jeudi 20 mars 2014

Chronique : Fate/Zero - Volume 1 de Shinjirô & Gen Urobuchi


Fate/Zero – Volume 1 de Shinjirô & Gen Urobuchi. (Genre : Action, Heroic-fantasy).

Editions : Ototo
Type : Seinen
Prix : 7,99€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2011

  .Résumé : Il y a de cela deux cents ans, trois familles ont décidé d’unir leurs pouvoirs pour atteindre « l’autre côté du monde ». Les Einzbern, Les Makiri et les Tohsaka. Ils unissent leurs forces et leurs connaissances secrètes pour recréer le Saint Graal et fabriquer le « Récipient ultime ». Cependant, ce calice ne peut réaliser le vœu que d’un seul être humain. La collaboration entre les magiciens se transforme alors en conflit violent et sangalnt. Après trois défaites consécutives dans sa conquête du Saint Graal, la famille Einzbern est bien décidée à remporter cette ultime bataille. Elle engage le redoutable Emiya Kiritsugu, plus connu sous le nom de Tueur de Mages, et lui confie une relique qui lui permettra d’invoquer le plus puissant des Servants parmi les esprits héroïques : Saber. Sept Maîtres, sept Servants, la guerre commence…


  .Je tiens à remercier Ophélia pour l’envoi de ce manga. Je ne savais pas à quoi m’attendre parce que je n’avais pas lu le résumé et je dois dire que j’ai été surpris par l’histoire. De plus, la couverture est juste superbe. Et dans la réalité elle possède des petits reliefs sur l’habit du personnage central, un très beau travail ! En tout cas j’ai passé un très bon moment.

  .Dès le début, l’auteur nous plonge dans son histoire et au cœur de l’intrigue. On va faire la connaissance des personnages essentiels et très vite on va se retrouver embarquer. Je dois dire que le point fort des mangas est d’être de suite pris dans ce qu’on nous raconte. Pas de temps mort ou d’ennui et c’est quelque chose qui est très positif.

  .En ce qui concerne les personnages, je vous avouerai que je n’ai pas retenu les noms. Déjà que des fois j’ai du mal à les retenir après une semaine de lecture d’un roman, mais là en japonais… encore moins. Cependant, ils me paraissent sympas à suivre pour la suite. On n’a pas eu vraiment le temps de les connaître à fond dans ce 1er volume. On ne connaît presque rien de leur passé et de ce qu’ils ont pu vivre, j’espère que cela sera remédié dans le volume 2.

  .L’univers est vraiment superbe. Même si on n’a pas encore tous les éléments pour qu’il soit exploité à fond, ce que nous en donne l’auteur est top. La magie, les esprits héroïques, la quête du Saint Graal, ce sont des sujets qui me botte et comment ne pas être captivé. J’espère que le volume 2 nous apprendra beaucoup de choses sur cet univers et cette mythologie que j’ai hâte de retrouver. Et puis les dessins sont justes magnifiques. Perfection des traits des visages, des expressions et des détails… quel talent !

  .Pour finir, ce volume 1 est vraiment un tome d’introduction. L’auteure a voulu bien mettre en avant les bases de son récit, de son histoire, de son intrigue et de son univers. Sur ce coup là je dois dire que j’ai été un peu déçu. Certes, tout ce qu’il raconte à travers ses personnages est captivant mais je m’attendais à plus. C’est la fin qui m’a frustré au possible parce que l’auteur nous laisse en plan sans vraiment que l’action ait débuté alors qu’on l’attend depuis au moins la moitié du manga. Mais cela promet une suite explosive ! D’ailleurs, le volume 2 paraîtra le 24 avril prochain… N’hésitez pas !

.Ma note : 8/10.

Merci à Ophélia et aux éditions Ototo pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire