mercredi 27 février 2013

Chronique : Jenna Fox - Tome 1 : Jenna Fox, Pour Toujours de Mary E. Pearson


Jenna Fox – Tome 1 : Jenna Fox, Pour Toujours de Mary E. Pearson. (Genre : Fantastique, Jeunesse).

Editions : Gallimard
Prix : 6,60€
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2008
Titre version originale : The Adoration of Jenna Fox.

   .Résumé : Jenna est amnésique après un an passé dans le coma. Surprotégée par ses parents, elle réapprend à être celle qu’elle a toujours été. Pourtant, très vite, Jenna comprend qu’elle est bien plus que les vidéos de son enfance qu’on l’oblige à regarder. Et avec les souvenirs apparaissent des questions auxquelles personne ne répond…


   .Une couverture intrigante et un résumé qui me donnait envie ! Tout était réuni pour apprécier ce roman, même si je ne savais pas vraiment dans quoi je pouvais m’embarquer. Au final, j’ai aimé cette lecture au point de le lire en 24H ! Ce roman est un mélange de réflexion, de curiosité, d’enquête sur ce que nous sommes. Mais surtout, un roman qui nous pousse à réfléchir sur ce qu’on serait prêt à faire, pour protéger ceux que l’on aime…

   .L’histoire commence et on découvre Jenna, jeune fille amnésique après un accident, qui essai de se remémorer les gestes, les mimiques, la signification des mots et qui elle est vraiment. Pour cela, sa maman, Claire, la laissera regarder des vidéos de son enfance, pour lui montrer à quel point elle était adorée, chérie, aimée et appréciée par son entourage. Tout cela dans un but précis, que la mémoire lui revienne petit à petit comme l’espère son père, Matthew. Jenna vit aussi avec sa grand-mère Lily, avec qui des tensions naissent depuis qu’elle (Jenna) est sortie du coma. En tout cas, Jenna se sent différente et elle ne saurait l’expliquer. Elle décortique chaque visage, chaque sourire, chaque expression et détecte les personnes qui mentent ou qui sont sincères. Un après-midi, bien qu’elle soit interdit de sortie, elle décide d’aller voir son voisin parce qu’elle pense que dans son ancienne vie, elle avait des amis. La rencontre se passe bien, mais ce dernier va lui faire une révélation qui va commencer à troubler Jenna. C’est à partir de là que les questions vont se succéder, et que les révélations vont avoir lieu… Jusqu’à découvrir qui elle est vraiment !

   .Jenna est une personne attachante qui va se révéler tout au long de l’histoire. Elle essai de comprendre ce qui se passe autour d’elle, de répondre aux questions et aux révélations qu’elle va faire et on la sent à la fois forte et fragile. Fragile, dans le sens où elle n’a pas retrouvé sa mémoire et qu’elle doit réapprendre à vivre. Forte, parce que sa curiosité la mènera à trouver des réponses, bien qu’elles soient déroutantes pour elle comme pour nous. Jenna, en côtoyant sa famille et ses amis lorsqu’elle va reprendre l’école, apprendra sur la vie et dans la société dans laquelle elle vie. Parce que pendant qu’elle était dans le coma, bien des choses ont changées… ou alors elle ne se les rappelle pas encore. L’auteure arrive à nous faire ressentir ce que peut éprouver notre héroïne. Elle sera à la fois entreprenante, pleine de vie, mal à l’aise, troublée et pleine d’espoir. Mais la plupart du roman, Jenna sera perdu ne comprenant pas les quiproquos de sa vie, les situations parfois non logiques, les changements par rapport à son ancienne vie, l’attitude de ses proches. Et on se sent perdu nous même !

   .C’est un roman qui permet de nous faire réfléchir sur notre existence et sur notre vie. Si vous le lisez, vous réfléchirez alors sur la bioéthique, les interdits, l’illégalité, la volonté, le choix, la confiance et la trahison. Mais aussi sur l’amour que peut avoir des parents à l’égard de leur enfant. Jusqu’où peuvent-ils aller pour pouvoir sauver la prunelle de leurs yeux ? Jenna devra apprendre ce qu’ont fait ses parents pour la sauver, au détriment de ce qu’elle aurait pu penser si elle avait pu exprimer sa volonté. Après certaines révélations, Jenna se sentira vide, sans âme, à réfléchir, à ne pas savoir quoi penser, à se demander si ce qu’elle sait est possible. On sera alors tout aussi troublé qu’elle se demandant si la bioéthique peut réellement faire ce genre de chose dans la vie réelle. Tellement de questions se sont bousculées dans ma tête que j’ai du mal à m’exprimer pour écrire cette chronique. C’est un roman d’anticipation qui nous triture les méninges. Après certaines révélations, on se demande bien ce que l’auteure va encore pouvoir nous sortir pour faire rebondir l’histoire. Je ne voyais pas où elle voulait nous emmener, je ne voyais pas l’issue de ce roman. Tout était flou parce qu’à travers les yeux de Jenna tout est flou, elle ne sait pas elle-même ce qu’il adviendra de son avenir…

   .Malgré que la fin m’ait un peu déçu, j’ai passé un bon moment. L’auteure à une bonne écriture. Elle utilise des phrases courtes, parfois se résumant à un seul mot, ce qui donne du rythme à son intrigue. La disposition des chapitres est originale et cela structure encore son histoire et donne du sens à la réadaptation de Jenna. L’auteure y va par étape, comme dans la rééducation d’une personne amnésique, et j’ai trouvé ça bien de reprendre ce cheminement. Les pages se tournent vite et notre curiosité sur la vie de Jenna, prend le dessus à un point qu’on ne peut pas s’arrêter de lire. En tout cas l’univers construit par l’auteur est intéressant et recherché parce qu’encore une fois il demande à réfléchir : « Pourrait-il être notre futur ? » Je lirai le tome 2 avec plaisir !

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.

5 commentaires:

  1. je ne comprend pas encore sais qui Lily dans l'Histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que ça fait 3 an que j'ai lu le livre et je n'en ai aucun souvenir :/

      Supprimer
    2. C'est la grand-mère de Jenna

      Supprimer
  2. pourquoi jenna a déménagé ? et c'est quoi le CFES et pourquoi les parentes se cache du CFES ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce que j'ai compris, Lily est la grand-mère de Jenna, elle a déménagé avec ses parents pour être en bonne température constante à cause du biogel qui la constitue et ils se cachent du CFES parce que les activités scientifiques que font FoxSystem, le nom de la société de son père, étaient illégales et par conséquent dépassaient le nombre de points limité par le CFES d'implantation d'organes.

      Supprimer