vendredi 5 juin 2015

Chronique : Delirium - Tome 2 : Pandemonium de Lauren Oliver


Delirium – Tome 2 : Pandemonium de Lauren Oliver. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).

Editions : Hachette
Prix : 16€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2011
Titre version originale : Delirium, Book 2 : Pandemonium.

  .Résumé : Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant. Aujourd’hui, Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Quand une nouvelle rencontre remet en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?


  .Cette lecture est en fait pour moi une relecture. Ayant le tome 3 dans ma PAL, je me devais de ressortir ce tome 2 pour me rafraichir la mémoire. Franchement j’ai totalement bien fait et je ne regrette pas. J’avais oublié à quel point la lecture de cette série est juste top. La couverture est identique à la VO, bien que le gros plan soit plus présent. En tout cas, je me serai arrêté dessus en librairie. Je n’avais pas relu le résumé cependant, je savais où le tome 1 s’était terminé… J’ai donc entamé ma relecture et c’était juste super bien !

  .Dès le début, j’ai été pris par l’histoire et par cette alternance de temporalité. On va suivre Lena à la fin du tome 1 et on va suivre la Lena qu’elle va devenir quelques mois après. Le lecteur y trouve tout de suite son compte de curiosité, bien qu’il puisse (comme moi je l’ai été) être un peu déstabilisé. Lauren Oliver a fait un choix qui s’avère payant pour ma part. Et ce qui m’a plu c’est que directement on rentre dans le vif du sujet. On se confronte à des problèmes de tailles. Et j’ai adoré ça.

  .Lena est un personnage que j’avais déjà adoré dans le tome 1. Dans ce deuxième volet, elle m’est apparue encore attachante. C’est une jeune fille dont on peut observer l’évolution à travers l’alternance de temporalité. Dans la forêt, elle est chétive, craintive et essaie d’oublier toutes les règles concernant le deliria. Même dans la nature, elle évolue incroyablement vite. Et puis lorsqu’elle va rejoindre la résistance, c’est une fille forte et déterminée que l’on va retrouver. La cause de l’amour est son unique but. Elle est aussi détruite psychologiquement et son courage est juste incroyable. J’ai vraiment adoré Lena. Tant par sa capacité à raisonner qu’à être forte physiquement. Raven et Julian vont être les nouveaux personnages secondaires de ce tome. Tous les deux vont jouer un rôle important dans la vie de Lena. Cette dernière étant perturbée psychologiquement par un fait survenu à la fin du tome 1. Lena est bien travaillée cependant, les autres personnages auraient mérité un peu plus d’approfondissement. Mais on ne peut pas tout avoir, c’est pour ça que l’auteure a écrit des nouvelles sur les personnages secondaires.

  .Le rythme est juste surprenant. Pourtant au début, il ne se passe pas grand-chose tant Lena doit se réadapter à un nouveau contexte. Mais cette alternance des points de vue, le détail dans les descriptions de l’auteure. On en veut toujours plus, en apprendre davantage. On est avide de curiosité sur l’environnement, sur Lena, l’univers, les autres personnages… sur tout ! Et puis petit à petit l’intrigue se met en place dans les deux temporalités et ça nous emporte. On ne cesse de lire et de lire tellement c’est juste addictif. Surtout que Lauren Oliver adore la narration, qui est bien plus présente que les dialogues. Pourtant ça ne m’a pas dérangé et j’ai adoré !

  .L’univers est ici abordé d’une autre manière. Dans la nature on est au cœur des invalides et des difficultés qu’ils peuvent éprouver. On en apprend plus sur leurs conditions de vie, sur la dureté de leur quotidien. Et puis sur les nouvelles mœurs. Dans la résistance, on est contre le gouvernement, contre le protocole censé endiguer le deliria. Les révélations concernant cette partie sont justes dingues. Je ne me rappelais plus de toutes les ficelles tirées et tant mieux. La surprise n’en a été que meilleure ! Et puis l’auteure est super forte pour noyer le poisson dans l’eau et le faire revenir à la surface…

  .L’écriture de Lauren Oliver est juste addictive à souhait. Elle instaure autour de ses personnages une ambiance, une atmosphère particulière. De ce fait on plonge dans son monde corps et âme. On ne peut qu’être attentif aux petits détails et on se représente parfaitement l’environnement et les personnages. Je savais ce qui se passait à la fin parce que c’était le seul vrai souvenir que j’avais. Mais j’ai quand même eu les frissons. Ce que je pourrais reprocher ce sont les quelques longueurs. Et j’aurais aimé ressentir davantage de choses. Mais j’ai vraiment hâte de lire le tome 3 pour terminer cette trilogie.

.Ma note : 8/10.

2 commentaires:

  1. Je n'avais pas vraiment aimé le 1er tome donc je ne sais pas si je lirais celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est compliqué si tu n'avais pas aimé le 1 c'est sur ^^ :/

      Supprimer