samedi 9 janvier 2016

Chronique : Multiversum - Tome 1 de Leonardo Patrignani


Multiversum – Tome 1 de Leonardo Patrignani.
(Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Gallimard Jeunesse
Prix : 15€
Date de parution française : 7 mai 2013
Année de parution originale : 2012
Titre version originale : Multiversum, Libro 1.

  Résumé (NE PAS LIRE POUR PLUS DE SURPRISES A LA LECTURE !) : Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ne se sont jamais vus pourtant ils se connaissent depuis toujours, unis par un lien télépathique très fort. Le jour où ils cherchent à se rencontrer, ils découvrent qu’il existe une infinité d’univers parallèles et que la réalité qui les entoure n’est qu’une de ces multitudes dimensions. Parviendront-ils à se rejoindre tandis que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre ? Existe-t-il un monde où vivre leur amour ?


  Jusqu’à ce qu’on m’offre ce livre, j’avais toujours hésité à l’acheter. Les avis sur la blogo ont été bons… puis plus mitigés, voir mauvais. Si j’ai sorti ce livre de ma PAL ce mois-ci, c’est grâce à mon binôme Guillaume (son blog). Je te remercie parce qu’il serait resté un bon moment non lu. Ce qui est magnifique, c’est la couverture du roman. Une vraie planche de dessin, avec des couleurs lumineuses et vives. On en prend plein les yeux. Je n’avais pas lu le résumé parce que je connaissais déjà le 1er retournement de situation. Et j’ai bien fait parce qu’il en dit trop. Au final, j’ai passé un très bon moment avec ce 1er tome introductif.

  L’auteur rentre directement dans le vif du sujet. Tout en nous présentant ses personnages il les met en relation. Par cette faculté particulière qu’ils ont de se parler à distance, dans un pays différent. Du coup, le lecteur est intrigué par ce lien si spécial. Comment font-ils après leur évanouissement pour communiquer ? Leonardo Patrignani nous rend curieux et nous pousse à lire son récit. Un début nous laissant songeur pour la suite.

  « Multiversum » tourne autour de deux personnages : Alex et Jenny. Ce sont deux personnages sympathiques, mais ils n’ont pas su me toucher davantage. Pourtant ils sont bien construits et l’auteur aborde sur certains points leur passé respectif. Il m’a manqué ce petit quelque chose en plus qui aurait allumé la petite étincelle. De mon point de vue ils ne sont qu’un support pour l’auteur afin qu’il puisse développer correctement son univers. On est pris avec eux dans leur folle histoire mais on en reste là. Alex c’est la tête brûlé, le gars curieux qui n’hésite pas à aller au bout de ses idées. Il est courageux, entreprenant et intelligent. Jenny est plus sur la réserve. Avec les révélations que lui apporte Alex, elle est désemparée. Bien qu’elle soit aussi intelligente, elle est plus timide et en retrait. Marco, le meilleur ami d’Alex, jouera un rôle déterminant dans cette histoire.

  Le rythme de l’histoire s’intensifie au fil de l’intrigue. Après le 1er retournement de situation, on va crescendo. L’auteur nous rend curieux par le monde qu’il a imaginé et par sa complexité. Du coup le lecteur est à l’affût de la moindre information pour comprendre. Pour décrypter cet univers un peu fou et très passionnant. On se demande si ça pourrait exister dans notre monde. Les chapitres ne sont pas longs et apportent de la fluidité au récit. L’alternance des points de vue, parfois dans un même chapitre, permet une richesse narrative. On voit ce qu’il se passe d’un côté comme de l’autre. Un bouquin qui se lit très vite.

  L’univers est pour moi le gros point fort du livre. Franchement je n’avais pas du tout imaginé cette hypothèse de départ. Quand Marco explique ce qu’il pense à Alex par rapport à la révélation du début… je me suis dit que ce n’était pas possible. Pourtant on se rend compte que si. L’univers est complexe et il m’a fallu un petit moment pour bien l’assimiler. Au-delà, l’auteur l’explique avec des mots simples et prend son temps pour nous laisser l’ingurgiter. Je n’imagine pas le travail que Leonardo Patrignani a dû fournir pour inventer ce monde. Cependant, il reste un paquet de questions sans réponses. C’est pour cela que ce tome 1 est introductif. Ce n’est que la première partie d’une quête qui commence. Mais j’ai été soufflé par ce compte à rebours très prenant au fil des pages.

  Le style de Leonardo Patrignani est très imagé. Et il vaut mieux avec le monde qu’il décrit. Il fait beaucoup de figures de style pour que ses descriptions éclatent dans notre imagination. Son écriture est simple, mais dans ce genre de livre, c’est efficace. La fin m’a vraiment étonné. On se dit que tout est terminé, que les problèmes sont derrière nos personnages. Et bam, prends toi ça dans la tête, ça recommence. Je suis très curieux de découvrir la suite. D’avoir des réponses à mes questions. De connaître l’origine de cet univers, comment il est apparu. Et surtout j’aimerai que l’univers prenne moins de place par rapport aux protagonistes. Je pense de toute façon qu’ils seront davantage mis en avant, c’est obligé.

Ma note : 7,5/10.

12 commentaires:

  1. J'ai aussi été surprise par l'intrigue de ce roman. J'ai lu le second tome, et j'ai été plus que surprise par les évenements ! Quant au 3ème, j'espère le lire bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un truc de fou quand même ! Il faut que je me procure le 2 du coup ^^
      Je l'espère aussi pour toi, ça te fera finir une saga :D

      Supprimer
  2. Je n'avais pas tellement accroché. Le rythme était trop lent pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un tome 1 alors du coup ça ne m'a pas dérangé, je l'ai même trouvé plutôt bon :)

      Supprimer
  3. Je me souviens l'avoir vu en librairie à sa sortie et il m'avait tentée :) Ta chronique réveille mon intérêt pour ce livre :)
    Bonne prochaine lecture à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super ! Bon maintenant le 1 et le 2 (aussi le 3 peut-être) sont sortis en poche alors à moindre coût :D

      Supprimer
  4. Je n'avais pas du tout aimé ce roman et l'ai même abandonné, ce qui arrive très rarement :$
    Heureuse qu'il t'ai plu ;)
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi les goûts et les couleurs ^^
      Merciii !

      Supprimer