vendredi 1 juillet 2016

Chronique : Silver - Livre 2 de Kerstin Gier


Silver – Livre 2 de Kerstin Gier.
(Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Milan
Prix : 15,20€ (Partenariat)
Date de parution française : 16 mars 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Silber, Band 2 : Das sweite Buch der Träume.

  Résumé : La vie de Liv n’est pas de tout repos : aux prises avec une famille recomposée au bord de l’explosion, elle doit protéger sa sœur, frappée d’étranges crises de somnambulisme. Sans compter que Secrecy, la mystérieuse blogueuse du lycée, se met à dévoiler ses secrets les plus intimes ! Et si tout cela avait un lien avec la sombre présence qui hante ses nuits ?


  Avec mon coup de cœur sur le tome 1 (Mon avis), il m’était impossible de passer à côté de cette suite. L’univers était top, les personnages intéressants et l’humour au rendez-vous. Un savamment mélange dont l’alchimie avait totalement opéré sur moi. Après… il est vrai que la couverture de ce tome 2 est encore plus horrible que le 1er tome. Un Photoshop raté qui fait très amateur sans vouloir offenser. Quand on a en tête les couvertures américaines ou mêmes allemandes (VO)… on se dit que Milan est passé à côté. En tout cas j’ai passé avec ce tome 2 un excellent moment !

  Dès le début on replonge dans l’univers des rêves. On se rend compte au fil du récit que des choses anormales se passent. Du coup on est curieux de découvrir la suite et d’avancer dans l’histoire. L’auteure fait des rappels ingénieux et le glossaire des personnages aide à se remettre les idées en place. Je ne savais pas du tout où Kerstin Gier voulait partir et je me suis laissé porter par le récit. Chose appréciable quand on veut être surpris.

La couverture du tome 1 en Allemagne et aux USA :
 

  Les personnages sont toujours autant sympathiques à suivre. J’adore Liv et sa petite sœur Mia. Leur complicité et leur entre-aide sont touchantes dans la relation qu’elles entretiennent. Liv évolue beaucoup dans ce tome, notamment dans le volet fantastique du livre. C’est une fille qui suit son instinct, prête à tout pour découvrir la vérité… et les neurones chauffent, je vous le dit. Mia et son côté Sherlock Holmes me plaît toujours autant. C’est une fonceuse et malgré ses 13 ans elle est très mature. Vient ensuite Henri, Grayson, Lottie, Ann, Florence, Arthur et Anabel. Des personnages qui insufflent au roman de la dynamique et des découvertes. Chacun apporte quelque chose à l’intrigue. Que ce soit dans le volet familial, amical ou encore onirique.

  Le rythme est vraiment excellent. Les chapitres sont courts, beaucoup de dialogues et l’auteure alterne entre monde réelle et monde des rêves. Ajoutez à cela une intrigue qui se développe en arrière plan… on ne peut être que charmé. Pourtant cette intrigue aurait dû être mise au 1er plan. C’est peut-être le gros défaut du livre. On ne voit se dessiner les dangers qu’assez tard dans le livre. Cela aurait été mieux de l’amener dans les 100 premières pages. Parce qu’une fois dans l’intrigue on se pose beaucoup de questions… et grâce à Liv et Mia, on devient à notre tour des Sherlock Holmes.

La couverture du tome 2 en Allemagne et aux USA :
 

 L’univers est toujours autant intéressant. Le lecteur apprend de nouvelles choses. On prend conscience que les possibilités sont encore plus larges que dans le tome 1. Ces portes, ces couloirs, ces règles et ces mystères… c’est original. L’incidence des rêves sur la réalité prend une place plus importante et avoir développer cet aspect c’est top ! Après la romance passe mais ce n’est pas ce qui est plus passionnant. J’ai davantage préféré le côté famille avec ses difficultés. En tout cas l’auteure apporte quelques révélations et retournements de situation bien amenés.

  La plume de Kerstin Gier est agréable à lire. Très fluide, hyper accessible pour un public jeune. Le monde des rêves est très imagée et on se rend compte à quel point l’auteure possède une forte inventivité. La fin est très addictive, on se prend une bombe en pleine face et… l’épilogue apporte un petit twist sympa. J’espère que l’auteure va garder cette bonne dynamique pour son tome 3 parce que c’est vraiment une super série. Dommage qu’il n’y ait pas plus eu d’humour dans le tome 2. En tout cas si vous n’avez pas lu le tome 1, foncez ! Vous ne serez pas déçus… sauf pour la couverture lol ! Pitié que Milan fasse quelque chose !

Ma note : 8/10.

Merci à Elodie et aux éditions Milan pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire