samedi 4 octobre 2014

Chronique : Enclave - Tome 3 : La Horde d'Ann Aguirre


Enclave – Tome 3 : La Horde d’Ann Aguirre. (Genre : Science-fiction).

Editions : Hachette
Prix : 16€
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : Razorland, Book 3 : Horde.

  .Résumé (SPOILERS SUR LES AUTRES TOMES !) : Salvation est assiégée. Avec Del, Bandit et Tegan, j’ai réussi à m’échapper. Tous les espoirs de la ville reposent sur nous. Et nous, tout ce qu’on espère, c’est pouvoir compter sur la cité qui nous a accueillis. Maintenant, il faut persuader les habitants de cette ville et des autres alentour de s’allier à nous. Déclarer la guerre à la Horde pour en finir une fois pour toutes. Tant qu’il restera des survivants, l’espoir est possible. Je suis l’une d’entre eux. Une survivante.


  .La série « Enclave » est l’une de celle dont on m’a poussé pour la lire. Je remercie bien évidemment Emilie, qui m’a gentiment prêté les livres parce que sans elle, je serai passé à côté d’une belle découverte. Cette série, bien que les couvertures soient horribles, est une petite bombe. Chaque tome fait avancer l’intrigue, chaque tome se déguste et chaque tome est ficelé de manière excellente. Vous l’aurez compris, ce troisième tome m’a énormément plu et il conclut la trilogie à la perfection.

  .Comme dans les autres tomes, ce 3ème volet rentre directement dans le vif du sujet. C’est comme si l’auteure avait repris là où elle s’était arrêtée dans le tome 2. Dès le début on est dans l’action, dans la bataille et c’est ce qui m’a plu. Cela pousse à la curiosité, cela pousse à continuer et l’auteure sait indubitablement où elle va. Ca se ressent dans son écriture, dans le fil rouge du récit. En tout cas, un début qui donne envie de poursuivre la lecture.

  .Les personnages me plaisent toujours autant. Ils sont la pierre angulaire du roman, ils le forgent et le mettent en avant. Trèfle, notre chasseuse, est la personne la plus attachante de l’histoire. Pris entre sa nature de combattante et sa nature de femme elle se pose des questions. Mais c’est une héroïne qui est aussi forte, elle fonce et a un caractère intrépide. Cette femme est un roc et elle n’hésite pas à se jeter dans la gueule du loup. Cependant, elle est aussi réfléchie et on sent que l’auteure l’a fait mûrir et que sa psychologie a fortement évolué. Elle se pose plus de questions, connaît les joies des êtres humains « normaux » et les choix seront ici à l’honneur. Ensuite ses acolytes sont aussi très sympathiques à suivre. Del, Bandit et Tegan sont des personnages secondaires autant courageux que Trèfle. Eux aussi ont évolué que ce soit dans leurs relations ou dans leur caractère respectif. Après il y a encore d’autres personnages très touchants comme la famille Oaks mais je n’en dirai pas plus…

  .Le rythme de l’histoire et de l’intrigue est bon. On est vite pris dans l’histoire, les chapitres sont courts et le nom des chapitres nous incite à toujours avancer. Mais même si dès le début on est pris dans l’histoire. Il y a un petit quelque chose qui m’a dérangé. Le fait est que dans les 100 premières pages, je n’arrivais pas à voir où l’auteure allait m’amener. Je voyais les personnages galérer dans leur quête et c’est un petit moment de flottement qui m’a un peu gêné. Cela n’empêche pas notre curiosité d’être piquée mais j’ai ressenti comme une baisse de régime. Peut-être est-ce parce que Trèfle avait du mal à trouver une solution alors du coup, le rythme en a un peu pâti… mais cela n’est pas dérangeant plus que ça parce que les personnages bougent abondamment et les batailles se font de plus en plus rapprochées.

  .L’univers est aussi le point fort du bouquin. Dans ce troisième et dernier volet, on a les réponses aux questions auxquelles ont se posait. Et on se rend compte que l’univers a lui aussi évolué avec nos personnages. Mais même si les explications nous sont fournies je regrette que ce ne soit pas plus fouillé. Je regrette qu’elles aient été en fait expédiées et qu’on ne s’y soit pas plus attardé. Il aurait peut-être fallu aborder cela autrement ou d’une autre manière. Cependant, je reconnais que l’auteure s’est décarcassée et que son univers est vraiment top et hyper prenant.

  .Concernant sa plume, elle est toujours simple mais efficace et addictive. Elle écrit de telle manière qu’on se prend d’affection pour les personnages. Mais on se pose aussi des questions comme eux. Quand Trèfle galère, on galère, quand elle est heureuse on l’est aussi… C’est une narration à la première personne qui est percutante dans ce récit. La fin est vraiment très bien menée et décrite. Ce final est excellent et l’épilogue est écrit d’une manière tellement intelligente. Si vous saviez comme j’ai été triste de quitter nos personnages. J’ai trouvé que l’épilogue était trop, mais trop mignon !

  .Que vous dire de plus pour vous conseiller cette trilogie ! Du premier au dernier tome, les histoires ont un fil conducteur mais l’auteure a fait en sorte que ce soit trois périodes totalement différentes. Trois étapes, trois moments de la vie de Trèfle qui forgent son évolution. Des personnages attachants, une histoire d’amour compliquée qui se construit au fil des récits. Une fin au top pour conclure cette saga et une plume très efficace. Qu’attendez-vous pour découvrir Trèfle, les mutants et cette ambiance au combien oppressante ?

.Ma note : 8,5/10

8 commentaires:

  1. :) Super heureuse que ce dernier tome t'ait autant plu :) Une super trilogie :)
    Bonne prochaine lecture :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai toujours pas lu cette saga, et pourtant j'en entends énormément de bien, va falloir que j'y pense :)

    RépondreSupprimer
  3. Il faut absolument que je lise les deux autres tomes ! Ma lecture du tome 1 remonte déjà à plus d'un an maintenant ^^' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aahhh il faut y remédier ! Les deux autres tomes sont excellents aussi :D

      Supprimer