vendredi 1 mars 2013

Chronique : Irrésistible Alchimie - Tome 1 de Simone Elkeles


Irrésistible Alchimie – Tome 1 de Simone Elkeles. (Genre : Jeunesse, Romance).

Editions : De La Martinière
Prix : 13,90€
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2008
Titre version originale : Perfect Chemistry, Book 1.

   .Résumé : Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l’équipe de football. Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu’à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent. Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits pourrait bien changer leur avenir… Mais à quel prix ?


   .J’avais beaucoup entendu parler de ce roman qui est sorti depuis 2011 ! La couverture n’est pas à tomber par terre, mais elle est intrigante, tout comme le résumé. La curiosité était donc de mise pour acheter ce livre, et je dois dire que je n’en ressors pas du tout déçu. Au contraire, je n’avais pas d’attente particulière et j’ai bien aimé cette histoire parce qu’il n’y a pas qu’une simple histoire d’amour. Ce roman c’est beaucoup plus que ça…

   .Ce qui a été intéressant avec ce roman c’est que le résumé n’en dit pas trop et on arrive vite au moment fatidique inscrit dans la 4ème de couverture. Et quand le roman avance vite et bien, c’est efficace et j’aime ça par-dessus tout ! On fait la rencontre de Brittany qui vit avec ses parents et sa sœur handicapée. Elle est riche, matérielle et superficielle depuis toujours. On ressent tout de suite une certaine gêne de Brittany, concernant sa mère. La jeune fille pense que sa mère fonde tous ses espoirs en elle, parce que sa sœur est handicapée. Donc pour elle, aucune erreur ne doit être commise, que ce soit à l’école ou dans la vie de tous les jours. Elle doit être irréprochable… parfaite. Puis il y a Alex, le rebelle qui fait parti d’un gang, qui est pauvre et qui vit dans une maisonnette avec ses deux frères et sa mère. Il s’est forgé une réputation de costaud en infligeant la peur. Ce qu’il faut savoir c’est que les mats de peau et les blancs ne se mélangent pas, leur différence a toujours été un signe de normalité. Et personne n’oserait braver la folie d’être mélangé, ne serait-ce qu’un peu ! Les personnages et leur histoire est vite mise en place ce qui permet d’avoir 90% du roman où on ne contrôle plus rien et où Simone Elkeles nous mène par le bout du nez.

   .Le fait d’intervertir les points de vue des personnages lors des chapitres permet de les rendre encore plus attachants et de s’introduire davantage dans leur intimité. On apprend à connaitre leur vraie nature, leurs qualités, leurs défauts, leur famille, leurs amis et l’image qu’ils projettent dans la société. On se apercevra l’image d’Alex à travers les yeux de Brittany et inversement pour l’image de cette dernière. L’auteure a su créer et exploiter ses personnages en transmettant un message important. L’idée qu’elle a voulu faire passer, est qu’on ne doit pas juger hâtivement les gens quand on ne connait pas ce qu’il se passe chez eux, dans leur vie, dans leur tête. Tant qu’on n’a pas appris à les connaitre correctement, il ne faut pas se faire de fausses idées. Et c’est une chose que même nous, dans la vie de tous les jours, on fait sans cesse. Tout est basé sur le physique que ce soit pour chercher un travail ou autre chose. Simone Elkeles a su travailler ses personnages. Deux univers si différents mais qui au final pourraient bien se rapprocher…

  .Les personnages vont évoluer et chacun va apprendre de la force de l’autre. L’auteure a su les faire interagir en quelque sorte pour qu’il y ait une réelle « alchimie », entre nos amoureux. Ce n’est pas un échange banal, parce que nos protagonistes sont loin d’être banals. Mais on sent que l’amour qu’à voulu faire naitre l’auteure est dur à éclater, et c’est ce qu’on peut lui reprocher comme point négatif. Chaque personnage se triturera les méninges et leurs vieux démons referont surface pour qu’ils se remettent en question souvent.

  .La plume de Simone Elkeles est très agréable à lire et à suivre. Elle nous permet de bien rentrer dans la peau des personnages, et de nous faire passer les émotions qu’ils ressentent. Son histoire est bien construite et ne va pas trop vite en besogne comme dans certaines romances. Tout a été réfléchit, posé et imaginé pour que le lecteur réussisse à se poser des questions sur l’évolution de cet amour, sur la vie des protagonistes et sur la potentielle fin qui pourrait avoir lieu. Le dernier tiers du roman se lit encore plus vite que les deux premiers, et tout s’enchaine si vite que la fin arrive, ainsi que les émotions qui vont avec, tout comme les frissons que j’ai pu avoir à la lecture. Je ne m’attendais pas à cette fin… Mais elle est juste remplit d’espoir et d’humanité. C’est une fin qui nous permet de réfléchir sur ce qu’on veut vraiment dans la vie. Simone Elkeles nous apprend avec ce roman, à croire en nos convictions, en nos rêves et en nos envies. Tout ce qu’on veut on peut l’avoir, si on y met un minimum du sien tout simplement. Une belle romance emprunt de difficulté réelle qui pourrait vous plaire si vous êtes avide de ce genre ! Hâte de lire le tome 2… et 3.

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.

2 commentaires:

  1. je les lu et j'ai bien aimez , mais la suite ne me tente pas vraiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comment ça se fait ? Pas envie de découvrir ce que les autres frères Fuentes peuvent nous réserver ??

      Supprimer