vendredi 15 février 2013

Chronique : Riley Jenson - Tome 3 : Tenter le Diable de Keri Arthur


Riley Jenson - Tome 3 : Tenter le Diable de Keri Arthur. (Genre : Bit-lit).

Editions : Milady
Prix : 7€ (Emprunt Famille)
Année de parution française : 2010
Année de parution originale : 2007
Titre version originale : Riley Jenson, Guardian - Book 3 :Tempting Evil

    .Résumé : Riley a une nouvelle mission. Elle doit infiltrer le repère d’un puissant scientifique qui manipule le patrimoine génétique de l’humanité depuis des dizaines d’années. Pour combattre ce savant fou, elle ne peut se fier qu’à elle-même. Car elle a des raisons de douter de ses supérieurs et de ses amants, un vampire et un loup-garou, qui ne sont pas d’un grand secours, aussi sexy soient-ils.

    .Pour commencer, je voudrai encore remercier ma cousine de m’avoir fait découvrir cette très bonne saga bit-lit. Et moi qui pensais qu’elle ne me plairait pas… La lecture de ce tome 3 fût excellente, mais avant cela, je vais m’attarder un peu sur la couverture du livre. Alors autant vous dire que je trouve cette couverture magnifique. Elle est bien plus jolie que les deux premiers tomes, elle m’a fait me poser beaucoup de questions, et c’est ce que j’aime ! Quand les livres vous incitent à vous poser des questions, sur l’histoire qui pourrait se passer en tournant les pages, c’est déjà que l’histoire nous intéresse plus que ce qu’on voudrait en dire. On aimerait que cela se passe de telle manière mais on est à chaque fois trompé par l’auteure bien sur. Ce qui m’a interpellé c’est la morsure de vampire que le personnage masculin possède sur la couverture. Je me suis demandé si les pouvoirs vampire de Riley prenaient plus de place que sa nature de loup. Et si c’était elle qui avait pu mordre le mâle en couverture. Bref, vous l’aurez compris une magnifique couverture avec quelque chose en plus, cette fois-ci, que des personnes étonnamment belles comme à chaque fois.
    .Pour ce qui est de l’histoire proprement dite, j’ai trouvé ce tome vraiment meilleur que les deux premiers. L’auteure nous embarque dès le 1er chapitre, comme elle le fait si bien à chaque fois. L’histoire s’accélère vite et on est plongé dans le vif du sujet avant les cent premières pages. Riley s’entraine avec son frère, Rhoan, pour infiltrer la demeure de Starr. Starr est la personne qui se cache derrière toutes les hybridations des genres et des espèces, et qui donnent des abominations fabriquées pour tuer. Gautier, le meilleur gardien surveillé par le Directoire fait une apparition au tout début du roman, parce qu’il se bat avec Riley pour savoir si elle peut ou non commencer la mission d’infiltration. Puis une apparition à la toute fin, mais une apparition qui n’est pas physique mais ça je vous laisserai découvrir pourquoi par vous-même…
    .Le rythme de l’enquête est bon, les péripéties se succèdent à une bonne allure, et cette bonne allure fait qu’on a forcément envie de savoir ce qu’il va se passer après. Riley va rencontrer d’autres métamorphes d’autres espèces, elle va devoir faire des concessions, des alliances, elle va devoir faire confiance avec des personnes qu’elle n’aurait peut être pas voulu. On se rend compte aussi qu’elle change vraiment et c’est ce qui est intéressant. Une histoire où le personnage principal évolue, c’est synonyme parallèlement d’évolution de l’histoire, et c’est ce que chaque lecteur recherche. Riley va évoluer au niveau sentimental, au niveau de sa personnalité, au niveau des relations qu’elle peut entretenir avec les personnes qu’elle côtoie. Au niveau des ses pouvoirs, cela va aussi changer à cause des médicaments que son ex compagnon (Talon), a pu lui faire prendre, et quelques petits pouvoirs supplémentaires s’ajoutent à son arc. On peut dire que Riley a mûrit dans ce tome parce qu’elle sait vraiment ce qu’elle est, et elle sait ce qu’elle deviendra tant au niveau de sa nature, de sa vie professionnelle ou sentimentale.
    .Le sexe est toujours présent mais on ne peut rien y faire, ça fait partie de la nature de Riley. Il est quand même beaucoup moins présent que dans les deux premiers tomes. Bref, autant vous dire que je suis très content de ma lecture, le style reste fluide et les pages se tournent toujours aussi vite. Même si en trois tomes on reste sur les hybridations, les tests en laboratoires… ce pourquoi le tome 1 a commencé, l’histoire est tellement bien que forcément, ça ne dérange pas. Ce qui excitant, c’est que la fin laisse présumer un changement d’histoire ou du moins de cap, et c’est ce qui motive à poursuivre avec le tome 4 nommé, « Jeux dangereux ».
.Ma note : 8,5/10 sur Livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire