dimanche 17 mai 2015

Chronique : La Sélection - Tome 0.4 : La Reine de Kiera Cass


La Sélection – Tome 0.4 : La Reine de Kiera Cass. (Genre : Dystopie, Jeunesse).

Editions : Robert Laffont
Prix : 1,99€ (Seulement en numérique)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : The Selection, Book 0.4 : The Queen.

  .Résumé : Avant que ne commence l’histoire d’America Singer, une autre fille est venue au palais pour tenter d’obtenir la main d’un autre prince. Ce préquel se déroule avant les évènements narrés dans « La Sélection » et adopte le point de vue d’Amberly, la mère du Prince Maxon. Vous allez découvrir une toute nouvelle Sélection, assister depuis les coulisses à la rencontre des parents de Maxon et voir comment une fille ordinaire est devenue une reine adorée.


  .Voilà une lecture que je voulais absolument faire. J’ai réalisé cette lecture avec Momoko du blog Mo comme Mordue. On avait hâte de découvrir Amberly, sa Sélection. Comment elle avait pu aborder sa rencontre avec le Prince et futur Roi Clarkson. Savoir d’où elle venait était aussi important pour moi. La couverture est vraiment très jolie. En numérique, cela ne manque pas d’attirer l’œil. Le résumé je ne l’avais pas lu, mais rien que d’avoir entendu une histoire sur la futur Reine d’Illéa… ça m’a enchanté et rendu curieux. J’ai passé au final un moment fort agréable.

  .Cette chronique sera courte parce qu’une nouvelle n’est pas longue. Dès le début j’ai accroché à ce personnage si fragile et si désespérément amoureux du Prince Clarkson. Pourtant, Amberly n’est clairement pas la favorite. On se retrouve directement au cœur de la Sélection, bien des années auparavant. Pourtant, même si l’ambiance a quelque peu changée, j’ai su retrouver avec plaisir les rivalités et les conflits.

  .La futur Reine Amberly m’a totalement charmé, malgré les maux qui l’entourent. Je crois que si j’avais participé à la Sélection pour pouvoir prétendre à l’épouser, j’aurai tout fait pour la séduire. La voir à l’œuvre dans la Sélection n’a rendu ce personnage que plus attachant à mes yeux. Déjà que je l’adorais dans la trilogie avec America, elle m’est apparue plus sensible et plus fragile. Une chose est sur, depuis sa Sélection, c’est une personne qui a évolué d’une manière incroyable. Au début on ne la sent pas trop à l’aise dans cet univers. Elle qui est une 4 (si mes souvenirs sont bons), mais qui fait un travail de 6… cache ce côté-là. Elle a peur d’être jugée et de ne pas plaire au Prince. Pourtant, on sent un amour fou pour ce dernier, un amour qui a toujours existé. Et un espoir incroyable au creux de son petit cœur fragile. Elle a sa forme de courage, inégalable.

  .Le rythme est toujours prenant. Les chapitres ne sont pas excessivement longs et Kiera Cass arrive toujours à nous immerger dans ses histoires. On arrive vite à la fin sans s’en rendre compte. On voit comment le Prince Clarkson évolue avec Amberly. On voit qu’il s’intéresse de plus en plus à elle et comment il le fait. Et cette raison rentre en parfait écho avec ce que pensait la future Reine. Cependant, on ressent chez Clarkson le côté manipulateur qu’il aura avec Maxon. On ressent les choses, tapies au fond de lui. Je dois aussi dire deux mots sur la mère de Clarkson, que j’ai détesté. Comment faire un personnage plus odieux que cela… pas possible.

  .J’adore toujours autant la plume de Kiera Cass même si elle n’est pas exceptionnelle. Elle réussi toujours à nous immerger dans ses histoires avec une facilité déconcertante. On voit les choses, on les ressent, pour notre plus grand bonheur. Et la fin… c’est quelque chose qu’on sait bien sur. Puisqu’on connaît la Reine Amberly dans la Sélection d’America. Mais j’ai perçu en fait, que c’était une évidence. Que Clarkson avait fait un choix censé et raisonné. Qu’Amberly a toujours été faite pour être Reine quoi qu’en disent les autres. Donc n’hésitez pas à tenter cette petite nouvelle qui ravira les fans de la saga.

.Ma note : 8,5/10.

La chronique de Momoko pour cette lecture commune : ICI.

12 commentaires:

  1. J'avais aussi beaucoup aimé cette nouvelle. J'ai adoré redécouvrir Amberly, passionnée, rêveuse mais aussi en savoir davantage sur le caractère du ténébreux Clarkson ! Cette nouvelle se lit en un clin d'oeil et elle vaut le coup je suis d'accord avec toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aahh pareil *-* J'adore son côté réveuse et amoureuse !
      Hihi ténébreux et manipulateur ;)

      Supprimer
  2. J'ai aussi beaucoup aimé cette nouvelle car on en découre plus sur les parents de Maxon et on comprend mieux pourquoi Amberly est prête à ce sacrifier pour son époux, j'ai du coup plus compris sont geste dans le troisième tome de la sélection

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais c'est ce qui est super bien ici :D
      Exact je n'y avais pas pensé !

      Supprimer
  3. Aaah Amberly ! La bonté même !! Heureusement que Maxon n'a pas été élevé par ses grands-parents !
    Vivement notre prochaine LC, c'est toujours un plaisir de partager ensemble nos lectures ! ;)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Amberly *-* !! Mdrr tu l'as dit... surtout par sa grand-mère :/
      Bisouuus

      Supprimer
  4. j'adore cette saga, mais je n'ai pas lu cette nouvelle encore

    RépondreSupprimer
  5. Ha bah en voilà une sur laquelle je vais me pencher en attendant la suite de L'Héritière ! Je pensais cette nouvelle très dispensable, mais finalement, ta chronique m'indique que ça sent très bon ! Au temps pour moi, je m'y pencherai dès que possible :) ! Merci pour cette chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vraiment trouvé super pour découvrir un peu plus la reine Amberly :) Après tu n'es pas obligé de la lire mais perso j'ai adoré !

      Supprimer
  6. Moi je ne l'ai pas lu mais je suis passionnée par la Selection de America et aussi celle de sa fille !

    RépondreSupprimer