jeudi 10 décembre 2015

Chronique : J'étais là de Gayle Forman


J’étais là de Gayle Forman.
(Genre : Jeunesse, Contemporain).

Editions : Hachette
Prix : 17€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : I Was Here.

  Résumé : Quand j’ai appris la mort de Meg, j’ai cru qu’elle me faisait une blague. Une de celles dont elle avait le secret. Elle avait tout prévu : la méthode, le lieu, ce qu’il faudrait faire de ses biens. Et même ce fichu mail, envoyé en différé, annonçant qu’elle en finissait avec la vie. Ensuite, il a fallu affronter la pitié des habitants de Plouc-la-ville. Faire face aux questions que je lisais sur tous les visages. Oui, Meg était ma meilleure amie. Non, je n’étais pas au courant. Pourquoi ne m’avait-elle rien dit ? Elle avait eu besoin de moi, et je n’avais pas été à la hauteur. Pourtant, j’étais là.


  Gayle Forman est notamment connue pour son livre « Si je reste » adapté au cinéma en 2014. Personnellement, j’avais plus aimé le film que le livre. Cependant, je voulais donner une seconde chance à l’auteure. Surtout que le sujet traité ici a attisé ma curiosité. Un thème sensible et dur mais dont les retours en VO et VF étaient bons. Du coup j’ai voulu tenter cette histoire. Surtout avec la couverture que je trouve magnifique. Au final j’ai vraiment passé un excellent moment malgré le sujet dur. Je ne regrette pas d’avoir retenté ma chance avec Gayle Forman.

  Autant vous dire que dès le début, on rentre dans le vif du sujet. On est direct confronté au mail laissé par Meg, la meilleure amie de Cody. Un mail qui explique qu’elle en a fini avec la vie, que ce n’est pas la faute de ses parents, ni celle de ses amis. Qu’elle n’en pouvait tout simplement plus. Grâce à la narratrice Cody, on se rend compte que l’envoie de ses mails était programmé. Que Meg avait tout prévu. Pourtant, on sent que quelque chose cloche, qu’il y a possiblement un hic. Du coup on se prend dans l’histoire et on cherche, tout comme Cody le fait.

  Cody est une jeune fille que j’ai beaucoup appréciée. Au fil de l’histoire on va se rendre compte de son évolution psychologique. Je trouve qu’elle va mûrir et grandir, jusqu’à comprendre les points essentiels de sa relation avec Meg. Cody est rongée par la culpabilité et ça se comprend, qui ne le serait pas. Avec ses petits bras, elle va mener sa propre enquête sur la mort de Meg. On sent la fille déterminée, courageuse d’apprendre la vérité, mais aussi fragile et délicate. Tous les chamboulements par rapport à sa vie et à sa famille vont être incroyables. Il y a des déclics qui vont forger la femme qui sommeille en elle. Les parents de Meg m’ont terriblement émus, jusqu’à en avoir les larmes aux yeux. D’une part dans la relation qu’ils entretiennent avec leur fille mais aussi avec Cody. Je vous laisse découvrir ça par vous-même. Le frère de Meg est aussi touchant, il a 10 ans, sait qu’on ne lui dit pas tout… mais c’est lui qui va mettre Cody sur la piste. Les gamins sont futés ! Il y a bien sur d’autres personnages, tous aussi importants dans l’histoire. Je trouve que chacun apporte quelque chose au récit, le complète dans sa manière de voir Meg.

  Le rythme est bon. Le fait qu’on se pose énormément de questions sur le pourquoi du comment du suicide, on engloutit les pages. On est curieux, même si ça peut paraître vicieux, de savoir LA raison. De plus Cody ne va cesser de bouger dans l’histoire, de faire des choses en cachète, d’enquêter. Les chapitres ne sont pas très longs et il y a beaucoup de dialogues : ça apporte une belle fluidité à l’intrigue. Ce que j’ai aussi apprécié c’est que plus on avance dans l’intrigue et plus on a l’impression de franchir un palier. Jusqu’à la révélation qui va tout changer.

  Le thème du suicide est je trouve très bien abordé. Ça ne tombe pas dans le drama et il n’est pas caricaturé. Gayle Forman développe les différentes étapes de reconstruction des victimes collatérales du drame : l’incompréhension, le trouble, la culpabilité et le deuil. Dans son roman l’amitié et ses complexités sont au cœur du récit. Quand on croit connaître quelqu’un sur le bout des doigts alors qu’en fait, on connaît juste 1/3 de sa vie. On ne cesse de se remettre en question et il est difficile d’accepter des choses qu’on croyait impensable. Mais Gayle Forman va au-delà du suicide, elle met en garde sur certaines pratiques, d’internet et de ses vicissitudes. On sent qu’elle a compris beaucoup de choses avant d’écrire et en écrivant son roman, chapeau !

  Son style est simple et efficace pour ce genre d’histoire. Cependant je m’accroche à dire que sa plume ne m’a pas plus émue que ça. C’est pourtant dommage puisque l’histoire est triste et profonde. Il n’y a qu’à la fin que j’ai failli verser ma larme. Alors peut-être que j’attendais plus de sentiments forts, je ne sais pas. Mais je n’ai pas été transporté par ce que ressentait Meg, en tout cas pas à chaque fois. La fin m’a plu par sa révélation et par son côté positif. Je trouve qu’on ressort changé en lisant ce roman. Qu’on en ressort moins bête qu’au départ. Je ne peux que vous inciter à lire « J’étais là », je ne regrette pas de l’avoir lu.

Ma note : 8/10.

Merci à Cécile et aux éditions Hachette pour ce partenariat !

8 commentaires:

  1. Vile tentateur !!!
    je suis grave fan de la couverture et du résumé, maintenant plus le choix si même toi tu valides (même avec le manque d'émotion que tu mentionnes) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends ça pour un compliment ;)
      La couv' est grave canon oui !! Je pense que c'est une question d'affinité avec le style, prenant mais pas assez émouvant pour moi ^^

      Supprimer
  2. Je pense que tu m'as définitivement convaincu de lire ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis très heureux !
      J'espère maintenant qu'il te plaira ;)

      Supprimer
  3. J'adore ce que fait Gayle Forman. Concernant si je reste je te conseille le tome 2 la ou j'irais. J'ai vraiment préféré ce deuxième tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde me dit ça alors du coup je pense que je vais céder en 2016 par curiosité ^^ :)

      Supprimer
  4. Coucou,
    J'ai été très sensible à ce livre que j'ai trouvé vraiment touchant :)
    Des bisous à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      C'est super :D
      Bonne lecture ;)

      Supprimer