jeudi 26 novembre 2015

Nekromantia - Episode 1 : Le bouclier magique de Rose Berryl


Nekromantia – Episode 1 : Le bouclier magique de Rose Berryl. (Genre : Dark Fantasy).

Editions : CKR Editions
Prix : 0,99€ (Partenariat)
Date de parution originale : 23 janvier 2016

  Résumé : Imaginez un peu… Vous vous réveiller un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des billes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence ici, à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.


  Cette chronique va être assez courte puisque le 1er épisode possède seulement 39 pages. « Nekromantia » est la première publication d’une nouvelle maison d’édition : CKR Editions. Je suis très flatté d’avoir été choisi comme partenaire, donc merci à eux. La couverture du livre est sympathique, c’est simple mais suffisamment accrocheur pour le lecteur. Quant au résumé, j’avoue m’être laissé totalement charmé par le titre assez mystérieux voyageur. Je vous donne mon avis sur le 1er épisode ci-dessous.

  Le 1er épisode commence assez vite. On rencontre Mylvera, une gardienne au service de l’Ordre de la Couronne qui se trouve dans une galerie sombre. Très vite elle va sentir une présence, une ombre persistant à la suivre. Et de là va commencer cet épisode. Dans l’ensemble je dirai que l’épisode en lui-même est bien conçu pour donner envie au lecteur de lire le suivant. C’est déjà un bon début.

  En ce qui concerne Mylvera, on ne peut pas s’attacher à elle dès cette première histoire. On en connait trop peu d’elle, de son passé, de ce qu’elle a pu vivre. Le lecteur est évidemment dans l’attente d’en découvrir plus sur elle et sur ses aspirations. Découvrir son caractère, sa manière de penser… même si on sent chez elle un côté têtu et rebelle ! On attend aussi d’en connaître plus sur l’étendu de ses pouvoirs, de son savoir et de ses secrets. Je vais m’arrêter là pour les personnages, même si on rencontre aussi Zohariel. Cela ne servirait pas à grand-chose d’en dire davantage alors qu’on ne les connaît presque pas.

  Le rythme de ce premier épisode est très bon. L’action est présente et les chapitres sont très courts ce qui amènent de la fluidité au récit. Et puis notre curiosité nous pousse bien sur à lire pour savoir où on met les pieds. Ainsi, l’univers qu’on aborde n’est pas encore totalement expliqué dans ce 1er épisode. On sait qu’on est dans de la fantasy, qu’il va y avoir de la magie et peut-être une guerre de peuples. Mais sans plus, ces choses là seront développées plus tard.

  L’écriture de Rose Berryl est sympathique. Elle permet au lecteur de bien imaginer les scènes. Elle fait beaucoup de métaphores… peut-être un peu trop à mon goût. Mais je dois avouer que ça permet par moment de mieux retranscrire les événements dans notre imagination. Il y a parfois des phrases trop longues mais ça n’empêche pas le lecteur d’apprécier sa lecture. Un 1er épisode qui promet de belles choses. J’attends bien sur de voir le développement de l’histoire avec plaisir.

Ma note : 7/10.

Merci à Delphine et à CKR éditions pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire