jeudi 20 mars 2014

Chronique : La Symphonie des Abysses - Livre 1 de Carina Rozenfeld


La Symphonie des Abysses – Livre 1 de Carina Rozenfeld. (Genre : Science-fiction, Aventure).

Editions : Robert Laffont
Prix : 17,90€
Année de parution originale : 2014

  .Résumé :
Vous pensiez être au paradis ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise…
Un mur infranchissable.
Il vous faudra d’abord vivre en enfer :
Article 1 : Tout contact physique, toute marque d’amour sont proscrits.
Article 2 : Il est interdit de chanter, d’écouter ou de faire de la musique.
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.
Vous n’êtes personne.
Vous apprendrez à obéir.


  .LIVRE COUP DE CŒUR ! Ca y est, je le tiens, mon premier coup de cœur de l’année 2014. Comment ne pas être doublement content lorsqu’on sait que c’est un livre qu’on attendait et en plus d’une auteure française à qui on a parlé et qu’on admire par son travail. « La Symphonie des Abysses » est un titre qui m’a de suite attiré lorsque Carina Rozenfeld nous a dévoilé le titre sur sa page Facebook. De plus lorsque j’avais parlé avec elle, au salon du livre de Montreuil de cette parution, elle m’avait encore plus donné envie. La couverture est juste sublime, la Collection R a fait un travail du tonnerre et elle reflète parfaitement le contexte du livre. Visuel, résumé, thèmes abordés… tout était là pour que la magie opère et j’ai été juste conquis par cette lecture.

  .Magnifique, magique, époustouflant, différences, réminiscences, imagination débordante… ce sont tous les mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à ce bouquin. Le livre est divisé en deux parties, en deux partitions et à chaque début on va plonger dans des univers différents et à la fois tellement ressemblants. L’auteure rentre très vite dans le vif du sujet dans les deux parties et c’est ce que j’ai apprécié. On fonce comme si l’univers qu’elle nous décrit avait toujours existé, comme s’il avait été une ville ou un pays qu’on ne connaissait pas et qu’on découvrait à travers ce livre.

  .Les personnages sont plus qu’attachants à mes yeux. Abrielle est une jeune fille de 16 ans forte et fragile à la fois. Elle est mature plus que les autres personnes de son village. Elle m’a éblouit par sa force psychologique et par sa maîtrise de soi. Elle est différente, elle est réminiscente mais elle s’accroche à ses rêves et à l’espoir. Abrielle va énormément évoluer au cours de ce 1er tome et franchement j’ai adoré ça ! Sa mère m’a aussi beaucoup touché, notamment lors d’une scène vers la fin de la 1ère partition, j’en ai eu les larmes aux yeux. Ensuite, il y a Ca et Sa deux neutres (personne qui ne sont ni homme, ni femme et qui sont un peu les deux à la fois) qui seront adultes et choisiront un sexe à leur majorité. Je les ai beaucoup admirés par leur simplicité d’esprit et par les découvertes qu’ils font qui peuvent nous paraître complètement banales. Mais le contexte fait que les découvertes sont extraordinaires. Ca a les yeux noirs, Sa a les yeux bleus… ce sont aussi des personnages qui vont évoluer durant ce 1er tome. Ils vont subir des choses atroces mais une chose est sur, leur force psychologique et leur attachement balaieront tout.

  .L’univers de Carina est juste éblouissant. Je ne sais pas comment vous faites pour imaginer tout ça mais je vous tire mon chapeau. Un village ou la musique est interdite, une ville où toucher les autres et aimer est prohibé (d’ailleurs j’ai eu un temps d’adaptation pour comprendre le second univers ^^). On sent derrière tout le travail qu’a pu fournir l’auteure pour ce livre. Elle maîtrise son sujet, elle sait où elle va et ça fait du bien. Un univers solide pour ce genre de bouquin rassure et donne envie d’en connaître encore plus. Carina Rozenfeld pose des bases solides d’une mythologie complexe et de barrières quasi infranchissables. Elle nous explique tout parfaitement, on n’est pas perdu une seule seconde. On connait les règles, les interdits, ce qui est autorisé, le rôle de chacun dans les communautés. Au fil de l’histoire on va en apprendre un peu plus sur l’atoll et sur le mur. Mais bon dieu ce que j’ai aimé découvrir tout cela. Même si j’aurai aimé en savoir beaucoup plus, je sens que l’auteure en a encore sous le coude !

  .Parlons de la plume de Carina Rozenfeld et de sa narration. Son diptyque « Phaenix » était écrit à la 1ère personne et faisait ressortir une émotion forte et intense. Ici, dans « La Symphonie des Abysses » elle change de position et décide d’écrire à la 3ème personne. J’ai eu des appréhensions au début mais je me suis laissé guidé par ce narrateur qui finalement fait presque parti du récit tellement on se sent proche des personnages. L’auteure réussi à nous transmettre les émotions des personnages avec une facilité déconcertante, même si je pense que les ressentis auraient été plus forts à la 1ère personne. Mais ce choix nous permet d’élargir les points de vue et ce n’est pas plus mal. On retrouve sa patte, son style poétique et délicat qui m’avait tant charmé. Carina Rozenfeld est l’une des seules auteures qui pourrait m’écrire un livre seulement avec des passages narratifs que j’en serai comblé.

  .Pour finir, je dois dire que plus on avance dans le récit et plus on s’ouvre au cœur de l’anneau. On découvre à quel point il est immense. Le rythme ne faiblit jamais, je ne me suis jamais ennuyé et la découverte des différentes cultures y est pour quelque chose. L’auteure fait aussi passer des messages qui m’ont beaucoup plu et touché. La fin me rend vraiment curieux de lire la suite et de découvrir les autres personnages qui joueront un rôle important au cœur de l’anneau.

  .Je ne peux que vous recommander ce livre. Une plume divine qui vous charmera à coup sur. Des personnages attachants qui m’ont fait frissonner et auxquels je me suis beaucoup attaché. Un univers complexe et travaillé original dont les bases sont bien posées. Et puis une intrigante histoire qui vous fera vous poser des questions ça j’en suis sur. A vous de voir maintenant si vous voulez plonger au cœur de l’atoll pour peut-être un jour en ressortir plus libre…

.Ma note : 9/10.

9 commentaires:

  1. J'avais déjà envie de le lire mais ta chronique me donne clairement encore plus envie :P
    J'ai La Quête des Livres-Monde que je dois toujours lire d'elle ainsi que ce livre-ci qui m'a plu dès le résumé... Du coup, je ne sais pas à quoi m'attendre mais ça me donne bien envie de m'y plonger de suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira :)
      Il est vraiment top !

      Supprimer
  2. C'est vrai que la couv' est sublime ♥

    Ta chronique est magique, j'ai ressenti ton engoûment pour le livre aussi bien que si c'est moi qui l'avais vécu !! J'adore cette sensation ...

    Il me taaaaaarde trop d'avoir les sous pour l'acheter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ton compliment me fait super plaisir !
      J'espère que tu pourras vite le lire et qu'il te plaira :)

      Supprimer
    2. Il est mérité ;)
      j'espère aussi

      Supprimer
  3. Très contente pour toi vu que tu as eu ton premier coup de coeur 2014 ! Et puis, pas des moindres ! Pour ma part, pas de coup de coeur cette fois, alors que les deux tomes de Phaenix en avaient été, mais j'ai quand même adoré ma lecture et tout l'univers que Carina a créé !

    Par contre, ce que j'ai moins aimé c'est la notion de devoir " attendre jusque novembre "...c'est trop long :'( !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis content aussi que mon 1er coup de coeur soit avec le livre de Carina :D
      Oh tu sais on va pas se plaindre des fois il faut attendre 1 an ;)

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai, comme avec La Sélection (le livre que j'attends en mai !) mais quand on aime, c'est dur d'attendre tu ne trouves pas ? Après, si elle vient au SDL, on aura les deux pour lui faire dédicacer et ça, c'est top :D !

      Supprimer
    3. Oui c'est hyper dur toutes les semaines tu penses à la sortie que tu veux et que tu attends avec impatience ^^ :D
      Ouiiii les deux ce sera cool, et puis j'ai hâte de voir la couverture du tome 2 ;)

      Supprimer