’autre. Les chapitres ne sont pas très longs ce qui apportent un rythme soutenu à l’histoire. Ce que j’ai apprécié c’est que chaque point de vue possède un petit titre en référence à ce qu’on va nous narrer. Petit détail que j’ai apprécié. Le rythme est je trouve renforcé par la présence des sentiments. Des sentiments forts qui peuvent tout dévaster en un rien de temps. Des sentiments qui en deviennent presque dangereux pour le couple.

  Ce qui m’a donc dérangé dans l’histoire et j’en suis désolé à l’avance pour la traductrice, mais c’est la traduction en elle-même. Dès le début, j’ai remarqué que quelque chose n’allait pas. Les négations n’ont pas été traduites correctement, il n’y a jamais eu de « ne pas », juste des « pas » et ça m’a arrêté quelque fois dans ma lecture. Après je l’ai trouvé peut être trop littérale, trop abrupte pour un style français qui serait percutant. C’est ce qui m’a empêché pleinement d’apprécier à fond cette histoire d’amour. Pourtant j’ai failli verser ma larme à deux reprises tellement tout est fort. Je regrette aussi de ne pas avoir lu le tome 3… parce qu’il est centré sur une période de vie de Dylan et Alex qui est très importante à mes yeux. Dans le tome 4 on a des petits souvenirs, mais ça ne m’a pas suffit.

  Quant au style de l’auteure Charles Sheehan-Miles, je pense que la traduction le dessert. Je ne sais pas, il faudrait que je lise le livre en VO pour avoir une petite comparaison. Je pense que l’écriture doit être 10 fois plus percutante. Et que dire de cette fin… je suis resté abasourdi par ce final abrupte mais au combien beau tout de même. Une très belle preuve d’amour et d’espoir pour nos personnages. Maintenant, je suis curieux de lire le tome 3 et de découvrir les autres sœurs d’Alex : Carrie et Julia.

Ma note : 8/10.

Merci à Veronika pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Ca donne super envie de le lire !!
    https://lemondedamandine.wordpress.com/
    A bientôt

    RépondreSupprimer