dimanche 14 février 2016

Chronique : Le Dernier Royaume - Acte 4 : Les Déferlantes de Givre de Morgan Rhodes


Le Dernier Royaume – Acte 4 : Les Déferlantes de Givre de Morgan Rhodes.
(Genre : Jeunesse, Fantasy).

Editions : Michel Lafon
Prix : 15,95€ (Partenariat)
Date de parution française : 11 février 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Falling Kingdoms, Book 4 : Frozen Tides.

  Résumé (SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS !) : Prêt à tout pour s’approprier les Quatre Sœurs et leur magie, le roi du Sang part à la conquête du continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l’empereur kraeshien, connu pour ne reculer devant aucun sacrifice. Une seule femme pourrait s’interposer entre les deux cruels monarques et infléchir à elle seule le destin du monde.


  « Le Dernier Royaume » est une série fantasy que j’affectionne beaucoup. Dès le 1er tome j’ai adhéré à l’histoire, à l’univers et aux personnages. Je ne suis jamais sorti déçu d’un bouquin et ce 4ème tome ne fait pas exception à la règle. Saluons tout de même l’effort des éditions Michel Lafon de reprendre les couvertures originales : juste magnifique. Je trouve qu’elles permettent au lecteur de se représenter parfaitement l’univers qui se cache dans cette histoire. Avec la fin du tome 3, j’avais hâte de lire la suite. J’ai vraiment adoré ce tome 4. Dans la lignée des précédents avec peut-être du mystère en plus.

  L’accroche avec le prologue m’a de suite plu. Un petit retour en arrière sur l’enfance du père de Magnus : Gaius. Morgan Rhodes donne le ton. On sent directement la conquête et l’envie de pouvoir, j’adore. Comme dans les autres tomes, on a les points de vue des 4 personnages principaux. L’auteure replace les récits et resitue Magnus, Lucia, Cléo et Jonas dans l’intrigue. Elle fait des rappels essentiels qui m’ont permis de lire, sans avoir à trop réfléchir sur les événements précédents : astucieux. Du coup je me suis lancé dans ce tome 4 sans appréhension. J’étais très curieux de savoir où l’auteure allait m’embarquer… et elle est allée loin.

  Revenir sur les personnages serait trop difficile. En 4 tomes, ils ont eu le temps d’évoluer, de changer, de mûrir, de prendre conscience de certaines choses, d’être affaibli ou de ressortir plus fort d’une bataille. Jonas, Magnus, Cléo et Lucia sont quatre personnages attachants. Avec leurs qualités et leurs défauts. Morgan Rhodes réussit à les approfondir de manière à ce qu’on s’intéresse à eux. Qu’on soit derrière eux ou contre eux, on suit leurs aventures avec plaisir et c’est ce qui rend le roman très addictif. J’ai ma préférence pour certains personnages, mais ce maelstrom rend le roman intéressant et très bien construit. Et puis, qui vous dit qu’on a le point de vue de seulement 4 personnages…

  Le rythme est paradoxal… il se passe beaucoup de choses dans ce tome 4 mais l’intrigue principale n’avance pas des masses. Les personnages bougent beaucoup, réfléchissent et se recentrent sur leurs propres buts. C’est ce qui rend le roman fluide et intriguant. De plus, les points de vue alternés permettent aussi d’être curieux de ce qu’il se passe. On a toujours une longueur d’avance sur les autres personnages et ça c’est fort. J’y reviens, l’intrigue principale avance mais pas d’une manière considérable. On sent qu’il y aura au moins 6 tomes et c’est dommage. Attention, tout ce qui se passe est intéressant et important pour la suite. J’aurai juste aimé que ça aille plus vite par moment.

  J’aime toujours autant l’univers. C’est une fantasy accessible à tous, pas compliquée pour un sous, tout en aillant son originalité et ses mystères. On est dans le complot, la magie, les coups bas et la bataille. Dans ce tome 4, l’auteure fait de beaux retournements de situations et ça m’a surpris plus d’une fois. La quête de nos personnages prend un autre tournant. Des alliances se mêlent et se démêlent, des couples se forment et se défont, des personnages meurent… et d’autres sont à deux doigts d’y passer. Morgan Rhodes maîtrise son univers de A à Z. Il est riche, complexe tout en restant accessible. Même si c’est un tome 4, je pense qu’elle en a encore sous le coude. Que tout n’est pas encore exploité. J’ai hâte de retrouver cette tension, ces conflits et cette lutte acharnée du St Graal.

  La plume de l’auteure est descriptive et permet de ressentir l’atmosphère qu’elle propulse sur le devant de la scène. On s’imagine la magie, les décors, le physique des personnages. Une écriture fluide et efficace. On va à l’essentiel tout en mettant du relief. Les 100 dernières pages sont explosives. Je crois que c’est le propre de Morgan Rhodes. On commence doucement pour remettre le pied à l’étrier et petit à petit, ça s’accélère. Les diverses fins sont excellentes. Chaque personnage a compris quelque chose, a évolué ou a tout simplement fait face a un évènement. Je pense que le tome 5 sera plus qu’explosif. Il va y avoir des batailles et encore plus de magie ! Je me frotte les mains d’avance… mais l’attente va être longue ! Oh fait, vous n’avez plus d’excuses pour commencer la série. Le tome 1 est sortie en poche alors foncez !!

Ma note : 8/10.

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !

2 commentaires: