jeudi 19 février 2015

Chronique : Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam


Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam. (Genre : Thriller).

Editions : Albin Michel
Prix : 21,90€
Année de parution originale : 2015

  .Résumé : Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis… S’il n’y avait pas Jon Petersen. Il est ce que l’humanité a fait de pire, même si le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là… sans doute réveillera-t-il l’envie de tuer qui sommeille en vous.


  .Je tiens à remercier mon amie de m’avoir prêtée le nouveau Maxime Chattam. En plus d’être nouveau, il était pour moi le 1er livre que je lisais de cet auteur. Dans le genre, il est un peu le Stephen King à la française et ça fou direct la frousse ! En tout cas, la couverture prend tout son sens quand on connaît l’histoire. Concernant le résumé, je ne l’avais pas lu, je n’avais que des bribes de paroles de ce que m’avait dit mon amie. J’ai passé un bon moment malgré quelques points qui m’ont dérangé.

  .Le début est accrocheur parce qu’on se retrouve dans l’incompréhension. On a un avant-propos où une personne nous parle. Ensuite le chapitre 1 où on va suivre un petit garçon et son papa. Et le deuxième chapitre, on retourne avec la personne qui s’adresse directement à nous. Je me suis évidemment posé un max de questions. Qui est cette personne qui s’adresse au lecteur ? Pourquoi faire intervenir une bribe d’histoire et repartir sur une narration directe ? Je ne savais plus, j’étais perdu, mais on se rend bien compte que rien n’est laissé au hasard.

  .Les personnages… en fin de compte, je ne me suis pas attaché au personnage central du roman. En fait, je m’y suis attaché mais de manière négative. Je l’ai détesté, d’une haine aussi profonde que l’enfer. Jon est sadique, manipulateur, pervers sexuel, il est le diable incarné. Son personnage est complexe tant il est au final travaillé. Dès le début, on ne peut que lui en vouloir et le haïr. Après on a son fils Riley, qu’on va rencontrer dans le 1er chapitre. Il va vivre un moment traumatisant dans sa vie. On le retrouvera vers la moitié du roman et c’est un enfant qui a su me toucher. On a aussi le chérif, Jervis, qui va tenter d’élucider tous les sévices commis à Carson Mills. C’est un homme droit dans ses baskets, humble et déterminé qui est autant essentiel que Jon et Riley. Puis d’autres personnages plus secondaires mais qui auront un rôle important. Les tantes de Jon, Rakel et Hanna, son père, Ingmar et le pasteur Alezza. Les personnages sont le tout dans cette histoire, le ciment, la chair et le sang.

  .Le rythme de l’intrigue est bon. Une fois passée les deux premiers chapitres, on retourne en arrière. On va suivre le passé de Jon, jusqu’à la naissance de Riley. On va revenir aux origines du mal, à comment Jon se purge de ses excès de violences et de perversion sexuelle. Il se passe beaucoup de choses dans cette bourgade. Des choses pas très clean, pas très nettes, pas très conventionnelles. Sexe, viol, drogue, prostitution… et j’en passe. Cependant même si le rythme est bon, il ne se passe rien de très important dans l’intrigue. On va suivre les méandres du personnage de Jon, l’enquête de Jarvis et quelques autres points de vue. C’est ce qui amène ce côté prenant par la diversité des points de vue. L’intrigue elle avance, doucement mais surement, jusqu’à chuter terriblement.

  .Je me suis parfois demandé si Maxime Chattam était dérangé psychologiquement. Faire subir à ses personnages des atrocités pareilles, c’est culoté. Cependant, il a réussi à instaurer un climat de peur, de tension et de mystères. C’est une ville où Jon fait des choses de manière cachée, de manière détournée. C’est ce climat sombre qui permet au lecteur d’être capté et d’être pris par l’histoire. Au fur et à mesure, il défait des nœuds, fait des retournements de situation et vous êtes impressionnés de lire autant d’un coup. La seule chose que je pourrais lui reprocher, c’est qu’il fait trop de description inutile. Un coup le ciel, un coup le sol, un coup les pas qui grincent sur la neige… faut pas abuser !

  .Son style d’écriture est excellemment bon ! Parfois, il y a très peu de dialogues mais cela n’empêche pas le lecteur d’être emporté. Les dialogues sont un plus pour lire encore plus vite. Sa narration à la troisième personne amène un plus pour découvrir les personnages. Et elle permet au lecteur d’avoir une longueur d’avance. Sinon la fin on en parle ? WTF, c’est quoi cette fin de dingue. Genre, je me suis pris ça dans la figure à 22h30 et j’en ai frissonné, je vous jure. L’auteur, où le personnage qui s’adresse au lecteur lui permet de se rendre compte d’une chose incroyable. Je ne m’attendais tellement pas à ça que j’ai été sur le cul… scotché par cette moralité que l’envie de dormir m’a passé légèrement. Bref, lisez ce livre, prenez-vous en plein la tête avec Jon, et soyez surpris par cette fin très… spéciale !

.Ma note : 8/10.

10 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre :) Chattam change un peu son style : pari réussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai plus qu'à lire ses autres romans ;)
      Oui pari réussi !

      Supprimer
  2. Haha, moi aussi je me demande souvent si Maxime Chattam n'est pas lui même un psychopathe pour avoir des idées aussi tordues ! :D Enfin j'en suis peut-être une aussi parce que j'adore tout simplement ce qu'il fait, c'est un peu mon Dieu littéraire en matière de thrillers ^^
    Je n'ai pas encore lu celui-ci par contre, mais ça ne saurait tarder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un truc de dingue non ? ^^
      Je vais me pencher sur ses autres romans :)
      J'espère qu'il te plaira, y paraît que celui-ci sort de ce qu'il fait habituellement ;)

      Supprimer
  3. J'ai adoré ce livre! Je suis une grande fan de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un auteur que j'aimerais bien découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien n'hésite pas, c'était le premier livre de cet auteur pour moi et j'ai adoré !

      Supprimer
  5. Il a l'air vraiment bizarre ce livre mais j'avoue que c'est assez tentant !! J'ai un Maxime Chattam dans ma PAL, il faudrait vraiment que je le tente vu tout ce qu'on en dit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est complètement barjot !!!! La fin est dingue de chez dingue ;)

      Supprimer